;
Communiqué pour diffusion immédiate

Le Jazz à l’année se poursuit de plus belle !

Billets en vente dès maintenant !

Montréal, le mardi 23 mars 2010 - Que ceux qui se croyaient déjà comblés par le nombre de concerts offerts par la série Jazz à l’année se détrompent, car voilà un tout nouveau chapelet de concerts pour se gâter davantage ! Présentée par TD, la série qui permet aux jazzophiles et amateurs de blues et autres musiques dérivées de vivre leur passion toute l’année ajoute en effet huit nouveaux noms à sa programmation, dont quelques Mercredis blues qu’on attendait avec impatience. Et tout ça dans l’intimité de L’Astral, s.v.p.! Billets en vente dès maintenant.

Marcus Miller, Tutu Revisited featuring Christian Scott - 28 avril, 18 h 30 et 21 h 30 - L’Astral - Le New-Yorkais Marcus Miller est sans conteste une des grandes pointures du jazz actuel. Le nom de ce maître du slap apparaît d’ailleurs sur pas moins de 500 albums et des dizaines de trames sonores ! Célèbre notamment pour ses collaborations avec Miles Davis, Miller rend un hommage à son maître avec un album et une tournée de spectacles, Tutu Revisited, the music of Miles Davis featuring Christian Scott, pile à temps pour l’exposition We Want Miles, présentée au Musée des beaux-arts de Montréal, du 30 avril au 29 août prochains. Une légende vivante en spectacle, dans l’intimité de L’Astral !

Andrew Jr. Boy Jones - 5 mai, 20 h, L’Astral (série Mercredis blues) - Vétéran guitariste prodige et prolifique, Andrew Jr. Boy Jones a côtoyé ces 45 dernières années, du Texas de l’après-guerre à la Californie des années 1980, certains des plus grands noms du blues électrifié, Freddie King, Bobby Patterson, Cornell Dupree, Johnny Taylor et Katie Webster en tête. Depuis la fin des années 90 et la parution de I Need Time, son tout premier album, il est à la tête d’un groupe qui porte son nom et il s’amène ici avec Gettin’Real, un 5e disque viscéralement blues rock, authentique et accompli.

Cindy Blackman - 8 mai, 20 h - L’Astral - Pionnière, battante, la percussionniste Cindy Blackman est sans équivoque une des figures originales de la scène d’aujourd’hui. Influencée autant par le rock psychédélique façon Jimi Hendrix que par le jazz polyrythmique, c’est par la grande porte qu’elle s’est fait connaître comme membre de la formation de Lenny Kravitz. Cette musicienne qualifiée de volcanique présente son premier album depuis 2005, Another Lifetime, un formidable hommage bien senti à son héros, Tony Williams.

David Binney Quartet - 13 mai, 20 h - L’Astral - Un des musiciens les plus prolifiques de la scène new-yorkaise, voire mondiale, l’intrépide compositeur et maître du sax alto, David Binney, est de retour à Montréal avec son tout nouveau disque, Aliso. Avec son quartette, Binney gonfle son répertoire de musique originale avec des standards vitaminés des Wayne Shorter, Sam Rivers ou Coltrane. Un spectacle d’une énergie torrentielle pour les inconditionnels de classiques et les fervents du jazz nouveau.

Steve Hill and the Majestiks - 15 mai, 20 h, L’Astral - Guitar hero dont les exploits et la virtuosité ne se démentent pas, Steve Hill compte parmi les plus impressionnantes bêtes de scène de la province. Après avoir offert cet automne une prestation électrisante sur les planches de L’Astral, il y remonte aux côtés de ses acolytes des Majestiks avec les titres blues rock rugissants de son plus récent album, The Damage Done.

Tuck & Patti - 21 mai, 20 h - L’Astral - Écouter Tuck & Patti, c’est en devenir fan ! Ce duo-couple originaire de San Francisco roule sa bosse depuis plus de 30 ans sur toutes les scènes de l’Amérique. Ils réinterprètent pour notre plus grand plaisir les standards du jazz américain (Ellington, Gershwin, Jerome Kerm) tirés de leur album I Remember you, et réussissent à les innover et les épurer en voix et en guitares avec leurs seules passion et virtuosité. Coup de foudre assuré !

