Wax Tailor et Bokanté s’ajoutent à la programmation Pink Martini et Jesse Cook en supplémentaire

38e édition du Festival International de Jazz de Montréal

Montréal, le mardi 28 mars 2017 — Les organisateurs du Festival International de Jazz de Montréal sont heureux d’annoncer que de nouveaux concerts s’ajoutent à la programmation de cette 38e édition présentée par TD en collaboration avec Rio Tinto du 28 juin au 8 juillet 2017. Les billets pour ces concerts sont déjà en vente.

Bokanté avec Michael League et Malika Tirolien

Bokanté, c’est la rencontre du bassiste leader de Snarky Puppy avec la chanteuse montréalaise d’origine guadeloupéenne Malika Tirolien.
29 juin, 18 h, Club Soda, série Les Couleurs SAQ

Jesse Cook — supplémentaire

Guitariste acoustique brillant à la technique irréprochable, Jesse Cook offre aux festivaliers un deuxième rendez-vous avec le public. Pour l’occasion, il fera découvrir ses plus récentes compositions.
8 juillet, 15 h et 20 h, Maison symphonique, série Le Festival à la Maison symphonique

Pink Martini — supplémentaire

Toujours très couru, le plus suave des orchestres américains ajoute une représentation supplémentaire à son concert prévu au Festival. Le groupe viendra dévoiler les pièces de son dernier disque, Je dis oui ! (2016).
8 juillet, 15 h et 20 h, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA, série Événements spéciaux TD

Wax Tailor — nouvelle date

Ténor de la scène électro internationale et magicien échantillonneur, le DJ français avait embrasé en 2013 la place des Festivals, et compte bien, cette fois-ci, mettre le feu au Métropolis !
3 juillet, 20 h 30, Métropolis, série Les Rythmes SiriusXM

Billets déjà en vente

  • Place des Arts et Maison symphonique de Montréal : 175, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514 842-2112, 1 866 842-2112 ou placedesarts.com
  • Métropolis : 59, rue Sainte-Catherine Est ; ticketmaster.ca ou 1 855 790-1245
  • Club Soda : 1225, boul. Saint-Laurent ; 514 286-1010 ou clubsoda.ca

Il reste des billets pour ces concerts

UZEB, R3UNION, 29 juin, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA

Robert Glasper Experiment, ArtScience, 29 juin, Théâtre Maisonneuve, PdA

Ambrose Akinmusire, 29 juin, Monument-National 

Caravan Palace, 29 juin, Métropolis

Her, 29 juin, Club Soda

Shabaka and The Ancestors, 29 juin, Gesù

Buddy Guy | Charlie Musselwhite | Lucky Peterson, 30 juin, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA

Hiromi et Edmar Castaneda duo, 30 juin, Monument-National

HUDSON : Jack DeJohnette, Larry Grenadier, John Medeski, John Scofield | Charles Lloyd Quartet (programme double), 30 juin, Maison symphonique de Montréal

Charlotte Cardin, 30 juin et 2 juillet, Métropolis

Bob Dylan, 30 juin, Centre Bell

Cory Henry & The Funk Apostles, 30 juin, Club Soda 

Donny McCaslin, 30 juin, Gesù

The Gipsy Kings avec Nicolas Reyes et Tonino Baliardo, 1er juillet, Théâtre Maisonneuve, PdA

Mark Guiliana Jazz Quartet, 1er juillet, Gesù 

Andrea Lindsay, Entre le jazz et le java, 2 juillet, L’Astral (Maison du Festival)

La La Land en concert, 2 juillet, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA

Roberto Fonseca, ABUC, 2 juillet, Monument-National

An evening with King Crimson, 3 juillet, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA

The Stanley Clarke Band (première partie : The Jeremy Pelt Quintet), 3 juillet, Théâtre Maisonneuve, PdA

The Django Festival Allstars avec Samson Schmitt, Ludovic Beier et Pierre Blanchard, 3 juillet, Gesù

SOMI, 5 juillet, Club Soda

Jean-Willy Kunz, L’orgue dans tous ses états (première partie : Christian Lane), 5 juillet, Maison symphonique de Montréal

Lizz Wright, 5 juillet, Monument-National

Rodrigo Amarante, 6 juillet, Club Soda 

The Strumbellas | Whitehorse (programme double), 6 juillet, Métropolis

Battle of the Bands IX, 7 juillet, Maison symphonique de Montréal

The Barr Brothers, Bassekou Kouyaté & Amy Sacko, 7 juillet, Théâtre Maisonneuve, PdA

