;
Communiqué pour diffusion immédiate

Le Prix Miles-Davis

décerné à Ron Carter

Montréal, le lundi 2 juillet 2012 - Le Festival International de Jazz de Montréal décerne cette année le Prix Miles-Davis au légendaire contrebassiste Ron Carter. Le Prix lui sera remis par Alain Simard, président et fondateur du Festival, lors d’un point de presse qui aura lieu aujourd’hui à 13 h à la salle Stevie Wonder de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan ainsi que ce soir, à l’occasion du concert de l’artiste qui aura lieu à 18 h, au Club Soda, dans le cadre de la série Jazz Beat Hyatt Regency Montréal.

Si la contrebasse est la pierre angulaire du rythme jazz, Ron Carter en est le joyau. Reconnu pour la solidité, la grâce et la finesse de son jeu, ce maître incontesté a laissé sa marque sur quelque 2000 disques et n’a cessé de rayonner dans le monde du jazz depuis ses débuts dans le quintette de Chico Hamilton, aux côtés du multi-instrumentiste Eric Dolphy. Compositeur réputé, soliste inspiré et accompagnateur recherché, Ron Carter a multiplié les collaborations fructueuses tout au long de sa carrière. À peine âgé de 26 ans, il se greffait au célèbre quintette de Miles Davis en même temps que Herbie Hancock et Tony Williams et y rayonnait jusqu’en 1968. Il s’est produit tour à tour avec le New York Jazz Quartet et le New York Jazz Sextet, a travaillé avec Lena Horne, Bill Evans ou encore James Brown et a participé à plusieurs projets montés par Herbie Hancock. À compter des années 1970, il s’est imposé comme leader-soliste de ses propres formations et a su repousser avec panache les frontières du jazz, en adaptant par exemple des suites de Bach au violoncelle solo. Variant les projets et les formules, il a été couronné d’un Grammy en 1987 pour sa pièce instrumentale Call Sheet Blues composée pour le film Round Midnight de Bertrand Tavernier et a prouvé ses qualités de grand pédagogue en publiant plusieurs ouvrages spécialisés et en rendant près de 20 ans de service à la faculté de musique du City College de New York, où il est professeur émérite. Un maître dans tous les sens du terme, dont l’influence sur les générations de musiciens qui suivent n’est pas près de s’éteindre. À l’occasion de son concert au Festival - le premier depuis 1994 ! - Ron Carter pilotera un trio complété par le guitariste Russell Malone et le pianiste Donald Vega. Ron Carter Trio avec Russell Malone et Donald Vega - 2 juillet, 18 h, Club Soda (série Jazz Beat Hyatt Regency Montréal).

Ron Carter est le 19e récipiendaire du Prix Miles-Davis, prix qui a vu le jour en 1994, lors du 15e anniversaire du Festival, dans le but de rendre hommage à un artiste de jazz de renommée internationale, à son œuvre ainsi qu’à sa contribution au renouvellement du genre. Cette statuette de bronze a été créée à partir d’un autoportrait de Miles, dessiné pour l’affiche du Festival de 1988.

Ron Carter succède à Stanley Clarke (2011), Sonny Rollins (2010), Ornette Coleman (2009), McCoy Tyner (2008), Mike Stern (2007), Brad Mehldau (2006), Dave Holland (2005), Keith Jarrett (2004), Joe Zawinul (2003), Chick Corea (2002), Michael Brecker (2001), Charlie Haden (2000), Cassandra Wilson (1999), John Scofield (1998), Herbie Hancock (1997), Wayne Shorter (1996), Pat Metheny (1995) et John McLaughlin (1994), les précédents lauréats du Prix Miles-Davis. Notons que Dave Brubeck a également reçu un Prix Miles‑Davis « hors série » en 2010 pour souligner l’ensemble de sa carrière.

- 30 -

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google