;
Communiqué pour diffusion immédiate

Info-Festival

33e édition du Festival International de Jazz de Montréal

Ouverture officielle dans 3 jours !

Plus que trois jours avant le début de la 33e édition du Festival International de Jazz de Montréal, qui se tiendra du jeudi 28 juin au samedi 7 juillet 2012 !

Pour rester branché sur le Festival

Le Festival International de Jazz de Montréal propose une nouveauté technologique qui permettra aux festivaliers assistant aux concerts extérieurs de partager leurs impressions en direct : la nouvelle application 2.0 Echoer, disponible pour iPhone et Android sur montrealjazzfest.com/echoer. Grâce à Bell, ils disposeront aussi de tout ce qu’il faut pour vivre les festivités 24 heures sur 24 sur le site web du Festival (montrealjazzfest.com), Facebook (facebook.com/Festival.Jazz.Montreal) et Twitter (twitter.com/FestivalJazzMtl) ainsi que par l’application mobile Jazz Montréal sur iPhone et BlackBerry (montrealjazzfest.com/mobile). Ils pourront aussi consulter des centaines d’extraits audio et vidéo sur le MontrealJazzFest.TV.

Le tout nouveau concours Facebook : J’aime le Festival de Jazz

En devenant fan de la page Facebook officielle de l’événement, les internautes pourront participer chaque jour au grand concours J’aime le Festival de Jazz sur Facebook. Au total, près de 40 000 $ en prix seront décernés. 1er prix : grand prix de 15 000 $ en argent comptant offert par TD ; 2e prix : un cellier d’une valeur de 4 500 $ offert par la SAQ ; 3e prix : une carte-cadeau dans les hôtels Fairmont d’une valeur de 3 000 $ offerte par Rio Tinto Alcan ; 4e prix : une machine à café automatique d’une valeur de 3 000 $ offerte par Jura ; 5e prix : une collection de 50 CD de blues d’une valeur de 1 000 $ offerte par Loto-Québec ; 6e prix : une carte-cadeau de 500 $ offerte par Archambault ; 7e prix : une radio XM avec un abonnement d’un an d’une valeur de 500 $ offerts par SiriusXM. Le tirage aura lieu le 9 juillet 2012 à midi. Il est possible de participer chaque jour en visitant la page Facebook du Festival. Des dizaines de prix instantanés d’une valeur totalisant 10 000 $ seront aussi offerts par TD et La Presse à la Tente des amis, sur le site extérieur du Festival.

Richard Séguin et Yves Archambault à la Galerie Lounge TD

Pour cette 33e édition du Festival, les organisateurs du Festival et la Galerie Lounge TD sont fiers de présenter Riff de Guit, une œuvre de Richard Séguin reproduite en sérigraphies à tirage limité, numérotées, signées et offertes du 28 juin au 7 juillet à la Galerie Lounge TD, située pendant le Festival à la salle d’exposition de l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts. De plus, pour toute la durée du Festival, la Galerie exposera des gravures originales de Richard Séguin que les collectionneurs pourront acquérir.

Et comme chaque année, on trouve également à la Galerie Lounge TD les sérigraphies numérotées et signées de l’affiche du Festival, Accroche-Cœur, d’Yves Archambault, notre artiste en résidence dont le Festival célèbre cette année 25 ans de collaboration féconde.

Circulation et sécurité sur le site

Dès jeudi, le site du Festival sera fermé à la circulation automobile, chaque jour de 18 h à 3 h, jusqu’au matin du 8 juillet à 6 h. Il est délimité par la rue De Bleury à l’ouest, par le boulevard Saint-Laurent à l’est, par l’avenue du Président-Kennedy au nord et par le boulevard René-Lévesque au sud. Une partie du Quartier des spectacles restera fermée à la circulation automobile 24 heures sur 24 jusqu’au 3 septembre : la rue Sainte-Catherine entre les rues De Bleury et Saint-Laurent, de même que les rues Balmoral et Mayor. Le boulevard Maisonneuve entre les rues Saint-Urbain et De Bleury sera fermé 24 heures sur 24 jusqu’au 10 juillet.

Pour planifier sa venue aux Festival International de Jazz de Montréal et tout connaître sur l’accès au site en voiture, à vélo ou à pied : montrealjazzfest.com, onglet Accès au site.