Tanya Tagaq, 7 juillet, Club Soda

Jesse Cook, 8 juillet, Maison symphonique de Montréal 

Matt Holubowski (première partie : Helena Deland), 8 juillet, Théâtre Maisonneuve, PdA

Pink Martini, 8 juillet, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA

Tony Allen, Hommage à Art Blakey, 8 juillet, Monument-National

Pour tout savoir avant tout le monde, on peut s’inscrire gratuitement à l’Infolettre Spectra (infolettrespectra.ca) et recevoir toute l’information concernant le Festival International de Jazz de Montréal.

La 38e édition du Festival International de Jazz de Montréal se déroulera du mercredi 28 juin au samedi 8 juillet 2017.

montrealjazzfest.com 

— 30 —

Une fête grandiose et réussie pour Paul Piché !

Près de huit mille personnes réunies au Centre Bell pour célébrer ses 40 ans de carrière. 

Vendredi dernier, près de 8000 personnes étaient rassemblées au Centre Bell pour célébrer en chansons les quarante années de carrière de Paul Piché. Au fil de ce grand spectacle intitulé Paul Piché 40 printemps, plusieurs invités l’ont rejoint : d’abord le duo 2Frères (Un château de sable), puis Marc Hervieux (Les ruisseaux), Koriass (Cochez oui, cochez non), Safia Nolin (Le renard, le loup) et, finalement, Éric Lapointe (Sur ma peau). Ils ont tous, tour à tour, créé des instants uniques, revisitant certaines pièces du prolifique auteur-compositeur-interprète en sa compagnie. Aux côtés de Paul Piché, ses complices de toujours étaient réunis — Rick Haworth (guitare), Pierre Hébert (batterie) et Mario Légaré (basse) — alors qu’Alex McMahon, aux claviers, assurait la direction musicale de cette soirée forte en émotion. Plusieurs titres immortels ont résonné dans l’amphithéâtre montréalais, comme Heureux d’un printemps, Y’a pas grand-chose dans l’ciel à soir, Mon Joe ou J’appelle. Aussi, un très beau moment de complicité a été partagé quand celui que l’on célébrait a vu son fils Léo monter sur la scène du Centre Bell pour l’accompagner à la guitare sur la chanson Arrêtez, alors que sa fille Léna, avec sa jolie voix, lui a chanté La vie en rose ! 

« C’EST LA FÊTE À GRANDEUR D’AMPHI, À LA TROISIÈME CHANSON. C’EST PARTI POUR NE PLUS ARRÊTER. […] PICHÉ, SA FAMILLE, SES MUSICIENS, SES FIDÈLES, SES INCONTOURNABLES, SES CONVICTIONS INÉBRANLABLES, VOILÀ CE QUI A ÉTÉ CÉLÉBRÉ. TOUT SON MONDE. » Sylvain Cormier, Le Devoir 

 « […] UNE SOIRÉE VIBRANTE D’ÉMOTION ET PORTÉE PAR LES CLASSIQUES DE SON RÉPERTOIRE. […]  C’EST CE QU’A ÉTÉ PAUL PICHÉ DEPUIS 40 ANS : UN FORMIDABLE RASSEMBLEUR ET ÉVEILLEUR DE CONSCIENCE QUI A TOUJOURS SU FAIRE RÉFLÉCHIR ET TAPER DU PIED EN MÊME TEMPS. CET ANNIVERSAIRE NOUS RAPPELLE COMBIEN SON DISCOURS RESTE EN GÉNÉRAL PERTINENT ET COMBIEN SON RÉPERTOIRE EST INSCRIT DANS LE PATRIMOINE CHANSONNIER DU QUÉBEC. CE N’EST PAS RIEN.» Josée Lapointe, La Presse 

 « PUISSANCE, ACCOLADE ET GROS PARTY DE FAMILLE. […] FORCE EST DE RECONNAÎTRE QUE LES CHANSONS DE PAUL PICHÉ SONNENT TOUJOURS COMME UN CRI DE RALLIEMENT. NON SEULEMENT ON LES CONNAÎT PAR CŒUR, MAIS ON LES CHANTE EN CŒUR. » Caroline Vigeant, Le Journal de Montréal 

« Ç’AURAIT ÉTÉ DE SOUS-ESTIMER LA PUISSANCE DU RÉPERTOIRE D’UN DE NOS PLUS LÉGENDAIRES CHANTEURS QUE DE CROIRE QUE LE THÉÂTRE DU CENTRE BELL NE GROUILLERAIT PAS DE MONDE, VENDREDI, EN CETTE OCCASION TRÈS SPÉCIALE. ON AVOISINAIT LES 8000 ÂMES PRÊTES À HONORER L’AUTEUR-COMPOSITEUR TOUJOURS ACTUEL… » Marie-Josée Roy, Huffington Post

Paul Piché remet ça le 20 mai au Centre Vidéotron à Québec!

