;
Communiqué pour diffusion immédiate

Un aperçu de la 32e édition…

et déjà le bonheur !

Robert Plant, Regina Carter, Youssou N’Dour, Brad Mehldau et Joshua Redman, Peter Frampton, Caravan Palace, Ana Moura,Return to Forever IV avec Chick Corea, Stanley Clarke,Lenny White, Jean‑Luc Ponty

Billets en vente dès samedi midi

Montréal, le mardi 8 mars 2011 - En annonçant de nouveaux concerts pour sa 32e édition, le Festival International de Jazz de Montréal apporte une véritable bouffée de chaleur en ce début mars. Comment en effet ne pas déjà s’imaginer en plein cœur de l’été, découvrant avec bonheur ces prestations de grands noms de la musique, dont une formidable panoplie de légendes ? Une fois de plus, il est clair que le plus grand festival de jazz au monde, présenté par TD en collaboration avec Rio Tinto Alcan, avait pour buts qualité remarquable et embarras du choix, offrant bien sûr le meilleur du jazz, mais s’ouvrant également à toutes les splendides musiques qui s’y apparentent. Les billets pour les concerts de cette édition qui se déroulera du 25 juin au 4 juillet seront mis en vente dès ce samedi 12 mars à midi.

Une préouverture du tonnerre !

Robert Plant & The Band of Joy, 24 juin, 19 h, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA (série Les Événements spéciaux TD) - Band of Joy, c’est le nom d’un des premiers groupes dans lequel chantait Plant, en compagnie déjà d’un certain John Bonham. Le clin d’œil rappelle cette époque où le chanteur britannique jouait les chansons des autres et, surtout, cette liberté inhérente aux 17 ans qu’avait la légende en devenir. Car Band of Joy est en effet constitué de liberté et de reprises (Los Lobos, Low, chansons traditionnelles…). Mais peut-on encore parler de chansons « des autres » quand la voix unique et l’interprétation renversante de l’ex-Led-Zeppelin leur ont redonné si belle vie ? D’ailleurs, puisqu’on parle du groupe mythique, soulignons que Mister Plant ne se fera sûrement pas prier pour nous en livrer quelques succès… Un concert de préouverture exceptionnel donné par une légende qui passe trop rarement à Montréal.

Et une suite tout aussi excitante

Brad Mehldau et Joshua Redman, 26 juin, 21 h 30, Théâtre Maisonneuve, PdA (série Grands concerts) - Disons-le tout de suite, voilà ce qui sera probablement le duo de l’été ! Deux prodiges habitués du Festival, parfois même plusieurs fois par édition - Mehldau (notre Prix Miles-Davis 2006) en artiste « volant » brillant dans trois séries différentes en 2008 ou Redman, un an plus tard, à l’occasion du 30e du Festival, faisant trois soirées de la fameuse série Invitation. Une rencontre remarquable, mais également des retrouvailles, puisque le pianiste américain faisait jadis partie de la première formation « permanente » du saxophoniste, au milieu des années 1990, avec Christian McBride et Brian Blade. La réunion de deux immenses musiciens dans la complicité.

Return to Forever IV featuring Chick Corea, Stanley Clarke, Lenny White, Frank Gambale and Jean‑Luc Ponty, 26 juin, 20 h, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA (série Les Événements spéciaux TD) - Voilà un de ces retours qui font trépigner d’anticipation plusieurs mois à l’avance : à la demande générale, le mythique groupe phare qui a marqué le jazz-rock dans les années 1970. Le quartette qui avait donné un des concerts marquants de l’édition 2008 du Festival se fait aujourd’hui quintette : le violoniste français Jean‑Luc Ponty et le guitariste australien Frank Gambale se joignent à trois des musiciens originaux de la formation, Chick Corea (piano), Stanley Clarke (basse) et Lenny White (batterie), pour nous faire revivre ces albums qui, près de 40 ans plus tard, suscitent toujours autant de frissons partout sur la planète jazz.

Regina Carter, 30 juin, 19 h, Gesù - Centre de créativité (série Jazz Beat) - La belle et polyvalente violoniste de Detroit se faisait attendre au Festival depuis 10 ans. La jazzwoman de formation classique, qui a joué avec les Aretha Franklin, Lauryn Hill, Billy Joel et Wynton Marsalis, revient enfin au Festival, avec un nouvel album en prime : Reverse Thread, la célébration du folk africain, avec bien sûr le violon, mais aussi la kora et de l’accordéon, qui ramènent la musique traditionnelle africaine dans l’ère moderne. Envoûtant.

Peter Frampton Comes Alive, 30 juin, 19 h, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA, (série Les Événements spéciaux TD) - Non, ce n’est pas la tournée de son récent Thank You Mr. Churchill, mais plutôt la recréation du spectacle qui a donné, en 1976, un disque double devenu un des albums live les plus vendus de tous les temps. Le guitariste anglais à la guitare « chantante » - sa signature, grâce à la talkbox - rempile pour trois heures de concert qui nous fera revivre les Show Me The Way et autres Baby I Love Your Way qui ont tant soufflé sur les années 1970. Un voyage dans le temps inespéré !

