;
Communiqué pour diffusion immédiate

Programmation de la 33e édition du Festival…

Encore des surprises !

Seal, Patrick Watson, Patricia Barber et Kenny Werner en duo, Emir Kusturica, Timber Timbre, Tord Gustavsen en quatre concerts de la série Invitation, ainsi que le spectacle musical The Rat Pack Is Back! et le désormais incontournable Battle of the Bands avec

The Duke Ellington Orchestra et The Count Basie Orchestra

Billets en vente dès vendredi midi

Prévente exclusive aux abonnés de l’Infolettre Spectra : dès demain !

Montréal, le mardi 13 mars 2012 - Les organisateurs du Festival International de Jazz de Montréal présenté par TD en collaboration avec Rio Tinto Alcan sont fiers de dévoiler de nouveaux noms au programme de la 33e édition qui aura lieu du 28 juin au 7 juillet, ajoutant plusieurs agréables surprises à une programmation qui en compte déjà beaucoup. Une fois de plus, on retrouve une rafraîchissante diversité, assurée de satisfaire les mélomanes en tout genre. Les billets pour ces concerts seront mis en vente à compter de ce vendredi 16 mars à midi… sauf pour les abonnés de l’Infolettre Spectra qui pourront se les procurer dès demain sur réception de cette dernière et jusqu’à jeudi 18 h.

Patricia Barber et Kenny Werner duo - 29 juin, 19 h, Maison symphonique de Montréal - En soi, ce fascinant face-à-face entre la réputée chanteuse et pianiste Patricia Barber (de retour trois ans après son hommage à Cole Porter) et le pianiste érudit Kenny Werner (applaudi en solo l’année dernière) constitue tout un événement. Qu’il soit une exclusivité canadienne et se tienne entre les murs de la Maison symphonique ne fera qu’ajouter à notre bonheur. Deux pianos juxtaposés, quatre mains alertes, une voix enjôleuse… un concert qui s’annonce à la fois ludique et passionné.

Patrick Watson - 4 juillet, 19 h 30, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA (série Événements spéciaux TD) - Il en a fait du chemin, notre Patrick Watson, depuis son premier passage au Festival, en 2005, alors qu’il avait réchauffé le Spectrum pour John Cale. Sa remarquable progression l’amenait, quatre ans plus tard, à occuper la place des Festivals le temps d’un Grand événement inoubliable auquel avaient pris part Lhasa et Guy Nadon. Cette fois, le Montréalais s’installe dans la prestigieuse Salle Wilfrid-Pelletier pour nous offrir un 4e album tout frais, Adventures In Your Own Backyard. Bon retour au bercail, mon cher Watson.

Emir Kusturica - 5 juillet, 18 h, Métropolis (série Les Rythmes) - Deux ans après leur électrisante prestation extérieure sur la place des Festivals, le cinéaste-acteur-musicien-compositeur-producteur serbe Emir Kusturica (Underground, Chat noir, chat blanc…) et son formidable No Smoking Orchestra reviennent nous faire trinquer et danser. Cette fois, c’est au Métropolis qu’on pourra apprécier les rythmes gipsy/électro/rock de ces joyeux lurons. Et quel privilège : sachez que Montréal constitue l’unique escale nord-américaine de notre Emir préféré cet été !

Seal- 6 juillet, 19 h 30, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA (série Événements spéciaux TD) - Un des chanteurs les plus en vue de la planète pop, le Britannique Seal collectionne les tubes depuis le début des années 1990. Pour sa première visite au Festival, l’artiste polyvalent fera la part belle à sa plus récente parution, Soul 2, un 2e volume de soul classique (le premier avait cartonné en 2008) constitué de pièces popularisées par des maîtres comme Marvin Gaye (What’s Going On?) et Al Green (Let’s Stay Together). La classe incarnée. Juste avant, un autre soul, celui de la chanteuse et actrice Macy Gray, la voix du méga succès I Try.

Timber Timbre - 6 juillet, 21 h 30, Théâtre Maisonneuve, PdA (série Les Grands concerts Rio Tinto Alcan) - Timber Timbre propose un mélange de folk, de pop, de blues et de doo-wop d’une étrange beauté. Sur son plus récent album, le spectral Creep On Creepin’ On, le chanteur et multi-instrumentiste Tyler Kirk évoque un jeune Leonard Cohen qu’on aurait parachuté dans un épisode de Twin Peaks. Vous entendez un peu le genre ? Après avoir assuré la première partie de Feist en tournée américaine, le trio basé à Montréal se posera au Festival pour la toute première fois. Frissons garantis.

The Rat Pack Is Back! - 7 juillet, 18 h et 21 h 30, Théâtre Maisonneuve, PdA (série Les Grands concerts Rio Tinto Alcan) - De passage au Festival après avoir séduit MONTRÉAL EN LUMIÈRE, le spectacle qui a fait le tour du monde… et tient l’affiche en continuité à Las Vegas depuis 13 ans ! La troupe américaine a recréé avec une fidélité jouissive les célèbres spectacles donnés par le quatuor - Frank Sinatra, Sammy Davis, Jr., Dean Martin et Joey Bishop - dans les années 1960. Les grandes chansons, les sketchs humoristiques et un orchestre de 12 musiciens nous ramènent dans le Vegas de l’époque, à coups de Come Fly With Me, That’s Amore et autres Mr. Bojangles plus vrais que nature !