Cette fois, au tour de Vincent Vallières, Les Trois Accords, Safia Nolin et Koriass d’être du grandiose spectacle Paul Piché 40 printemps dans la Vieille Capitale. Ce rendez-vous est particulièrement symbolique, Paul Piché considérant que c’est à Québec qu’il est né artistiquement. D’y revenir, 40 ans plus tard, est un vrai cadeau.

Paul Piché 40 printemps

Les Trois Accords, Vincent Vallières, Koriass et Safia Nolin

Centre Vidéotron, Québec, le 20 mai 2017 BILLETS : www.ticketmaster.ca ou au 1 855 790-1245

WWW.PAULPICHE.NET 

Patrick Bruel ajoute une supplémentaire à Montréal

Patrick Bruel ajoute une supplémentaire à Montréal

22 avril au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts

Après son album hommage à Barbara Très souvent, je pense à vous, certifié double platine (plus de 200 000 exemplaires vendus en France) et une triomphale tournée en Europe, Patrick Bruel sera en tournée au Québec ce printemps. À la demande générale, il ajoute aujourd’hui une supplémentaire à Montréal à la Place des Arts le 22 avril pour clore cette tournée en grand!

30 ans d’histoire d’amour
Ce troisième concert dans la métropole sera une opportunité pour clore la tournée mais souligner également les 30 ans d’histoire d’amour entre le Québec et l’artiste! C’est grâce au grand cinéaste Claude Lelouch qu’il a découvert le Québec en 1987. Encore inconnu ici, Bruel était débarqué à Montréal pour faire la promotion du film « Attention bandits! », dans lequel il incarne un jeune truand. Depuis; c’est une véritable histoire d’amour que l’artiste vit avec la belle province!

Bruel éprouve une affection toute particulière pour ses fans québécois qui le lui rendent bien. Ce lien d’esprit et de coeur s’est raffermi au cours des dernières années où il a rempli à de nombreuses reprises les grandes salles montréalaises et québécoises : Centre Bell, Colisée Pepsi, Théâtre St-Denis, Olympia de Montréal, Grand Théâtre de Québec, concerts avec l’Orchestre Symphonique de Montréal et de Québec et un passage marquant au Festival d’été de Québec en 2015. Et en mai dernier ; il a reçu, des mains du Premier Ministre Philippe Couillard; l’Ordre National du Québec.

Cette tournée est la concrétisation d’un projet inoubliable qui permet de réaffirmer le caractère hors norme de cet artiste exceptionnel. Après 14 millions d’albums vendus, près d’une cinquantaine de films, de multiples participations à des productions théâtrales et d’innombrables tournées en Europe et ailleurs, Patrick Bruel poursuit son chemin avec la même passion qu’à ses débuts. Bruel donnera une série de concerts au Québec en avril, présentée par Spectra Musique, evenko et 14 Productions. Il s’arrêtera dans 10 villes, reprenant Barbara et chantant également quelques titres de son répertoire. Il clôturera cette tournée avec un concert unique le 22 avril à la Place des Arts qui réservera quelques surprises pour le public présent ce soir là!

Les billets pour la supplémentaire du 22 avril à Montréal à la Place des Arts sont en vente dès maintenant. 

La tournée de Patrick Bruel au Québec :
13 avril Saint-Eustache • Le Zénith
14 avril Montréal • Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts (17h)
14 avril Montréal • Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts (21h)
15 avril Québec • Grand Théâtre de Québec
16 avril Saguenay • Théâtre du Palais Municipal
18 avril Gatineau • Maison de la culture de Gatineau
19 avril Trois-Rivières • Salle J.-Antonio-Thompson
20 avril Brossard • L’Étoile Banque Nationale
21 avril Sherbrooke • Centre culturel de l’Université Sherbrooke
22 avril Montréal • Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts

www.patrickbruel.com

Spectra Musique

Une visite royale de King Crimson

38e édition du Festival International de Jazz de Montréal

Billets en vente dès ce vendredi à midi
prévente exclusive aux abonnés de l’Infolettre Spectra jeudi de 10 h à 22 h