Le Stephen Barry Band, Spectacle 35e anniversaire avec invités spéciaux Susie Arioli et Jordan Officer - 22 mai, 20 h, L’Astral - La Presse a déjà affirmé que le Stephen Barry Band « est le meilleur groupe de Montréal, du Québec et probablement du Canada ». Rien de moins. Et puisque, pour le 35e anniversaire d’excellence de ce groupe d’élite, on a eu l’idée d’ajouter au spectacle des pointures comme la fougueuse coqueluche du jazz québécois, Susie Arioli, et son fidèle partenaire, le guitariste hors pair au style tout à fait unique Jordan Officer - deux chouchous des festivaliers -, on parle d’un véritable cadeau… pour nous !

Steve Strongman - 26 mai, 20 h, L’Astral (série Mercredis blues) - Son jeu de guitare, son écriture dynamique, sa puissance, son magnétisme et son attitude sans compromis en ont fait l’un des jeunes bluesmen les plus fascinants de la scène canadienne. Et son plus récent gravé, Blues in Color, a été cité parmi les meilleurs albums blues parus au Canada en 2009. Après avoir séduit le pays et, deux fois plutôt qu’une, Montréal en juillet dernier lors du Festival International de Jazz de Montréal, Strongman continue de charmer, encore et encore, avec des prestations saisissantes.

Un deuxième soir pour Arthur H

Finalement, les amateurs du grand Arthur H seront ravis d’apprendre que l’artiste offrira une représentation supplémentaire : au concert du 29 avril déjà annoncé s’ajoute donc la soirée du 30 avril, 20 h, toujours dans l’intimité de L’Astral.

Concerts déjà annoncés

À L’Astral

Larry Coryell - ce soir, 20 h

MG3 - Montréal Guitare Trio et California Guitar Trio - demain, 24 mars, 20 h
Lee Oskar avec le David Rotundo Band - 14 avril, 20 h

Molly Johnson - 22 et 23 avril, 20 h
Susana Baca - 24 avril, 20 h

Arthur H solo - 29 et 30 avril, 20 h

Fortin-Léveillé-Donato-Nasturica - 27 mai, 20 h

Au Métropolis

Jesse Cook, The Rumba Foundation - 8 et 9 avril, 20 h

George Thorogood and the Destroyers - 4 juin, 19 h

Au Savoy
Colin Moore - 26 mars, 20 h

Organisme sans but lucratif, le Festival International de Jazz de Montréal poursuit, pour une 10e année consécutive, sa mission de diffusion et de développement du jazz et de ses musiques cousines, en réinvestissant ses surplus dans la présentation de concerts spéciaux de sa série Jazz à l’année. Avec l’appui de partenaires publics, plus précisément de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) et du ministère du Patrimoine canadien, il peut ainsi offrir au public montréalais et à ses visiteurs la possibilité de vivre au rythme du jazz toute l’année durant ! Le Festival tient également à souligner l’appui de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan, l’hôte officiel de la série Jazz à l’année, ainsi que celui de Bell et du Hyatt Regency Montréal, respectivement partenaire et hôtel officiel de la série.

Billets déjà en vente

Les billets pour ces concerts sont déjà en vente. On peut se les procurer à la billetterie de L’Astral (305, rue Sainte-Catherine Ouest), à la billetterie centrale du Festival, située au Métropolis (59, rue Sainte‑Catherine Est), ou par Ticketpro - ticketpro.ca, 514 908‑9090 ou 1 866 908‑9090. Pour plus de renseignements, il faut joindre la Ligne Info-Jazz Bell au 514 871‑1881, sans frais au 1 888 515‑0515 ou visiter le montrealjazzfest.com.

Pour tout savoir avant tout le monde, inscrivez-vous à l’Infolettre Spectra et recevez toute l’information concernant les primeurs du Festival International de Jazz de Montréal. Pour plus de renseignements, il faut joindre la Ligne Info-Jazz Bell au 514 871-881 ou sans frais au 1 888 515‑0515, ou encore visiter le montrealjazzfest.com.

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google