;
Communiqué pour diffusion immédiate

La Maison du Festival Rio Tinto Alcan

et L’Astral ouvrent enfin leurs portes !

Montréal, le lundi 29 juin 2009 - Le Festival International de Jazz de Montréal est fier d’annoncer l’inauguration de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan, qui ouvrira ses portes aujourd’hui même. Quelque 350 invités de marque, dont des représentants des gouvernements, des commanditaires, des partenaires et plusieurs artistes et journalistes fouleront le tapis rouge pour assister au concert inaugural donné par Oliver Jones et ses invités à L’Astral, la nouvelle salle de spectacle du Festival, en plus de visiter l’édifice de sept étages du 305, rue Sainte-Catherine Ouest, magnifiquement rénové, qui comprend notamment le bistro Le Balmoral et sa Terrasse Côtes du Rhône de même que la salle de presse du Festival. Le spectacle inaugural sera précédé d’un cocktail où des allocutions du maire de Montréal Gérald Tremblay, des ministres du Québec et du Canada Christine St-Pierre et Denis Lebel, de la chef de la direction de Rio Tinto Alcan Jacynthe Côté et du président et chef de la direction d’Astral Media Ian Greenberg seront prononcées.

Le 305, rue Sainte-Catherine Ouest

Idéalement situé en plein cœur du Quartier des spectacles, à l’angle de la rue Sainte-Catherine et de la nouvelle Place des Festivals, l’édifice Blumenthal (propriété de la SIQ), dont la façade est classée historique, a été généreusement cédé par voie de bail emphytéotique pour 30 ans par le gouvernement du Québec au Festival International de Jazz de Montréal, une société à but non lucratif. Ce projet d’envergure donne enfin pignon sur rue à l’année au Festival International de Jazz de Montréal, un grand rêve devenu réalité après 10 ans de démarches incessantes. C’est aussi grâce à l’inestimable appui de Rio Tinto Alcan, leader mondial de l’industrie de l’aluminium et déjà fidèle partenaire du Festival depuis 20 ans que la Maison a pu voir le jour.

Une adresse permanente pour le jazz et ses amateurs

La Maison du Festival Rio Tinto Alcan se veut un lieu permanent de diffusion et de promotion de niveau international pour le jazz et la pratique musicale. En plus de la Galerie du Festival - qui pourra se convertir en salle de presse durant le Festival -, elle recèlera notamment une nouvelle salle de spectacle polyvalente, un bistro-terrasse, des salles d’exposition (qui recevront dès cet automne les œuvres du réputé photographe américain Herman Leonard) et un centre de documentation audiovisuelle, de conservation et de protection du patrimoine musical du Festival, accessible gratuitement au grand public.

L’Astral

Grâce à ses 350 places assises en formule cabaret et ses 600 places debout, à son balcon en arc parfait autour de la scène, à sa configuration conçue par Alain Simard, ne plaçant chaque spectateur qu’à un maximum de 15 mètres de l’artiste, au soin apporté à la conception acoustique qui a été confiée à Guy Desmarteaux de Go Multimédia et à sa situation géographique, L’Astral sera sans aucun doute un haut lieu du Quartier des spectacles. En plus d’offrir aux artistes de tous les horizons une technologie scénique dernier cri, la salle devrait rapidement devenir incontournable en raison de sa convivialité en matière de captation télé et de webdiffusion. L’Astral recevra pour toute la durée du Festival les concerts des séries Jazz d’ici La Presse (18 h), Jazz au club (21 h) et Blues en reprise (minuit). Dès septembre, cette nouvelle salle sera l’hôte de la série annuelle du Festival, la série Jazz à l’année.

L’Astral n’aurait pu voir le jour sans l’appui des gouvernements, qui ont contribué à sa construction, son aménagement et son équipement, et le précieux partenariat avec Astral Media, l’une des plus grandes entreprises médias au Canada. Grâce à son vaste réseau dans les secteurs de la télévision spécialisée et payante, de la radio, de l’affichage extérieur et des médias interactifs, Astral Media contribuera également à la promotion de L’Astral et des artistes qui s’y produiront.

Bistro Le Balmoral

Qu’ils prennent un bain de soleil sur la Terrasse Côtes du Rhône ou qu’ils sirotent leur verre de vin à l’intérieur du resto (un total d’environ 200 places), les amateurs de bonne chère seront servis ! Montréalais et visiteurs pourront succomber à leur 5e péché en goûtant le menu de type bistro français du Balmoral, qui présentera pour le moment aux festivaliers une carte spécialement concoctée par le chef François Carré pour les beaux jours d’été et les festivités du 30e anniversaire du Festival. Le Balmoral recevra les Jam Sessions TD Canada Trust à 23 h du 1er au 12 juillet. L’inauguration officielle du bistro aura lieu au début de l’automne, concordant avec le lancement de son menu annuel.