Montréal, le mercredi 15 mars 2017 — Dans la foulée de sa tournée nord-américaine Radical Action Tour, la formation de rock progressif britannique culte King Crimson sera au Festival International de Jazz de Montréal ! Huit musiciens chargés à bloc dirigés par l’énigmatique Robert Fripp fouleront les planches de la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts le 3 juillet à 19 h 30 (série Événements spéciaux TD). Les billets seront en vente dès ce vendredi à midi (prévente exclusive pour les abonnés de l’Infolettre Spectra demain, jeudi 16 mars, de 10 h à 22 h). La 38e édition du Festival, présentée par TD en collaboration avec Rio Tinto, aura lieu du 28 juin au 8 juillet 2017.

Depuis la sortie de son premier album, In the Court of the Crimson King (1969), qui allait changer à jamais la face du rock tellement sa proposition était originale et avant-gardiste, le Roi Cramoisi n’a jamais cessé d’innover et de se réinventer, proposant coup sur coup une musique sophistiquée et intelligente qui fait place à la grande virtuosité de tous ses collaborateurs. Treize albums studio, quarante albums live et plusieurs tournées mondiales plus tard, Robert Fripp — qui, s’il refuse le titre de leader du groupe, en demeure incontestablement le catalyseur depuis près d’un demi-siècle — vient nous présenter l’une des incarnations les plus abouties de l’étonnante bête polymorphe qu’est King Crimson ; celle-ci risque « faire pas mal plus de bruit qu’avant », promet-il.

En plus du maître guitariste Fripp, nous pourrons compter sur la présence de sept musiciens chevronnés sur scène : deux membres de longue date du clan Crimson, l’exceptionnel bassiste Tony Levin et le saxophoniste Mel Collins, ainsi que Jakko Jakszyk (guitare, voix) et quatre (!) batteurs-percussionnistes, Bill Rieflin (aussi aux claviers), Gavin Harrison, Pat Mastelotto et Jeremy Stacey.

Le dernier album studio de King Crimson, The Power to Believe, remonte à 2003. Le groupe a annoncé qu’il travaillait sur du nouveau matériel à paraître en avril : en plus d’entendre ses classiques le soir du spectacle, nous pourrons également découvrir le fruit de son plus récent effort.

Après son passage remarqué à Montréal en 2015, les fans inconditionnels attendaient avec impatience le retour du grand monarque ! Le revoici plus en forme que jamais !

Billets en vente dès ce vendredi 17 mars à midi

Place des Arts : 175, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514 842-2112, 1 866 842-2112 ou placedesarts.com

La 38e édition du Festival International de Jazz de Montréal se déroulera du mercredi 28 juin au samedi 8 juillet 2017.

montrealjazzfest.com

— 30 —

L’Étoile montante Ford : place aux auteurs-compositeurs-interprètes !

Les inscriptions ont commencé !

Montréal, le mardi 14 mars 2017 — Bonne nouvelle pour les auteurs-compositeurs-interprètes en herbe : le concours L’Étoile montante Ford est de retour pour une 6e édition ! Cette année encore, les FrancoFolies de Montréal en collaboration avec Ford sont fières de donner à de jeunes artistes francophones d’ici l’opportunité d’exprimer leur créativité, de faire connaître leur talent au plus grand nombre et, possiblement, de donner un élan important à leur carrière !

Ceux qui désirent participer au concours doivent soumettre une démo de trois chansons. Le jury, composé de membres du milieu artistique et de l’équipe des FrancoFolies, convoquera les 30 meilleurs candidats à des auditions qui se tiendront à L’Astral le 7 mai prochain. Les trois artistes qui auront conquis le cœur des juges se rendront directement à la grande finale, qui se tiendra cet été sur la scène Ford des Francos. Pour participer au concours, il suffit d’être citoyen canadien, âgé de 16 ans et plus, et de remplir le formulaire d’inscription du concours (francofolies.com/etoilemontante) disponible dès maintenant et jusqu’au 28 avril 2017.

Le grand prix : un spectacle solo aux Francos !

Le grand gagnant remportera la chance de donner son propre spectacle solo lors de l’édition 2018 des FrancoFolies de Montréal ! Mieux encore, au cours de l’année, il sera suivi par des mentors qui l’aideront dans la préparation de son spectacle. Finalement, il aura droit à un enregistrement professionnel de deux de ses chansons, ainsi qu’à un prix de 2500 $ offert par Ford. Bref, un solide coup de pouce pour sa carrière !

