;
Communiqué pour diffusion immédiate

 

 

Jazz noir de Zïlon à la Galerie Lounge TD

Montréal, le mercredi 4 août 2010 - Le Festival International de Jazz de Montréal et la Galerie Lounge TD de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan sont fiers de présenter les œuvres sur toile et sur papier du peintre et dessinateur urbain Zïlon, créées spécialement pour lancer la saison automnale de la Galerie. Ainsi, du 5 août au 26 septembre 2010, le public pourra admirer l’exposition Jazz noir de celui que l’homme de théâtre canadien Wajdi Mouawad a qualifié de « petit frère de Van Gogh ».

Zïlon

Dès la fin des années 1970, dans la clandestinité de la nuit, Zïlon fut l’un des tout premiers à embellir les murs délabrés et sombres de la ville avec d’immenses oeuvres éphémères sorties tout droit de la culture underground - murales urbaines électriques et magnétiques, visages au regard à vif semblant défier le mystère, personnages linéaires et androgynes questionnant le destin.

Du mur de béton à la toile de coton, de la bombe aérosol au pinceau, Zïlon a conservé sa rage de peindre et nous présente Jazz noir. Conçue comme la maquette d’un film noir éphémère, cette exposition met en scène des portraits de personnages imaginaires inspirés du jazz et du blues que l’artiste peint et dessine comme des chants de divas déchues émanant d’un club perdu dans les couloirs d’une cité froide, comme des silhouettes anonymes dans les méandres d’un bar enfumé arrosé de whiskey de bonne fortune.

Zïlon est un artiste complet et son génie créateur est souvent sollicité : conception de décors, affiches, performances en direct, vidéos, musiques… Il oeuvre dans des milieux aussi variés que le théâtre, la haute couture, la bande dessinée ou la télévision. Depuis 1983, il multiplie les expositions de ses œuvres, au Canada comme à l’étranger. Elles font aujourd’hui partie de nombreuses collections publiques et privées, des plus prestigieuses.

En juillet 2005, à l’occasion du Grand Événement avec Champion et ses G-Strings, Zïlon a créé à l’aérographe pendant les 2 heures du spectacle 24 oeuvres géantes rétroéclairées éphémères, soit une pour chacune des fenêtres de l’édifice Bluementhal. L’artiste avait ainsi préfiguré l’actuelle apparence de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan, dans les fenêtres de laquelle on voit maintenant apparaître, dès la tombée de la nuit, d’immenses photos de 24 légendes du jazz. La même année, Zïlon a créé une œuvre spécialement pour le Festival International de Jazz de Montréal, de laquelle on a tiré une sérigraphie de collection, imprimée à seulement 150 exemplaires, disponible à la Galerie.

Avec l’esprit de Zïlon, qui ne fait jamais comme les autres, la Galerie - après avoir fait remaquiller en direct ses vitrines par l’artiste le 22 juillet dernier - a également mis en vente une édition limitée de 200 t-shirts numérotés, une impression sérigraphique sur tissu d’après un dessin de Zïlon et un traitement de l’image par Yves Archambault, l’affichiste du Festival.

« Zïlon est un peintre musicien, tout comme il existe des peintres danseurs. La musique est en toile de fond. Il faut l’entendre pour rentrer dans ses tableaux. »

- Wajdi Mouawad

La Galerie Lounge TD

Installée depuis l’automne dernier de façon permanente au deuxième étage de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan, dans un espace vaste et lumineux doté d’un confortable salon où il fait bon contempler ou converser, la Galerie Lounge TD - un organisme sans but lucratif -, donne une vitrine aux œuvres originales de la collection du Festival International de Jazz de Montréal, des œuvres que le grand public a rarement eu l’occasion d’admirer. Elles sont signées Jean‑Paul Riopelle, Marcel Barbeau, Corno, Armand Vaillancourt, Francis X. Pavy, Zïlon, Lhasa de Sela, Miles Davis, Tony Bennett, Frédéric Back, Miyuki Tanobe et Yves Archambault, artiste en résidence et affichiste du Festival depuis plus de 20 ans. Les sérigraphies d’interprétation de ces œuvres, signées, numérotées et à tirage limité, sont aussi mises à l’honneur, y compris celles de Robert Lapalme et d’Alfred Pellan, que l’on peut se procurer en exclusivité à la Galerie Lounge TD.

En plus de sa collection permanente, la Galerie Lounge TD présente des expositions d’envergure d’artistes, de peintres ou de photographes de renommée internationale. En été, la Galerie s’installe en plein cœur des festivités, sous un chapiteau aménagé sur le site du Festival.

Les revenus de la Galerie sont un précieux soutien au Festival International de Jazz de Montréal, un organisme sans but lucratif, puisqu’ils servent à financer une partie de ses activités gratuites.

À suivre…

Rappelons que la Galerie présentera aussi cet automne The Spirit of a Generation, une exposition du célèbre photographe américain Elliott Landy. Ses photographies, publiées partout dans le monde, ont illustré plusieurs pochettes de disque et ont fait la page couverture de nombreux magazines. Du 14 octobre au 24 décembre 2010, le public pourra admirer les clichés de l’artiste, photographe officiel du mythique Woodstock Music & Art Fair de 1969.

Aussi, pourquoi ne pas ajouter une note jazz à l’exposition en découvrant la toute nouvelle Médiathèque Jazz/La Presse, juste au-dessus de la Galerie, au 3e étage ? Des milliers de visiteurs, de journalistes et de musiciens ont déjà découvert ce tout nouveau centre de documentation-cinémathèque sur le jazz, pour y visionner concerts et entrevues ou feuilleter un livre ou un magazine de jazz. La collection unique de la Médiathèque Jazz/La Presse - la plus importante au monde dans son domaine, avec celle de Montreux - regorge de trésors du jazz : l’ensemble des archives imprimées du Festival, des dizaines de milliers de photographies et d’articles, les programmes des 30 dernières éditions du Festival, une impressionnante collection d’enregistrements audiovisuels du Festival, incluant des centaines de concerts (dont des versions intégrales inédites), d’entrevues et de reportages, en plus d’extraits de conférences de presse, de répétitions, etc., ainsi que l’importante et unique collection de CD du Festival (plus de 5000 !). Ce magnifique temple à la mémoire jazz, inauguré le 22 juin dernier, est accessible gratuitement au public et est ouvert de 11 h 30 à 18 h du lundi au vendredi. On y accède uniquement par l’ascenseur de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan.

Zïlon

Jazz noir

Du 5 août au 26 septembre 2010

Galerie Lounge TD

305, rue Sainte-Catherine Ouest, 2e étage - 514 288-8882 - galerieloungetd.montrealjazzfest.com

Entrée libre

Heures d’ouverture :

Lundi : fermé

Mardi et mercredi : 11 h 30 à 18 h

Jeudi et vendredi : 11 h 30 à 21 h

Samedi et dimanche : 11 h 30 à 17 h

Prolongé jusqu’à 21 h les soirs de concert à L’Astral

- 30 -

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google