Grand événement d’ouverture TD

Rufus Wainwright

28 juin, 21 h 30, scène TD

Le Festival commencera en beauté avec un coup d’éclat, avec un artiste qu’on espérait depuis toujours voir en grande prestation extérieure dans sa ville natale : Rufus Wainwright, dont c’est la 1re visite au Festival, nous arrive après plusieurs années de sollicitation de la part des organisateurs. Premier Montréalais d’origine à lancer le Festival avec un concert gratuit, il nous réserve la rentrée montréalaise de son tout nouvel album, Out of the Game. Un concert qui fera date, sans aucun doute !

Concerts à guichets fermés

Les concerts suivants affichent déjà complet :

♫ James Taylor (27 et 28 juin, 19 h 30 - Salle Wilfrid-Pelletier, PdA)

♫ Melody Gardot (29 juin, 19 h 30 - Salle Wilfrid-Pelletier, PdA)

♫ Une soirée en compagnie d’Esperanza Spalding et son Radio Music Society (29 juin, 20 h 30 - Métropolis)

♫ Eliane Elias Brasileira Quartet (30 juin, 18 h - Club Soda)

♫ CéU (30 juin, 22 h - Club Soda)

♫ Patrick Watson. Première partie : Loney Dear (4 juillet, 19 h 30 - Salle Wilfrid-Pelletier, PdA)

♫ Tord Gustavsen Ensemble avec Tore Brunborg, Mats Eilertsen et Jarle Vespestad (4 juillet, 18 h - Gesù - Centre de créativité)

♫ Seal (6 juillet, 19 h 30 - Salle Wilfrid-Pelletier)

♫ Norah Jones. Première partie : Jim Campilongo Trio (7 juillet, 19 h 30 - Salle Wilfrid-Pelletier, PdA)

♫ Molly Johnson (7 juillet, 21 h - L’Astral)

Spectacles en salle : encore d’excellentes places disponibles

Si plusieurs concerts affichent complet, des billets sont toujours en vente notamment pour les concerts suivants :

Philip Catherine - 29 juin, 19 h, Cinquième salle, PdA - Lauréat d’un Django d’Or, ce guitariste d’origine belge a réussi le tour de force d’accompagner des violonistes majeurs issus de trois générations successives : Stéphane Grappelli, Jean‑Luc Ponty et Didier Lockwood. Il a aussi été un des derniers guitaristes du grand trompettiste Chet Baker. Pour sa première présence au Festival depuis 2004, l’artiste au swing imparable nous offre un concert solo. Grand maître à l’œuvre.

Rafael Zaldivar Trio avec Greg Osby - 28 juin, 18 h, L’Astral - Reconnu pour ses talents d’improvisateur et de compositeur, le Cubain d’origine est sans contredit LA nouvelle sensation montréalaise du piano jazz. Son 1er album, Life Directions, paru en 2010, avait révélé un alliage métissant cultures, sons et styles qui passent des traditions cubaines à des rythmes contemporains. Après sa prestation étincelante au Balmoral en novembre dernier, Rafael Zaldivar s’amène au Festival en formule trio avec, comme invité, le saxophoniste américain Greg Osby, fabuleux improvisateur au souffle fluide et puissant.

Gypsy Roma Urban Balkan Beats (GRUBB) - 28, 29 et 30 juin et 2 et 3 juillet, 20 h, Théâtre du Nouveau Monde - De retour à la demande générale et après un immense succès critique et public lors de son décollage au Festival, revoici GRUBB et sa rom-mania ! Cet évènement artistique humanitaire mené par Serge Denoncourt donne une voix à ceux que l’on n’entend jamais, les Roms : il raconte, en musique, en mouvement et en jeu théâtral, la réalité et la vie des jeunes Roms d’aujourd’hui… Un tout nouveau genre de hip-hop, marié à la musique traditionnelle rom ; du jamais vu musicalement ! Parmi ceux qui participent bénévolement à cette aventure humanitaire, nommons le danseur et chorégraphe Nico Archambault, l’acteur, metteur en scène et maître de la métamorphose italien Arturo Brachetti, les génies de la vidéo Olivier Goulet et Gabriel Coutu‑Dumont, le costumier François Barbeau et la musique de Françis Collard.