Une maison multifonctions

Une des pierres angulaires du Quartier des spectacles, un secteur entièrement repensé pour mettre la culture et les salles du centre-ville en valeur, la Maison du Festival Rio Tinto Alcan et ses locaux pourront aussi servir à d’autres événements et festivals puisque ses loges d’amuseurs publics et ses bureaux de logistique aux étages supérieurs leur seront accessibles. Hors période estivale, ces salles pourront servir de locaux de répétitions pour nos musiciens. Et, nul doute que ce nouveau complexe culturel deviendra rapidement une des attractions touristiques les plus en vue de la métropole en capitalisant sur la notoriété mondiale du Festival International de Jazz de Montréal pour attirer des touristes à l’année !

Un édifice historique

C’est en 1910 que l’édifice Blumenthal a été construit, d’après les plans réalisés par les architectes David Ogilvy et Charles Alexander Mitchell. L’immeuble de sept étages y a logé la maison Blumenthal, une entreprise spécialisée dans la confection de vêtements pour hommes, jusqu’au milieu des années 1930. L’entreprise Steinberg et la banque Toronto-Dominion l’ont également occupé au fil des années, puis la SAT y a brièvement élu domicile. L’édifice a été classé monument historique de Montréal en 1990, notamment à cause du remarquable revêtement en terra-cotta vitrifié de sa façade, mais aussi parce qu’il représente de manière significative l’architecture commerciale du début du siècle dernier. Sa restauration a été effectuée par Verreault Construction d’après les plans d’Éric Gauthier, architecte principal du consortium FABG/Daoust Lestage. La direction du chantier pour le Festival International de Jazz de Montréal est effectuée sous la supervision de Danielle Demers et la direction des opérations de la Maison sera assurée par Denyse McCann, cofondatrice du Festival.

Éclairage architectural et Mosaïque jazz

Pour mettre en valeur la transformation de l’édifice Blumenthal en Maison du Festival Rio Tinto Alcan, un plan lumière a été pensé par Gilles Arpin, concepteur lumière, sur les façades des rues Balmoral et Sainte-Catherine en collaboration avec le Partenariat du Quartier des spectacles. Du côté Balmoral, l’éclairage architectural mis en place de façon permanente s’ajoute aux images des 24 légendes du Festival ornant aux fenêtres de l’édifice et surplombant la toute nouvelle Place des Festivals. À l’intérieur de la Maison, en mettant les pieds dans le hall (dont le plancher de mosaïque reproduit le célèbre clavier de piano du logo du Festival), une improvisation multicolore accueille le visiteur : c’est la Mosaïque jazz. Ce tableau en deux parties, imaginé par l’artiste montréalais Alain Paiement, est le résultat d’un travail informatique non-photographique imprimé sur panneaux d’aluminium. L’œuvre forme une mosaïque jazzée transformée par des surimpressions translucides et des imbrications de segments de couleurs. Il en résulte une partition aléatoire dont le foisonnement traduit l’esprit festif du jazz et de l’événement annuel qui lui est consacré.

Un projet aux multiples partenaires

Le Festival International de Jazz de Montréal tient à remercier particulièrement le gouvernement du Québec, plus précisément le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, qui soutient le projet à hauteur de 10 millions de dollars sur un budget total de 17 M$ pour la transformation et la mise aux normes de l’édifice Blumenthal. Le gouvernement du Canada a quant à lui contribué à la rénovation, à l’aménagement et à l’acquisition d’équipements spécialisés par le biais du ministère du Patrimoine canadien, grâce à une contribution de 1,5 M$, de Développement économique Canada, qui a injecté plus de 1,4 M$, et d’Industrie Canada, dont l’apport important dans la conservation de nos archives et la revitalisation de notre site internet nous a donné le coup de pouce supplémentaire pour optimiser ce nouvel outil de promotion touristique par excellence. Nous tenons également à remercier le Trust AV pour la préservation de l’audiovisuel et Patrimoine Canada, qui a participé à la mise en valeur d’une partie du patrimoine photographique du Festival. De plus, le projet de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan n’aurait tout simplement pas pu voir le jour sans l’implication de plusieurs commanditaires privés ; nous remercions notamment Rio Tinto Alcan et Astral Media ainsi que les fournisseurs Jura, Pepsi et Molson.

La 30e édition du Festival International de Jazz de Montréal a lieu du 30 juin au 12 juillet 2009.

- 30 -

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google