;
Communiqué pour diffusion immédiate

Jean-Pierre Zanella,

récipiendaire du Prix Oscar-Peterson

Montréal, le dimanche 3 juillet 2011 - Saxophoniste, compositeur et arrangeur d’ici, Jean‑Pierre Zanella est le récipiendaire du Prix Oscar‑Peterson 2011 décerné par le Festival International de Jazz de Montréal. Le prestigieux prix lui sera remis par Alain Simard, président et fondateur du Festival, à l’occasion du concert que l’artiste donnera ce soir, à 18 h, à L’Astral, dans le cadre de la série TD Jazz d’ici.

Jean‑Pierre Zanella est le 23e artiste à recevoir le Prix Oscar‑Peterson. Ce prix, créé en 1989 pour les 10 ans du Festival, est attribué à un grand musicien de chez nous pour reconnaître sa contribution au jazz canadien et la qualité de son art.

Que ce soit comme saxophoniste, compositeur, arrangeur ou enseignant de saxophone et d’improvisation au Cégep de Saint-Laurent, à l’Université Laval et à l’UQAM, la réputation de Jean‑Pierre Zanella n’est plus à faire. Pour preuve, on ne compte plus ses invitations au Festival depuis 1988, ni le nombre de collaborations prestigieuses et d’accolades reçues. Maître en jazz de l’Eastman School of Music de Rochester (New York), il aligne sur son impressionnante feuille de route les associations avec des grands noms du jazz et de la pop, aussi illustres que Michel Legrand, Paul Anka, Gino Vanelli ou Frank Sinatra Jr. Il y a près de 30 ans, il se produisait déjà au Montreux Jazz Festival et au Congrès international de saxophone de Nuremberg et recevait, en 1982, le Downbeat Recording Award pour le meilleur groupe jazz de l’année. Excellent instrumentiste, il s’est découvert dans les années 1990 un réel penchant pour les mélodies complexes et rythmées du Brésil, qu’il a notamment traduit en 2006 par un album harmonisant en jazz des pièces d’Heitor Villa‑Lobos et d’Antonio Carlos Jobim. Autant à l’aise au saxophone alto qu’au soprano, le souffleur témoigne également d’une grande aisance dans les styles : jazz acoustique, fusion, musique brésilienne, bop contemporain, rythmes afro-cubains… Rien n’est à l’épreuve de ce saxophoniste complet. Après avoir lancé en 2010 un nouveau disque, Infinito, qui marque un retour à ses propres compositions, il offre cette année au Festival un brillant hommage au batteur et percussionniste Don Alias, accompagné notamment de Gene Perla (jadis bassiste de Don Alias dans Stone Alliance), Ben Charest, Paul Brochu, Steve Amirault, Alain Labrosse et René Lazaro… Toute une soirée ! Jean Pierre Zanella, Hommage à Don Alias, 3 juillet, 18 h, L’Astral (série TD Jazz d’ici).

En remportant le Prix Oscar‑Peterson, Jean‑Pierre Zanella succède à Don Thompson (2010), Susie Arioli (2009), Dave Young (2008) François Bourassa (2007), Yannick Rieu (2006), Bernard Primeau (2005), Diana Krall (2004), Kenny Wheeler (2003), Lorraine Desmarais (2002), Moe Kofman (2001), Charles Biddle (2000), Maynard Ferguson (1999), Guy Nadon (1998), Rob McConnell (1997), Nelson Symonds (1996), Michel Donato (1995), Paul Bley (1994), Fraser MacPherson (1993), Vic Vogel (1992), UZEB (1991), Oliver Jones (1990) et, bien sûr, à Oscar Peterson (1989).

- 30 -

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google