Jack Bruce, Cindy Blackman, John Medeski et Vernon Reid, Spectrum Road - 28 juin, 21 h 30, Théâtre Maisonneuve, PdA - Ce bien nommé all star band de sommités est en fait un tout jeune groupe : né en 2008 à Tokyo, premiers pas aux États-Unis avec la tournée 2011 et un premier album au printemps dernier. Les « jeunots » - Vernon Reid (guitare), John Medeski (claviers) et Cindy Blackman (batterie), ainsi que l’ex-membre de Cream (avec Eric Clapton et Ginger Baker), Jack Bruce (basse et voix) - ont formé le groupe en réponse à leur admiration de Tony Williams, peut-être le plus grand batteur de l’histoire, et de sa formation Lifetime, icône révolutionnaire des années 1970. Bienvenue à ce groupe d’une qualité rare, une visite d’exception.

World Kora Trio - Eric Longsworth, Chérif Soumano, Jean-Luc Di Fraya28 juin, 22 h 30, Gesù Centre de créativité - Fruit d’une rencontre au sommet entre le violoncelliste Eric Longsworth (5e visite qu’on attendait avec impatience), le joueur de kora Chérif Soumano et le percussionniste et chanteur Jean Luc Di Fraya, le World Kora Trio propose une démarche polyculturelle féconde. Mus par une soif commune de découvrir et d’échanger, ces trois musiciens provenant d’horizons divers font bagage commun pour donner vie à une musique fine et touchante, flottant entre tradition et modernité. Une belle et adroite démonstration de world placée sous le signe de l’exploration.

David Sánchez, Nick Payton, Stefon Harris, Ninety Miles - 29 juin, 18 h, Club Soda - Mon premier est un saxophoniste étoile qui a fait ses débuts avec Dizzy Gillespie. Mon 2e est un redoutable trompettiste qui revendique l’influence de Miles Davis. Mon 3e est un vibraphoniste réputé qu’on a pu apprécier avec le SF Jazz Collective. Mon tout est un super trio de jeunes talents (accompagné d’une section rythmique de 4 musiciens) réunis pour le projet groove/post-bop/jazz cubain Ninety Miles, transposition scénique d’un album conçu à Cuba par Sánchez et Harris avec Christian Scott, qui cède sa place à Payton pour cette tournée.

Pierrick Pédron - 29 juin, 21 h, L’Astral - Le Breton Pierrick Pédron descend pour la 1re fois au Festival, précédé d’un concert d’éloges. Féru de bop, favorable au rock et issu de l’harmonie musicale, le saxophoniste est considéré comme un des plus jeunes brillants ténors de la scène jazz européenne. Déjà signataire de quelques solides albums, il lançait récemment Cheerleaders, ambitieux opus de jazz orchestral réalisé avec le soutien d’une fanfare et réalisé par Ludovic Bource, compositeur de la musique du film The Artist. En trois mots : touffu, éclectique, génial.

Jorane et l’Orchestre I Musici de Montréal - 30 juin, 19 h, Maison symphonique de Montréal - Pour ceux qui n’avaient pas eu la chance de la voir - ou ceux qui y étaient mais qui ne peuvent pas résister à l’envie d’y retourner - voici l’occasion rêvée d’assister à la rencontre féérique entre Jorane et l’Orchestre I Musici de Montréal, dirigé par Jean-Marie Zeitouni, qui avait ébloui la critique cet hiver à MONTRÉAL EN LUMIÈRE. Cette fois-ci à la Maison symphonique de Montréal, la prestation d’une des plus talentueuses artistes de la musique québécoise et de nos Musici promet un spectacle divin et une soirée somptueuse.

Tangerine Dream - 30 juin, 19 h 30, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA - Alors là, on peut vraiment parler d’un événement spécial : ramener, 45 ans après sa formation et en première au Festival, le mythique groupe allemand sur scène ! Pour plusieurs les pionniers de la musique électronique, Tangerine Dream a connu une variation infinie et assez obscure dans sa composition, avec comme seul réel point d’ancrage toujours présent le guitariste fondateur Edgar Froese… et un succès monstre ! Une longévité exceptionnelle, une multitude d’albums - 27 millions vendus -, une impressionnante quantité de participations musicales pour le cinéma et la télé, bref, un véritable rêve, en effet. Un groupe phare !

Meshell Ndegeocello. Première partie : Parc X Trio1er juillet, 22 h, Club Soda - Chanteuse douée, bassiste extraordinaire et auteure-compositrice-interprète inspirée, Meshell Ndegeocello a tout pour elle. Pas étonnant que des artistes de la trempe des Rolling Stones, de Santana, de Madonna et de Pat Metheny aient eu recours à ses services. Après sa déjà lointaine escale festivalière de 2007, l’Américaine vient nous présenter Weather, un 9e album plus pop, plus intime, truffé de compositions originales inspirées, agrémentées d’une solide reprise du Chelsea Hotel de Leonard Cohen. Le Parc X trio (Grand Prix de Jazz TD 2010), aux saveurs expérimentales et multiculturelles à l’image du quartier montréalais qui a inspiré leur nom, servira en première partie sa savoureuse macédoine de jazz, musique du monde, classique et populaire.