Comme chaque année, le concours est présenté en partenariat média avec CKOI 96,9, qui offrira des bourses aux gagnants et le suivi des mentors au grand gagnant.

Pour tout savoir sur les Francos

Pour tout savoir avant tout le monde, on peut s’inscrire à l’Infolettre Spectra et recevoir chez soi toute l’information concernant les primeurs aux FrancoFolies. Pour plus de renseignements, il faut joindre la ligne Info-Francos La Presse+ ou composer le 514 876-8989 ou le 1 855-FRANCOS, ou encore, visiter le francofolies.com.

Rendez-vous pour la 29e édition des FrancoFolies de Montréal, du 8 au 18 juin 2017.

— 30 —

Vive MONTRÉAL EN LUMIÈRE !

Bilan de la 18e édition



Montréal, le lundi 13 mars 2017 — La 18e édition de MONTRÉAL EN LUMIÈRE, présentée du 23 février au 11 mars 2017 par RBC en collaboration avec Bell, était annoncée comme une édition spéciale magistrale pour lancer en grand l’année de festivités du 375e anniversaire de Montréal. Mission accomplie ! En trois semaines de festivités, de réconfort, de plaisir, le festival a connu un succès considérable qui confirme son importance et sa place dans l’offre touristique et événementielle d’hiver. On retiendra, dans le cadre de la programmation officielle du 375e, la présence très appréciée de Lyon comme grande ville à l’honneur, l’époustouflante diversité gastronomique amenée par le réseau Délice, le succès très prometteur d’Illuminart, présenté par le Casino de Montréal, qui a attiré les festivaliers en grand nombre malgré la météo capricieuse, ainsi que le nouveau Curling en lumière.

Montréal en saveurs… une édition mémorable !

La programmation gastronomique de cette 18e édition de MONTRÉAL EN LUMIÈRE a été un succès sur toute la ligne ! En effet, la présence de Lyon comme grande ville à l’honneur a tout simplement été synonyme de régal généralisé pour les Montréalais et touristes friands de gastronomie française. Que ce soit avec nos deux coprésidents d’honneur, Jérôme Bocuse et Christophe Muller, l’Institut Paul Bocuse ou de prestigieux chefs comme Joseph Viola, le savoir-faire et le talent des chefs lyonnais ont rayonné tout au long du festival.

De même, l’impressionnante diversité de saveurs proposée par les chefs venus des villes du réseau Délice a attiré les gastronomes en grand nombre et conquis les papilles, en plus de braquer les projecteurs du monde entier sur Montréal. Plus que jamais, la ville a été une plaque tournante nord-américaine de la bonne chère ! Et avec la délégation d’affaire du réseau Délice présente à Montréal du 1er au 3 mars dernier pour un congrès consacré à l’évolution des tendances culinaires, le festival a agi comme un véritable carrefour professionnel.

Côté gastronomique, cette édition a été particulièrement prisée, avec un achalandage record et 65 activités affichant complet, dont les voyages culinaires à Lyon de Joseph Viola au Balmoral, les dîners et brunch des coprésidents d’honneur à la Maison Boulud, l’Institut Paul Bocuse reçu par l’ITHQ, le Mousso x Ask, Sylvain Cossette aux fourneaux du restaurant Le Montréal, le brunch lyonnais de Chez Chose et le souper sombre avec Patrick Senécal. D’autre part, les chefs invités et les chefs d’ici se sont dits ravis des jumelages très réussis entre les différentes brigades, donnant lieu à de beaux et fructueux moments de créativité partagée.

Soulignons également que la formule Paie ton âge !, qui offrait aux enfants un menu gourmet de grands à petit prix pendant la semaine de relâche, était de retour pour une 2e année, tout comme le Mondial des cidres SAQ, qui s’est déroulé au complexe Desjardins. Également au complexe Desjardins, la réputée Fête des fromages d’ici présentait sa 11e édition.