Battle of the Bands : The Duke Ellington Orchestra contre The Count Basie Orchestra - 8 juillet, 14 h, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA (série Événements spéciaux TD) - Nostalgie garantie avec ce spectacle unique nous ramenant à l’ère des grands ballrooms de New York de la fin des années 1930 ! La 5e édition du Battle of the Bands met en présence deux formations mythiques qui s’affronteront pour la première fois : dans le coin gauche, le Duke Ellington Orchestra, sous la direction de Paul Mercer Ellington (petit-fils de Duke). Dans le coin droit, sous la baguette de Bill Hughes, le Count Basie Orchestra. Et en avant la musique !

Série Invitation TD

Tord Gustavsen Ensemble avec Tore Brunborg, Mats Eilertsen et Jarle Vespestad - 4 juillet, 18 h, Gesù - Centre de créativité - De retour après avoir offert un concert à guichets fermés au Festival en 2010, le pianiste norvégien Tord Gustavsen nous fera cette année l’honneur de se produire 4 fois dans le cadre de la série Invitation. Pour sa première prestation, il proposera des relectures de certaines de ses compositions et nous fera découvrir son plus récent opus, The Well, fraîchement paru sous étiquette ECM. Gustavsen sera entouré du saxophoniste Tore Brunborg, du bassiste Mats Eilertsen et du batteur Jarle Vespestad, ses fidèles compagnons de scène depuis trois ans.

Tord Gustavsen Trio avec Håkon Kornstad et Jarle Vespestad - 5 juillet, 18 h, Gesù - Centre de créativité - À sa 4e participation au Festival, le pianiste norvégien Tord Gustavsen se voit donner carte blanche. Pour son 2e rendez-vous de la série Invitation, le pianiste norvégien fait scène commune avec deux de ses compatriotes dont la valeur n’est plus à prouver : le brillant saxophoniste et compositeur Håkon Kornstad est un des souffleurs les plus en vue de la nouvelle scène jazz norvégienne ; le fidèle batteur Jarle Vespestad assure la rythmique des formations de Gustavsen depuis presque 10 ans. Ensemble, ces trois brillants artistes créent un jazz contemporain sensuel, placé sous le sceau de l’improvisation libre et de l’exploration mélodique. Vol plané assuré.

Tord Gustavsen Solo - 6 juillet, 18 h, Gesù - Centre de créativité - Musicien phare de la scène jazz norvégienne (et dont l’étoile brille désormais très fort à l’international), le pianiste Tord Gustavsen a plutôt l’habitude de travailler en trio ou en quartette. Pour cette 3e de 4 prestations dans la série Invitation, il se produira en formule piano solo. Une très rare occasion de voir et d’entendre cet improvisateur ferré dialoguer avec son instrument fétiche. Au programme : standards jazz, compositions originales et pièces empruntées au riche folklore scandinave.

Tord Gustavsen avec Solveig Slettahjell - 7 juillet, 18 h, Gesù - Centre de créativité - Pour sa 4e et ultime soirée Invitation, Tord Gustavsen nous fera découvrir une autre artiste provenant de sa patrie nordique, la populaire chanteuse Solveig Slettahjell qui, depuis 10 ans, a signé de belles réussites en jazz vocal en plus d’effectuer quelques incursions en territoire pop. Ensemble, Gustavsen et Slettahjell ont déjà collaboré à un disque de musique de Noël enregistré dans une église de Bethléem. Dans le même esprit, ils interpréteront des airs religieux provenant de diverses traditions et revisiteront leur propre matériel. Un rendez-vous intime tout en subtilité et en finesse.

Déjà en vente

James Taylor / Flamenco Hoy de Carlos Saura / Gypsy Roma Urban Balkan Beats (GRUBB) / Une soirée en compagnie d’Esperanza Spalding et son Radio Music Society / Wayne Shorter Quartet / Eliane Elias Brasileira Quartet / Tangerine Dream / CéU, / Chris Botti / Get The BlessingAn evening with Van der Graaf Generator / Strunz & Farah / Gianmaria Testa, Vitamia / Dorantes, Renaud Garcia-Fons et Theodosii Spassov, Free Flamenco Trio / Richard Galliano, From Bach to Piazzolla / Jack Bruce, Cindy Blackman, John Medeski et Vernon Reid, Spectrum Road / Melody Gardot / Lila Downs / The Barr Brothers / The Life and Blues of Bessie Smith : The Devil’s Music / Liza Minnelli / Une soirée acoustique avec Stanley Clarke et Hiromi / Stanley Clarke et le Harlem String Quartet / SMV - Stanley Clarke, Marcus Miller, Victor Wooten / Stanley Clarke Band. Billets déjà en vente, description au montrealjazzfest.com.

Billets en vente dès vendredi midi

Les billets pour ces concerts seront en vente à compter du vendredi 16 mars à midi. On pourra se les procurer à la billetterie du Métropolis (59, rue Sainte‑Catherine Est) et par les réseaux Admission et Ticketmaster (admission.com et ticketmaster.ca, 1 855 790‑1245), sauf pour les concerts présentés à la Place des Arts (175, rue Sainte-Catherine Ouest, laplacedesarts.com ou 514 842-2112).

Pour tout savoir avant tout le monde, on peut s’inscrire à l’Infolettre Spectra et recevoir toute l’information concernant les primeurs du Festival International de Jazz de Montréal. Pour plus de renseignements, il faut joindre la Ligne Info-Jazz au 514 871-881 ou sans frais au 1 85JAZZFEST, ou encore visiter le montrealjazzfest.com.

- 30 -

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google