;
Communiqué pour diffusion immédiate

L’année commence bien !

Coral Egan, Habib Koité & Bamada, Kiran Ahluwalia, Guy Bélanger, Mônica Freire, Puerto Plata, le François Richard Nouvel Orchestra avec Mark Feldman, ainsi que le Sextette Yves Léveillé avec Eri Yamamoto

Montréal, le mardi 13 janvier 2009 - Tout à fait au diapason de la richesse et de la variété musicales que nous promet cet été le 30e anniversaire du Festival International de Jazz de Montréal, la série Jazz à l’année, présentée par General Motors, ajoute de nouveaux concerts à sa programmation. Voici donc huit nouvelles occasions de se replonger dans cette musique qui nous tient tant à cœur, avec les meilleurs représentants du jazz et de ses musiques cousines ! Les billets seront mis en vente dès ce samedi 17 janvier, à midi.

Le Sextette Yves Léveillé et la pianiste new-yorkaise invitée Eri Yamamoto - 11 février, 19 h 30, Savoy du Métropolis - C’est à New York, en 2004, que le pianiste et compositeur montréalais Yves Léveillé et la pianiste new-yorkaise Eri Yamamoto se sont connus. Ce concert pour deux pianos et un ensemble instrumental est aussi pour ces magnifiques musiciens l’occasion de retrouvailles. Avec également Aron Doyle (trompette), Roberto Murray (sax alto et baryton), Frank Lozano (sax soprano et ténor), Marc Lalonde (contrebasse) et Ugo Di Vito (batterie).

François Richard Nouvel Orchestra avec artiste invité Mark Feldman - 13 février, 20 h, Gesù - Centre de créativité - Le François Richard Nouvel Orchestra, c’est un jazz à la foi moderne et romantique. En spectacle, la formation présentera une partie du répertoire du CD Nouvel Orchestra ainsi que de nouvelles compositions du flûtiste François Richard. Aux 13 musiciens sur scène se joindra le réputé violoniste Mark Feldman qui, pour l’occasion, se fera soliste et directeur de la section de cordes. Membre régulier du groupe de John Abercrombie, cet artiste invité a joué avec les John Zorn, Chris Potter, Lee Konitz et Joe Lovano en plus de diriger son propre ensemble.

Puerto Plata - 27 février, 20 h, Savoy du Métropolis - Né en 1923, le chanteur et guitariste Jose Manuel Cobles, alias Puerto Plata, a enregistré son premier disque… en 2006 ! Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’un album mûri ! Mais l’attente en valait la peine : son mélange de merengue, de ranchera, de gauracha et de boléro est tout simplement irrésistible ! ! Au point que La Presse, a fait une place à Mujer de Cabaret parmi ses 10 meilleurs albums de musique du monde entendus en 2008. Rare survivant de l’âge d’or de la bachata, Puerto Plata, malgré ses 85 ans bien sonnés, est une véritable source de jouvence avec sa musique authentique, sensuelle et follement craquante ! Et il nous attend de pied ferme, doublement prêt à célébrer avec nous en ce jour de fête nationale de son pays natal, la République dominicaine !

Coral Egan - 6 mars, 20 h, Gesù - Centre de créativité - Jazz, R&B, folk, pop, soul, reggae - la fougueuse Coral Egan les a tous explorés et c’est cette approche éclectique qui a façonné les sons de ses deux albums réalisés par Charles Papasoff, My favorite distraction et son successeur, Magnify, une production de haut calibre qui en a ébloui plus d’un. Un style hybride, unique, des mélodies douces-amères teintées d’une saine dose d’humour et d’observation. Des chansons à la fois très personnelles et très ancrées dans son héritage jazz. Coral offre une telle diversité de sonorités que lui apposer une étiquette s’avère impossible. Accompagnée de quatre musiciens de premier plan - Al Baculis (basse), Jay Atwill (guitare et voix), Malika Tirolien (piano et voix) et Sam Harrisson (batterie) -, elle est de retour après son spectacle acclamé au Festival l’été dernier !

Guy Bélanger - 7 mars, 20 h, Lion d’Or - Après y avoir mis le feu avec son harmonica en octobre dernier, Guy Bélanger est de retour au Lion d’Or ! Intense et brillant harmoniciste depuis 30 ans, Guy Bélanger s’est illustré notamment auprès des Bob Walsh, Colocs et légendes tels Muddy Waters et Koko Taylor. Ces dernières années, on a pu apprécier ses talents sur les trames sonores des films de son frère Louis (Post Mortem, Gaz bar blues - couronné d’un Jutra en 2004 - et, plus récemment, The Timekeeper). Le temps est venu pour lui d’occuper les devants de la scène avec un 1er album solo, fort bien reçu début 2008, amalgame folk et blues de ses compos et reprises de Lyle Lovett et de Marc Broussard.

