Communiqué pour diffusion immédiate

Billets en vente à compter de samedi, midi

On fait le tour du monde avec Kiran Ahluwalia, Pacifika, Tigran Hamasyan, Acoustic Africa, Maurane et Bruce Cockburn

au Jazz à l’année !

Montréal, le mercredi 20 octobre 2010 - La série Jazz à l’année du Festival International de Jazz de Montréal, présentée par TD, se poursuit de plus belle dans la métropole et n’a pas fini d’en mettre plein la vue à ses fans ! Pour donner suite à sa programmation riche et diversifiée déjà annoncée, rien de tel que des artistes tous azimuts, porteurs de tous les horizons : de l’Inde en passant par le Mali, le Portugal, le Canada, l’Arménie, la Belgique, l’Afrique du Sud, le Pérou et la Côte d’Ivoire, voilà un sacré voyage sous le signe du jazz et de ses musiques cousines ! Les billets pour ces nouveaux concerts seront mis en vente dès samedi 23 octobre à midi.

Kiran Ahluwalia - mercredi 19 janvier, 20 h, L’Astral - Ghazal indien, fado portugais, blues, musique celtique et même un peu de guitare électrique, on croyait avoir tout entendu avec Kiran Ahluwalia, qui était du 25e anniversaire du Festival et nous a déjà visités à deux reprises depuis. Voilà que cette incarnation même de la musique du monde, qui nous fait goûter pratiquement tous les continents, revient nous envoûter avec un nouvel album, Aam Zameen, qui met cette fois l’accent sur les rythmes touareg !

Pacifika - jeudi 20 janvier, 19 h et 21 h 30, L’Astral - À peine quelques mois après leur passage dans un Savoy du Métropolis plein à craquer en 2009, Silvana Kane, Adam Popowitz et Toby Peter lançaient un bijou de 13 pièces tout à fait « 21e siècle », là où les frontières sont choses du passé, disparues comme par magie. La formation élue une des Révélations Radio‑Canada Musique 2008 livre cette fois en espagnol, en anglais et parfois même en français son nouvel opus, Supermagique, qui conquerra à coup sûr la planète entière. Et ceux qui aimaient déjà cette pop à percussive qui lui est bien particulière seront tout sauf déçus. Facile : c’est magique, tout simplement.

Tigran Hamasyan - vendredi 11 février, 20 h, L’Astral - Cet enfant prodige du jazz dépasse à peine le cap de la vingtaine et ne cesse de cumuler les prix. Ses compositions font preuve d’une pensée originale et totalement libre et Hamasyan n’hésite pas à intégrer des éléments de hard rock et de folklore arménien. Ce pianiste exceptionnel nous livre son talent brut dans ce spectacle solo. Ahurissant ! Le prodige est de retour à la demande générale après ses deux concerts à guichets fermés au Festival l’été dernier.

Acoustic Africa - samedi 5 mars, 20 h, Club Soda - Pour le bonheur de nos yeux et de nos oreilles, le Club Soda vibrera grâce à ce magnifique projet qui met en scène trois grands virtuoses de la guitare acoustique, trois grandes superstars de la musique africaine : le griot moderne malien Habib Koité, qui a fait salle comble au Club Soda en 2009, son compatriote Afel Bocoum, qu’on n’avait pas reçu depuis plusieurs années, ainsi que le Zimbabwéen Oliver Mtukudzi, qu’on reçoit en grande première au Jazz à l’année. Une rare occasion de (re)découvrir la richesse incommensurable du registre musical et guitaristique africain.

Maurane - mardi 12 avril, 20 h, L’Astral - Ce sont plutôt Les FrancoFolies de Montréal qui ont l’habitude de la recevoir (1989, 1990, 1992, 1997 et 2001), mais cette année, le Festival est ravi de présenter à L’Astral cette Maurane aux 12 albums (dont 4 depuis sa dernière visite à Montréal), véritable monument de la chanson francophone. La Belge au surprenant sens du swing est aussi à l’aise avec le jazz que la pop. Pour cette visite montréalaise, elle se fait double, offrant aussi bien les pièces de son plus récent album, Nougaro ou l’espérance en l’homme, hommage à son défunt ami, amoureux du jazz, que ses succès qui ont fait chanter la planète francophone.

