;
Communiqué pour diffusion immédiate

Le Prix Miles-Davis

décerné à Stanley Clarke

Montréal, le dimanche 26 juin 2011 - Le Festival International de Jazz de Montréal décerne cette année le Prix Miles-Davis au monstre sacré de la basse Stanley Clarke. Le Prix lui sera remis par Alain Simard, président et fondateur du Festival, à l’occasion du concert Return to Forever IV avec Chick Corea, Stanley Clarke, Lenny White, Jean Luc Ponty et Frank Gambale auquel participera l’artiste ce soir, à 20 h, à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, dans le cadre de la série Les Événements spéciaux TD.

À lui seul, Stanley Clarke a amorcé la « révolution de la basse » dans les années 70, afin de donner à l’instrument ses lettres de noblesse et rendre possible son utilisation par les solistes. Parmi ses nombreux accomplissements dans le domaine, on retrouve l’enrichissement du slap, une technique de jeu permettant de produire des sons percussifs sur des instruments de musique comme la contrebasse et la basse, et l’invention de deux nouveaux instruments : la basse piccolo et la basse ténor. Tout cela en plus de sa maîtrise incroyable de la basse et de la contrebasse, tour à tour récompensée par de nombreux Grammy, Emmy, disques d’or et platines, nominations dans les palmarès des meilleurs bassistes, etc. Premier bassiste à faire la tête d’affiche de tournées internationales, pas étonnant que de grands musiciens tels Jeff Beck, Ronnie Wood et Keith Richards lui aient proposé de participer à leur projet ! Pour célébrer le talent du prodige, le célèbre luthier Alembic a même produit un modèle signature de basse à son nom. Toujours à la recherche de nouvelles avenues à explorer, Stanley est également compositeur, arrangeur, meneur et interprète de trames sonores de films, dont celles de Boys N the Hood et What’s Love Got to Do With It. Artiste polyglotte, parlant aussi bien le jazz électrique qu’acoustique, d’une dextérité inégalée, proclamé légende à 25 ans, le virtuose Stanley Clarke est à n’en pas douter d’un talent et d’une créativité exceptionnels. Return to Forever IV avec Chick Corea, Stanley Clarke, Lenny White, Jean Luc Ponty et Frank Gambale, 26 juin, 20 h, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA (série Les Événements spéciaux TD).

Stanley Clarke est le 18e récipiendaire du Prix Miles-Davis, prix qui a vu le jour en 1994, lors du 15e anniversaire du Festival, dans le but de rendre hommage à un artiste de jazz de renommée internationale, à son œuvre ainsi qu’à sa contribution au renouvellement du genre. Cette statuette de bronze a été créée à partir d’un autoportrait de Miles, dessiné pour l’affiche du Festival de 1988.

Stanley Clarke succède à Sonny Rollins (2010), Ornette Coleman (2009), McCoy Tyner (2008), Mike Stern (2007), Brad Mehldau (2006), Dave Holland (2005), Keith Jarrett (2004), Joe Zawinul (2003), Chick Corea (2002), Michael Brecker (2001), Charlie Haden (2000), Cassandra Wilson (1999), John Scofield (1998), Herbie Hancock (1997), Wayne Shorter (1996), Pat Metheny (1995) et John McLaughlin (1994), les précédents lauréats du Prix Miles-Davis. Notons que Dave Brubeck a également reçu un Prix Miles-Davis « hors série » l’an dernier pour souligner l’ensemble de sa carrière.

- 30 -

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google