Changements à la programmation

La série Musique au MAC, prévue au Musée d’art contemporain de Montréal à 20 h, est déplacée à 20 h 30 au Théâtre de Quat’sous, situé au 100, av. des Pins Est. Les concerts de la série Musique au MAC concernés sont :

  • Cascadeur, du 28 au 30juin
  • ChapelierFou, 2 et 3 juillet
  • Mesparrow, 4 et 5juillet
  • MisjaFitzgeraldMichel, A Portrait of Nick Drake, 6 et 7juillet

Le concert de Danny Brown prévu le 29 juin à 23 h à la SAT est annulé.

Le concert de Mark McKnight, prévu le 30 juin à 20 h sur la scène CBC/Radio-Canada, a été annulé. Il sera remplacé par celui de Parc X Trio.

Purity Ring assurera la première partie de Dirty Projectors le 2 juillet à 22 h au Club Soda.

Le 7 juillet, la soirée 5e anniversaire de Music Is My Sanctuary, prévue à la SAT à 22 h, est déplacée au Métropolis et son accès sera gratuit.

Music Is My Sanctuary - Ça fait 5 ans que le site Music Is My Sanctuary, avec DJ Lexis aux platines, se consacre aux futurs classiques et aux trésors oubliés de musiques de tous les horizons. De son vrai nom Alexis Charpentier, le DJ éclectique régale ses auditeurs de pièces hip-hop, jazz, électro, reggae, house, soul ou funk destinées au panthéon des joyaux à conserver. Également au programme : le bon plan dansant de The Goods, dynamique duo de platineurs montréalais formé de Scott C et d’Andy Williams, le DJ set du légendaire collectif berlinois Jazzanova, dont la palette sonore incorpore brillamment toutes les musiques dansantes, sans oublier et la prestation du coloré collectif montréalais Kalmunity.

À noter qu’à cette occasion, Kalmunity qui devait jouer au Savoy jouera au Métropolis.

- 30 -

Événements de presse à venir

Les dates sont sujettes à changement. Merci de vous renseigner auprès de l’équipe des relations de presse du secteur des événements.

Mercredi 27 juin

19 h 30 Première médiatique : Flamenco Hoy de Carlos Saura

Théâtre Maisonneuve, Place des Arts (175, rue Sainte-Catherine Ouest)

Sur Invitation seulement

19 h 30 Remise du Montreal Jazz Festival Spirit Award à James Taylor

Salle Wilfrid-Pelletier, Place des Arts

Sur Invitation seulement

Jeudi 28 juin

12 h 30             Conférence de presse pour le Grand événement d’ouverture TD avec Rufus Wainwright

Salle Stevie-Wonder, Maison du Festival Rio Tinto Alcan

17 h                             Vernissage à la Galerie Lounge TD du Festival International de Jazz de Montréal avec Richard Séguin

Galerie Lounge TD, salle d’exposition de l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme, Place des Arts

19 h                 Concert d’ouverture en salle - Richard Galliano, From Bach to Piazzolla

Maison Symphonique de Montréal (1600, rue Saint-Urbain)

Sur Invitation seulement

19 h 30             Cocktail d’ouverture de la 33e édition du Festival International de Jazz de Montréal

Salon urbain, Place des Arts (175, rue Sainte-Catherine Ouest)

Sur Invitation seulement

21 h 30             Concert d’ouverture extérieur gratuit - Grand événement d’ouverture TD avec Rufus Wainwright

Scène TD, place des Festivals

La salle de presse au cœur du Festival

Encore cette année, la salle de presse du Festival est située à la Maison du Festival Rio Tinto Alcan, au 305rue Sainte-Catherine Ouest au 2e étage. Les heures d’ouverture sont les suivantes : de 10 h à 23 h du 27 juin au 7 juillet (fermé le dimanche 8 juillet) et de midi à 15 h le 9 juillet. Elle est le lieu de rendez-vous des artistes, agents, représentants des maisons de disques et représentants des médias accrédités. Toute l’équipe des communications est heureuse de vous y accueillir ! Les représentants des médias sont priés de noter que l’on peut joindre la salle de presse en composant le 514 288-5299.

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google