Communiqué pour diffusion immédiate

Billets en vente dès maintenant

Erik Truffaz, Matt Andersen, Ronnie Baker Brooks, Tierney Sutton Band, Duke Robillard, Suzanne Vega, Alex Cuba, Hypnotic Brass Ensemble, Susie Arioli ainsi que John Pizzarelli avec Coral Egan
dans l’intimité de L’Astral
et John Mayall and the Bluesbreakers au Métropolis

Montréal, le jeudi 9 juillet 2009 - Le Festival International de Jazz de Montréal ajoute aujourd’hui une douzaine de concerts à la saison 2009-2010 de sa célèbre série Jazz à l’année présentée par TD. La plupart de ces nouveaux concerts de jazz, de blues et de musique du monde auront lieu dans cette magnifique nouvelle salle qu’est L’Astral, joyau de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan, haut lieu du Quartier des spectacles. Les billets sont en vente dès maintenant.

Erik Truffaz - 3 septembre, 20 h - Une des têtes d’affiche de la prestigieuse série Invitation lors du Festival International de Jazz de Montréal cette année, Erik Truffaz a fait le bonheur des festivaliers en se produisant trois soirs consécutifs dans un triptyque des plus dépaysant… et complètement délicieux ! À la demande générale, le célèbre trompettiste français est de retour dans la métropole. C’est en quartette, accompagné de son instrument, de son inventivité débordante et de sa curiosité musicale sans borne, qu’il offrira comme à son habitude, un voyage musical désorientant, une aventure inouïe dans l’univers du jazz.

Matt Andersen - 16 septembre, 20 h - C’est une bourrasque de l’est qui souffle sur Montréal, transportant jusqu’à nous les notes blues et grass roots du Néo-Brunswickois Matt Andersen. Chanteur à la voix extraordinairement poignante, guitariste brut, coup de cœur de plusieurs ces dernières années - et on a compris pourquoi au dernier Festival International de Jazz de Montréal ! -, il a sorti en 2008 son premier album à titre de compositeur et interprète, Something In Between. Le géant fait un malheur partout où il passe, d’un océan à l’autre. Accrochez-vous, vous allez être conquis !

Hypnotic Brass Ensemble - 22 septembre, 20 h - Huit frères de sang et leur père multi-instrumentiste ont fondé cette fanfare des plus originale. Neuf musiciens, neuf instruments à vent, neuf performeurs redoutables qui ont notamment joué aux côtés de Jay-Z, Erykah Badu, David Byrne et Mos Def. Leur souffle, intemporel et à la fois dans le coup, s’apparente aux sonorités du reggae, à la force et à la gravité du soul, à l’harmonie du jazz, aux rythmes du hip-hop. Leur complicité fraternelle, leur virtuosité génétique et leurs nombreuses expériences sont unanimement acclamées aux quatre coins du globe, dans la rue, dans les clubs de jazz, les stades, les festivals et même dans les réunions de… Barack Obama !

Ronnie Baker Brooks - 23 septembre, 20 h - « J’aime la façon dont Muddy Waters a pris le blues du Mississippi de sa jeunesse et l’a modernisé pour son époque, le rendant électrique et musclé. C’est ce que j’essaie de faire pour ma génération. Je veux prendre ce qu’il y a d’authentique et de puissant de la musique avec laquelle j’ai grandi et lui intégrer d’autres influences, sans perdre son essence et sa conviction. » C’est en suivant ce sentier que le guitariste Ronnie Baker Brooks, fils de Lonnie, ficèle chacune de ses compositions blues-rock, la relevant tour à tour de chœurs hip-hop, de rythmes funk ou d’une profonde pulsation soul.

Tierney Sutton Band - 6 octobre, 20 h - Nuancée, spirituelle, attentive aux détails, la diva à la voix veloutée Tierney Sutton s’inscrit dans le plus pur esprit du jazz. C’est avec une complicité étonnante qu’elle partage la scène avec les 4 membres de son groupe, avec qui elle compte 15 ans de carrière bien remplie, plusieurs albums acclamés et 2 nominations aux Grammy. Ils s’échangent à tour de rôle une place sous les projecteurs, permettant à chacun de briller de mille feux par leur incroyable talent. Une bande étonnante qui avait connu un grand succès au Festival International de Jazz de Montréal en 2004 et qui n’a pas fini de recevoir des applaudissements, que ce soit de la critique ou des spectateurs.

Duke Robillard - 4 novembre, 20 h - Les Fabulous Thunderbirds le recrutent dans leurs rangs pour remplacer Jimmy Vaughan. Bob Dylan lui demande de participer à son album. Les Blues Music Awards le nomment meilleur guitariste blues 4 années sur 5, entre 2000 et 2004. B.B. King en personne n’a que de bons mots pour lui. Chanteur, guitariste, compositeur, bandleader, Duke Robillard aime le blues traditionnel pur et dur, dans toutes ses formes, sous toutes ses coutures, toujours avec le même talent et l’humilité qu’on lui a connus lors de ses nombreuses visites au Festival International de Jazz de Montréal au fil des ans. Une valeur sûre !

Suzanne Vega - 7 et 8 novembre, 20 h - Sa chanson Tom’s Diner a été utilisée comme référence pour tester la pureté de la compression audio du standard MP3, son créateur voulant s’assurer que la tonalité chaude de la voix a cappella de l’auteure-compositrice-interprète américaine Suzanne Vega serait bien rendue. Puissant et désarmant, son néo-folk introspectif a propulsé la rouquine sous les projecteurs au début des années 80, notamment avec Luka, LE hit qui l’a fait connaître pratiquement mondialement. Huit albums plus tard - le dernier, Beauty & Crime, est sorti en 2007 -, la poète, conteuse et observatrice qu’on verra en trio témoigne toujours de la vie des gens ordinaires avec autant de force et d’unicité, avec autant d’applaudissements et de succès. C’est un privilège de la voir dans une salle aussi intime !