Bruce Cockburn - mercredi 13 et jeudi 14 avril 20 h, L’Astral - On ne compte plus ses Juno, ses disques d’or et les nombreux autres prix qu’il a reçus depuis son premier album, en 1970, mais une chose est certaine : en 40 ans, cet intronisé du Canadian Music Hall of Fame (2001) n’a pas cessé de nous épater ! Slice O Life, paru en 2009 n’est rien de moins que le 30e album du chanteur canadien Bruce Cockburn, en plus d’être son tout premier album solo live. Après l’avoir présenté dans une salle intime en 2005, les organisateurs de Jazz à l’année n’avaient qu’une envie, celle de revivre l’expérience dans la magnifique ambiance de L’Astral !

 

Il reste également des billets pour ces autres concerts de la série Jazz à l’année

À L’Astral

François Bourassa, Michel Donato, Frank Lozano et Pierre Tanguay jouent Bill Evans, 22 octobre, 20 h / Piers Faccini, 28 octobre, 20 h / Bob Walsh, 30 octobre, 20 h / Steve Hill, 5 novembre, 20 h / Septeto Nacional Ignacio Piñeiro, 9 novembre, 20 h / Jane Monheit, 10 novembre, 20 h / Renaud Garcia-Fons, 12 novembre, 20 h / Dawn Tyler Watson et Paul Deslauriers, 13 novembre, 20 h / MonkeyJunk, 17 novembre, 20 h / Jordan Officer, 18 novembre, 20 h / Jill Barber et Michael Kaeshammer, programme double, 20 novembre, 18 h 30 et 21 h 30 / Shane Murphy, 24 novembre, 20 h / Colin Moore (première partie : Anastasia Friedman), 4 décembre, 20 h / The Wood Brothers, 7 décembre, 20 h / Susie Arioli, 10 et 11 décembre, 20 h.

Rappelons également que le concert de Steve Hill du 23 octobre a été reporté au 5 novembre, toujours à 20 h et à L’Astral.

Au Métropolis

Toumani Diabaté, Eliades Ochoa, Bassekou Kouyaté, Baba Sissoko forment AfroCubism, 5 novembre, 20 h / Johnny Clegg, 9 avril, 20 h.

De plus, rappelons le tout premier spectacle annoncé pour la prochaine édition du Festival International de Jazz de Montréal, Sade, le 30 juin 2011, 19 h 30, au Centre Bell, présenté en collaboration avec Evenko et Live Nation.

Le Festival de Jazz en tournée

Rappelons également que le Festival part en tournée à travers le Québec pour une 2e année. Cette fois, ce sont l’excellent guitariste Jordan Officer et la charmante chanteuse Stacey Kent qui sillonneront la province : à Montréal, les 11 et 12 mars 2011 à L’Astral, ainsi que le 10 mars à Longueuil, le 13 mars à Gatineau, le 15 mars à Brossard, le 17 mars à Saint‑Hyacinthe, le 18 mars à Sainte-Thérèse, le 19 mars à Shawinigan, le 20 mars à Sherbrooke, le 24 mars à Valleyfield, le 25 mars à L’Assomption, le 26 mars à Beloeil et le 27 mars à Saint‑Jean-sur-Richelieu.

Organisme sans but lucratif, le Festival International de Jazz de Montréal poursuit, pour une 11e année consécutive, sa mission de diffusion et de développement du jazz et de ses musiques cousines, en réinvestissant ses surplus dans la présentation de concerts spéciaux de sa série Jazz à l’année. Avec l’appui de partenaires publics, plus précisément de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) et du ministère du Patrimoine canadien, il peut ainsi offrir au public montréalais et à ses visiteurs la possibilité de vivre au rythme du jazz toute l’année durant ! Le Festival tient également à souligner l’appui de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan, l’hôte officiel de la série Jazz à l’année, ainsi que celui de Bell et du Hyatt Regency Montréal, respectivement partenaire et hôtel officiel de la série.

Billets en vente ce samedi à midi

Les billets pour ces nouveaux concerts inscrits à la programmation automne/hiver 2010-2011 de la série Jazz à l’année seront mis en vente le samedi 23 octobre à midi. On pourra se les procurer à la billetterie de L’Astral (305, rue Sainte-Catherine Est), à la billetterie centrale du Festival, située au Métropolis (59, rue Sainte‑Catherine Est), ou par Admission et Ticketmaster (admission.com et ticketmaster.com 514 790‑1245 ou 1 800 361‑4595). Pour plus de renseignements, il faut joindre la Ligne Info-Jazz Bell au 514 871‑1881, sans frais au 1 888 515‑0515 ou visiter le montrealjazzfest.com.

- 30 -

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google