Communiqué pour diffusion immédiate

3e édition du Salon de Guitare de Montréal

Le premier Prix hommage du SGM

remis à Jeff Beck

Montréal, le jeudi 25 juin 2009 - Pour la 3e édition du Salon de Guitare de Montréal, les organisateurs ont créé le Prix hommage pour souligner l’incroyable contribution à l’histoire de la guitare et de la musique des meilleurs guitaristes internationaux. Pour inaugurer ce temple de la renommée guitaristique en devenir, il allait de soi de choisir un des plus grands représentants de cette guitare adorée, Jeff Beck. Le trophée lui sera remis par Jacques‑André Dupont, fondateur et directeur général du SGM, lors d’un point de presse, le lundi 6 juillet à 14 h, à la salle de presse de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan (305, rue Sainte‑Catherine Ouest).

Jeff Beck

Jeff Beck est né en 1944 à Wallington, en Angleterre. Son histoire musicale a vraiment commencé en 1965, alors que les Yardbirds perdaient leur guitariste, un certain Eric Clapton. Jeff le remplace, mais, deux ans plus tard, il crée sa propre formation, The Jeff Beck Group, avec Ron Wood à la basse et Rod Stewart à la voix… et deux albums incontournables pour les amateurs de rock, Truth (1968) et Beck-Ola (1969).Variant les formations, il pond ensuite, en 1971, Rough and Ready et, à un an d’intervalle chacun, The Jeff Beck Group et Beck, Bogert and Appice. Puis il rompt subitement avec l’image du guitariste rocker en s’adonnant au jazz fusion avec Blow by Blow (1975) et Wired (1976). Bonne idée : les deux albums sont encensés aussi bien par le public que la critique et figurent dans les meilleurs vendeurs de l’époque.

Jeff Beck est un aventurier du son en quête d’inconnu. Pas étonnant qu’il ait été un des premiers à tâter de la distorsion, du feed-back et de la fuzz box ou qu’il ait écrasé les frontières du rock pour explorer du côté du jazz fusion. Pas étonnant non plus que Jimi Hendrix l’ait loué, que Rolling Stone l’ait classé au 14e rang des meilleurs guitaristes de tous les temps, qu’il ait trouvé sa place au Rock And Roll Hall of Fame ! Et voilà que la légende britannique s’amène enfin à Montréal pour le 30e du Festival International de Jazz de Montréal ! Il se produira en concert le lundi 6 juillet, à 18 h et 21 h 30, à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, dans le cadre de la série Pleins feux General Motors.

Premier Prix hommage du SGM

Comme son nom l’indique, le SGM est entièrement consacré à la guitare et à tout ce qui s’y rapporte : à l’instrument lui-même, mais également à ses fidèles, aux luthiers qui lui donnent vie et, bien évidemment, à ceux qui la font littéralement vibrer. Aussi, il était tout naturel que les organisateurs du Salon créent un prix qui soulignerait l’extraordinaire apport de certains des meilleurs guitaristes connus, que ce soit pour leur jeu exceptionnel, leur contribution innovatrice ou tout autre impact majeur qu’ils ont pu avoir sur l’histoire de la guitare en particulier et de la musique en général.

Le trophée a été conçu par l’artisan japonais Michihiro Matsuda. Ce luthier et artiste dans l’âme, qui a étudié avec le maître Ervin Somogyi, allie techniques traditionnelles et sens innovateur du design. Il fabrique chaque année une dizaine de guitares. Son mantra ? Tradition, évolution, expression. Comme en témoigne sa sculpture qui évoque un courant, des flots, comme cette musique qui coule en nous et sur nous : un corps d’érable pour la tradition ; une conception résolument évolutive ; et l’expression à l’état pur…

Pour tout savoir sur la 3e édition du SGM, qui se tiendra du 3 au 5 juillet 2009 au Palais des congrès de Montréal, on peut consulter le site Internet du Salon au salondeguitaredemontreal.com.

- 30 -

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google