;
Communiqué pour diffusion immédiate

À l’occasion de son inauguration, la Galerie Lounge TD présente une exposition du grand photographe américain Herman Leonard

14 photographies prises lors du 30e Festival International de Jazz de Montréal seront présentées en première mondiale dans le cadre de l’exposition

Montréal, le lundi 19 octobre 2009 - Aménagée de façon permanente au deuxième étage de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan, la Galerie Lounge TD est fière de présenter, à l’occasion de son ouverture officielle, une sélection des œuvres d’Herman Leonard, l’un des plus grands photographes de l’histoire du jazz, un artiste exceptionnel qui a immortalisé sur pellicule certains des plus illustres musiciens des cinq dernières décennies. Accessible gratuitement au public du 22 octobre 2009 au 7 février 2010, l’exposition regroupe une cinquantaine de photographies argentiques prises entre 1948 et 2009, des portraits légendaires devenus images de collection connues du monde entier. Saisissant l’intensité d’expression des musiciens qui en sont les sujets, ces œuvres plongent le spectateur dans une atmosphère toute particulière de proximité, notamment avec les Parker, Gillespie, Holiday, Ellington, Armstrong, Fitzgerald, Sinatra et Davis, photographiés dans les clubs enfumés de New York et de Paris dans les années 1950 et 1960.

14 photographies prises lors du 30e Festival International de Jazz de Montréal, présentées en première mondiale dans le cadre de l’exposition

Herman Leonard était l’invité d’honneur de la 30e édition du Festival International de Jazz de Montréal l’été dernier. Le photographe y a immortalisé Dave Brubeck, Tony Bennett, Melody Gardot, Chris Botti, le Chucho Valdés Quintet, la troupe de Jazzing Flamenco et les musiciens du spectacle Miles from India. Ces photographies seront présentées en première mondiale sur les cimaises de la Galerie Lounge TD.

When people think of jazz, their mental picture is likely one of Herman’s.

- Quincy Jones

Herman Leonard

Né en 1923 en Pennsylvanie, Herman Leonard se prend de passion très jeune pour la photographie. Il l’étudie à l’Ohio University puis, en 1947 et 1948, à Ottawa, auprès du réputé photographe et maître portraitiste Yousuf Karsh - aux côtés de qui il photographie entre autres Albert Einstein et Clark Gable. En 1949, sa passion pour le jazz le mène à New York, où il ouvre un studio en plein cœur du Greenwich Village. Il se lie d’amitié avec Charlie Parker, Dizzy Gillespie, Billie Holiday, Duke Ellington et bien d’autres. Après avoir été le photographe personnel de l’acteur Marlon Brando, il s’établit à Paris où, toujours actif sur la scène jazz, il travaille dans la photographie de mode et de publicité ainsi que pour le magazine Playboy. Dans les années 1980, il déménage sur l’île d’Ibiza, où il redécouvre les négatifs de ses œuvres sur le jazz et publie son premier livre. En 1991, il s’installe à la Nouvelle-Orléans et fréquente la prolifique scène jazz de la Big Easy. En août 2005, l’ouragan Katrina détruit sa maison, son studio et plusieurs de ses photos. Herman Leonard s’établit alors en Californie, où il vit toujours.

Depuis sa première exposition à Londres en 1988, Herman Leonard a présenté ses œuvres partout à travers le monde. Ses photographies font aujourd’hui partie de prestigieuses collections muséales, publiques et privées. L’importance historique et l’excellence de son travail lui ont valu de nombreux prix et distinctions dont le Milt Hinton Award for Excellence in Jazz Photography de la Jazz Photographer’s Association, en 1999, et l’Excellence in Photography Award de la Jazz Journalists Association, en 2000. Fondée en 2007, la Herman Leonard Jazz Archive, vouée à la préservation et à l’archivage de quelque 65 000 négatifs, la plupart ayant pour sujet la scène jazz américaine des années 1940 et 1950, s’est méritée en 2008 la Grammy Foundation Grant for Archiving and Preservation.

Inauguration de la Galerie Lounge TD

Installée de façon permanente au deuxième étage de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan - un organisme sans but lucratif -, dans un espace vaste et lumineux doté d’un confortable salon où il fait bon contempler ou converser, la Galerie Lounge TD donne une vitrine aux œuvres originales de la collection du Festival International de Jazz de Montréal, œuvres que le grand public a rarement eu l’occasion d’admirer. Elles sont signées Jean-Paul Riopelle, Marcel Barbeau, Corno, Armand Vaillancourt, Francis X. Pavy, Zïlon, Lhasa de Sela, Miles Davis, Tony Bennett, Frédéric Back, Miyuki Tanobe et Yves Archambault, artiste en résidence et affichiste du Festival depuis plus de 20 ans. Les sérigraphies d’interprétation de ces œuvres, signées, numérotées et à tirage limité, sont aussi mises à l’honneur, y compris celles de Robert Lapalme et d’Alfred Pellan.

En plus de sa collection permanente, la Galerie Lounge TD présentera régulièrement des expositions d’envergure d’artistes, peintres ou photographes de renommée internationale. En été, la Galerie s’installera en plein cœur des festivités, sous un chapiteau aménagé sur le site du Festival.

Les revenus de la Galerie sont un précieux soutien au Festival International de Jazz de Montréal, un organisme sans but lucratif, puisqu’ils servent à financer une partie des concerts extérieurs gratuits.

Herman Leonard

Le grand photographe de l’histoire du jazz

Du 22 octobre 2009 au 7 février 2010

Galerie Lounge TD

Entrée libre

galerieloungetd.montrealjazzfest.com

- 30 -

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google