John Mayall and the Bluesbreakers - 22 novembre, 20 h, Métropolis - C’est un pianiste, un guitariste, un harmoniciste… C’est une légende ! Mieux, c’est le blues-rock britannique en personne ! Son groupe, John Mayall’s Bluesbreakers, a été l’école incroyable d’une série de musiciens ayant par la suite formé des groupes aussi mythiques que Cream, Fleetwood Mac, ou The Rolling Stones. Son dernier album, In the Palace of the King - son 56e ! - est un hommage à son idole blues, Freddie King. Son concert est une chance unique de revoir le dieu du blues-rock sur scène, qu’on n’avait pas vu depuis son apparition divine au Festival International de Jazz en 2005.

Alex Cuba - 27 novembre, 20 h - Avec un cœur gros comme son afro, le Canado-Cubain Alex Cuba n’aime pas être limité. Prenez ses chansons : insoumises au folklore cubain autant qu’au pop-rock commercial, elles sont un charmant mélange de mélodies sucrées, de rythmes accrocheurs et de ponctuations électriques. On a pu les entendre avec plaisir en 2005 au Festival International de Jazz de Montréal, alors que monsieur Cuba était l’invité spécial de son ami Ron Sexsmith. Et son parcours, traditionnel ? Que nenni ! Favori d’iTunes - il a d’ailleurs enregistré pour la compagnie une session exclusive, Live at Soho - le 2e album du chanteur, Agua del Pozo, a atteint les sommets des différents palmarès du site.

Soirée spéciale avec John Pizzarelli et Coral Egan - 3 et 4 décembre, 20 h - En plein milieu d’une tournée en région haute en couleur pour célébrer le 30e anniversaire du Festival - dont il est un habitué -, John Pizzarelli et Coral Egan s’arrêteront à Montréal le temps de deux concerts ! Souvent comparé à Frank Sinatra ou Nat King Cole, l’irrésistible chanteur et guitariste John Pizzarelli, qu’on verra en quartette, est reconnu comme étant l’un des plus grands interprètes du Great American Songbook. De son côté, la fougueuse Coral Egan, une favorite des festivaliers, semble avoir exploré tous les genres musicaux ! Jazz, R&B, folk, pop, soul, reggae… Un style hybride, unique, des mélodies douces-amères teintées d’une saine dose d’humour et d’observation.

Deux représentations supplémentaires pour Susie Arioli

Rappelons que, à la suite de son « concert de la consécration » présenté à guichets fermés au Festival International de Jazz de Montréal, le public aura l’occasion d’entendre la chanteuse canadienne de jazz Susie Arioli lors de deux représentations supplémentaires offertes dans le cadre de la série Jazz à l’année les 12 et 13 novembre prochain, à 20 h. Reconnue pour ses authentiques interprétations de jazz, blues et western swing, cette artiste à la démarche musicale authentique et sans artifices, puisant à même les racines de l’art vocal jazz, a aussi vendu plus de 190 000 albums en carrière, et ce dans une vingtaine de pays.

Il reste également des billets pour ces autres concerts de la série Jazz à l’année :


Yaron Herman Trio - 17 septembre, 20h

Harry Manx Solo - 18 et 19 septembre, 20 h

McCoy Tyner Trio - 24, 25 et 26 septembre, 20 h

Allan Holdsworth Trio - 30 septembre et 1er octobre, 20 h

The Sociopaths avec Charles Papasoff, Coral Egan et Matt Herskowitz - 8 octobre, 20 h

Kurt Rosenwinkel Standards « Trio » - 10 octobre, 20 h

Keb’ Mo’ Band - 15 octobre, 20 h, Métropolis

Afro-Cuban All Stars - 30 octobre, 20 h

Steve Amirault Trio - 5 novembre, 20 h

Derek Trucks Band - 7 novembre, 20 h, Métropolis

Sara Tavares - 17 novembre, 20 h

Cowboy Junkies - 18 et 19 novembre, 20 h

Carol Welsman - 20 et 21 novembre, 20 h

Organisme sans but lucratif, le Festival International de Jazz de Montréal poursuit, pour une 10e année consécutive, sa mission de diffusion et de développement du jazz et de ses musiques cousines, en réinvestissant ses surplus dans la présentation de concerts spéciaux de sa série Jazz à l’année. Avec l’appui de partenaires publics, plus précisément de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) et du ministère du Patrimoine canadien, il peut ainsi offrir au public montréalais et à ses visiteurs la possibilité de vivre au rythme du jazz toute l’année durant ! Le Festival tient également à souligner l’appui de Bell, partenaire de la série.

Billets en vente dès maintenant

Les billets pour ces nouveaux concerts inscrits à la programmation automne/hiver 2009-2010 de la série Jazz à l’année sont en vente dès maintenant. On peut se les procurer à la billetterie de L’Astral (305, rue Sainte-Catherine Est), à la billetterie centrale du Festival, située au Métropolis (59, rue Sainte‑Catherine Est), ou par Ticketpro - ticketpro.ca, 514 908‑9090 ou 1 866 908‑9090. Pour plus de renseignements, il faut joindre la Ligne Info-Jazz Bell au 514 871‑1881, sans frais au 1 888 515‑0515 ou visiter le montrealjazzfest.com.

- 30 -

 

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google