Voix et rythmes du Brésil - 10 mars 20 h, Métropolis - Voilà une chaleur qui sera des plus appréciée en ce début mars ! Des ambassadeurs de la musique brésilienne - dont Mônica Freire à la direction artistique, Margareth Menezes, Mart’nália, Rodrigo Maranhão et Celso Fonseca - viendront convoquer le printemps à coups de rythmes aussi chauds que suaves ! Accompagnés de fiévreux danseurs et d’un ardent house band de sept musiciens d’ici, de France et du Brésil, ils promettent de nous fouetter les sangs et d’embraser le Métropolis ! Bom dia Brasil !

Kiran Ahluwalia - 13 mars, 20 h, Savoy du Métropolis - Déjà parmi nous lors du 25e anniversaire du Festival, la chanteuse à la voix enchanteresse, originaire du nord de l’Inde, puis Torontoise et aujourd’hui New‑Yorkaise, nous présentait alors un album accompagné d’un Juno dans la catégorie « Musique du monde». Elle récidive aujourd’hui avec Wanderlust, à son tour mis en nomination aux Juno 2008. Un album superbe qui marie les doux rythmes sahariens, la nostalgie du fado portugais et la langueur de ces poèmes chantés, ces chants d’amour que sont les ghazals indiens. De la musique du monde, littéralement.

Habib Koité & Bamada - 14 avril, 20 h, Club Soda - Selon Rolling Stone, ce virtuose de la guitare est « la plus grande pop star du Mali », alors que Bonnie Raitt, avec qui il a chanté en duo, l’a comparé à Jimi Hendrix et à Stevie Ray Vaughn, rien de moins ! Ce griot moderne, longtemps considéré comme un des secrets les mieux gardés d’Afrique, fait aujourd’hui partie des figures marquantes de la musique du monde contemporaine. Inspiré des diverses cultures des différentes régions maliennes, il nous a offert l’an dernier, avec son groupe Bamada et après 6 ans d’absence, le magnifique Afriki (le nom bambara de l’Afrique), sur lequel il chante son continent et les forces et les défis qui attendent ce dernier.

Rappelons qu’il reste également des billets pour ces autres concerts déjà annoncés de la série Jazz à l’année :

F. - à Léo, Hommage à Léo Ferré, d’après une idée de Roberto Cipelli avec Roberto Cipelli, Attilio Zanchi, Philippe Garcia et la participation spéciale de Gianmaria Testa et Paolo Fresu (18 février, Métropolis)

Pacifika (19 février, Savoy du Métropolis)

Intakto (21 février, Club Soda)

SFJAZZ Collective avec Joe Lovano, Dave Douglas, Miguel Zenón, Robin Eubanks, Renee Rosnes, Matt Penman et Eric Harland (27 février, Métropolis)

Five Peace Band avec Chick Corea, John McLaughlin, Christian McBride, Kenny Garrett et Brian Blade (28 avril, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA)

Diana Krall (6 et 7 mai, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA)

Organisme sans but lucratif, le Festival International de Jazz de Montréal poursuit, pour une 9e année consécutive, sa mission de diffusion et de développement du jazz et de ses musiques cousines, en réinvestissant ses surplus dans la présentation de concerts spéciaux de sa série Jazz à l’année. Avec l’appui de partenaires publics, plus précisément de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) et du ministère du Patrimoine canadien, il peut ainsi offrir au public montréalais et à ses visiteurs la possibilité de vivre au rythme du jazz toute l’année durant ! Le Festival tient également à souligner l’appui de Bell, partenaire de la série, ainsi que celui du Hyatt Regency Montréal, l’hôtel officiel de la série Jazz à l’année.

Prévente exclusive Infolettre Spectra

Les abonnés de l’Infolettre Spectra ont dès maintenant accès à des billets en exclusivité sur Internet, et ce, jusqu’au vendredi 16 janvier, 17 h. Pour s’abonner, il suffit de consulter le montrealjazzfest.com.

Billets en vente à compter de samedi midi

Les billets pour ces concerts seront mis en vente à compter de samedi 17 janvier, à midi. On peut se les procurer au Métropolis (59, rue Sainte‑Catherine Est) par Ticketpro - ticketpro.ca, 514 908‑9090 ou 1 866 908‑9090 - sauf ceux des spectacles présentés à la Place des Arts, qu’on peut obtenir au 514 842‑2112, au 1 866 842‑2112 ou à laplacedesarts.com. Les billets des concerts du Gesù - Centre de créativité et du Lion d’Or sont disponibles au admission.com (514 790-1245) ; on peut aussi se procurer ceux du Lion d’Or à la Billetterie Articulée, au 514 844-2172. Pour plus de renseignements, il faut joindre la Ligne Info‑Jazz Bell au 514 871‑1881, sans frais au 1 888 515‑0515 ou visiter le montrealjazzfest.com.

- 30 -

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google