Youssou N’Dour, 26 juin, 20 h 30, Métropolis (série Rythmes Bell) - Sa dernière visite, c’était à l’occasion du 25e anniversaire du Festival - un « doublé », avec son propre concert et, le lendemain, sa participation au mégaspectacle qui célébrait à la fois le Festival et le Cirque du Soleil. Celui que l’on considère comme le musicien africain le plus connu au monde (BBC) ou encore l’artiste africain du siècle (Folk Roots Magazine) effectue un retour chez nous non seulement attendu, mais aussi étonnant : avec son nouvel album, Dakar-Kingston, il délaisse un temps le m’balax sénégalais, sa marque de commerce, pour plonger dans l’univers du reggae… avec la même excellence.

Caravan Palace, 3 juillet, 20 h 30, Métropolis (série Rythmes Bell) - L’excentrique sextette parisien suscite l’émoi partout où il passe, semant son swing jazz manouche électro (ouf !) contagieux et jubilatoire qui crée la fête à tout coup. Qui pourrait d’ailleurs oublier le fameux spectacle surprise offert aux festivaliers en grand concert extérieur gratuit l’an dernier ? On parle d’un des plus gros partys de l’histoire du Festival, rien de moins, qui en compte pourtant une impressionnante panoplie. À la demande générale, Caravan Palace est de retour et nous fera découvrir les pièces de son nouvel album à paraître cette année, tellement attendu par tous les amateurs de partys dignes de ce nom.

Ana Moura, 4 juillet, 18 h, Théâtre Maisonneuve, PdA (série En voix Rio Tinto Alcan) - Il a suffi d’une première visite à Montréal, en clôture de MONTRÉAL EN LUMIÈRE en 2010, pour savoir avec certitude qu’on la reverrait bientôt. Il faut dire que la Portugaise aux disques certifiés platine, que plusieurs considèrent comme une des plus importantes interprètes de fado au monde (son Prix Amália-Rodrigues 2007 en fait foi), a une voix incroyable, du genre qui peut se passer de micro, et des tripes faites pour chanter la saudade, cette fameuse douce nostalgie portugaise. Celle que Prince vénère s’amène avec son nouveau CD, Leva-me Aos Fados (Emporte-moi vers les fados).

… ainsi que les concerts déjà annoncés

… pour la 32e édition du Festival International de Jazz de Montréal (billets déjà en vente, description au montrealjazzfest.com) : Diana Krall ; Sade (première partie : John Legend) ; Sing the Truth! Angélique Kidjo, Dianne Reeves and Lizz Wright continue the legacies of Miriam Makeba, Abbey Lincoln and Odetta ; Paco de Lucia ; Milton Nascimento ; Battle of the Bands avec le Glenn Miller Orchestra et le Artie Shaw Orchestra ; George Wein’s 85th Anniversary Celebration with the Newport All Stars: Randy Brecker, Anat Cohen, Lew Tabackin, Howard Alden, Lewis Nash and Peter Washington ; Pink Martini ; Madeleine Peyroux ; Holly Cole.

… dans le cadre de la série Jazz à l’année (billets déjà en vente, description au montrealjazzfest.com) : à L’Astral - Brandi Disterheft ; Shad ; Guy Bélanger ; Maurane (première partie: Sophie Beaudet); Bruce Cockburn (première partie : Jenny Scheinman) ; Gaëtan Roussel ; Femi Kuti & The Positive Force (première partie : The Power Dam Initiative) ; Charlie Hunter ; Bob Walsh ; Sophie Hunger ; Ibrahim Maalouf ; The Dave Liebman Group ; Bryan Lee et au Métropolis - Buddy Guy (première partie : Steve Rowe) ; Johnny Clegg ; Salif Keita ; Yael Naim (première partie : Émilie Clepper).

Billets en vente dès ce samedi 12 mars à midi

Les billets pour ces concerts de la 32e édition du Festival International de Jazz de Montréal seront en vente à compter de ce samedi 12 mars à midi. On pourra se les procurer à la billetterie de L’Astral (305, rue Sainte‑Catherine Est), au Métropolis (59, rue Sainte‑Catherine Est), ou par Admission et Ticketmaster (admission.com et ticketmaster.com, 1 855 790‑1245) - sauf ceux des spectacles présentés à la Place des Arts (514 842‑2112 ou laplacedesarts.com) et au Club Soda (514 286-1010, www.clubsoda.ca).

La programmation complète des spectacles en salle sera dévoilée le 26 avril alors que celle des spectacles extérieurs gratuits sera annoncée début juin. Pour tout savoir, en primeur, de la programmation, on peut s’inscrire à l’Infolettre Spectra (infolettrespectra.ca). Pour de plus amples renseignements, on peut joindre la Ligne Info-Jazz Bell au 514 871-1881 ou sans frais au 1 85JAZZFEST, ou encore visiter le montrealjazzfest.com.

- 30 -

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google