  • 29 chefs invités au sein de nos 44 Bonnes Tables Air France participantes
  • Des chefs venus de 14 pays différents
  • Plus de 240 activités pour tous les budgets, dont certaines gratuites
  • 12 jeunes de La Tablée des chefs qui ont participé à une activité
  • 65 activités complètes
  • 4500 soupes lyonnaises de Joseph Viola distribuées gratuitement sur le site extérieur et dans des organismes communautaires
  • 2500 kg de fromages dégustés et vendus lors de la Fête des fromages d’ici
  • Plus de 70 fromages différents proposés par 1
    9 fromagers
    du Québec
  • 12  000 cafés Nespresso distribués sur le site

 

« La gastronomie est présentée comme le fer de lance du festival. Depuis sa première édition, environ 500 chefs, vignerons et conférenciers de renommée y ont pris part. Outre les activités culinaires proposées, c’est le concept de jumelage qui fait l’atout du festival. Chaque année, les meilleurs chefs montréalais et les plus grandes toques des cinq continents se rencontrent en cuisine. »

—     Sabine Menet, Sud-Ouest

“This festival will delight foodies with dozens of culinary activities for every taste and budget. If food isn’t your passion, you might also enjoy the concerts and performances taking place all over the city. »

—     Joy D’Souza, The Huffington Post Canada

Des chefs heureux

« L’accueil et l’organisation de l’événement ont réellement dépassé nos attentes. Outre l’aspect commercial et professionnel de cet échange très enrichissant, l’aventure humaine vécue pendant cette semaine a été fantastique. Le Bistro La Société nous a accueillis de belle manière et j’espère que les échanges quotidiens avec l’ensemble des équipes auront été aussi prolifiques pour Le Bistro La Société qu’ils l’ont été pour nous. »

—    David Delsart, chef de Lyon invité à La Société Bistro

 « MONTRÉAL EN LUMIÈRE m’a permis, dans les 18 dernières années, chaque année, d’avoir des nouveaux amis. Une particularité de ce festival, qui pour moi m’a toujours inspiré, c’est par rapport à cette relation qu’on développe avec les gens à travers la planète. »

—    Graziella, chef Graziella

« C’est vraiment l’échange avec l’autre chef qui est merveilleux, c’est ça qui est magique. »

—    Helena Loureiro, chef Helena

« C’est année est un succès de A à Z. On surpasse toutes les autres années à MONTÉAL EN LUMIÈRE en termes de ventes. C’est du jamais vu. »

—    Éric Chevrier, maître d’hôtel et sommelier Le Restaurant de l’Institut

“Congratulations to everyone for organizing this landmark event in the world.”

—   Pepa Muñoz, chef invitée de Madrid, reçue au Portus 360 et chez Helena.  

Lumière sur nos artistes

Du côté de sa programmation artistique, MONTRÉAL EN LUMIÈRE a prouvé une fois de plus son rôle essentiel dans la vie culturelle québécoise. Avec pas moins de 13 spectacles qui ont été des premières montréalaises, le festival a créé une autre rentrée musicale en hiver, qui vient s’ajouter à la traditionnelle rentrée de septembre !

Sous la présidence d’honneur du grand Daniel Lavoie, le festival a offert une programmation féconde et diversifiée, dans laquelle les artistes d’ici se sont illustrés avec éclat. En effet, parmi les meilleurs résultats de billetterie, citons les concerts de Matt Holubowski, Charlotte Cardin, Champion et ses G-Strings, Valaire, Peter Peter, Bobby Bazini, Alexandre Da Costa, et Daniel Lavoie, ainsi que le spectacle Piaf a 100 ans. Vive la Môme ! qui a terminé sa tournée en beauté à la Place des Arts. Le festival est fier de contribuer à promouvoir et à dynamiser notre scène culturelle !

  • 600 artistes
  • 226 représentations de spectacles
  • 41 salles et scènes
  • 9 séries

 

 

“It sounds counterintuitive to go to Montreal in February, but that’s when they have the fantastic MONTRÉAL EN LUMIÈRE, the Festival of Lights, with fashion, music (especially jazz), art, food and more—all designed to get Montrealers out of hibernation after a long, hard winter. »

—    Lisa Skolnik, Chigaco Tribune

« Alliant classique, jazz, pop, folk, rock, musiques de monde et électro, la programmation musicale de la 18e édition de MONTRÉAL EN LUMIÈRE a de quoi ravir les mélomanes. »

—    Vanessa Guimond, Journal de Montréal

« Qui a dit que lʹhiver était une saison triste ? Chaque année, plus de 1 300 000 visiteurs se pressent dans le froid canadien pour assister à lʹimposant festival Montréal en lumière. Plus de 600 artistes, 300 activités et spectacles, 13 pays représentés… Les chiffres du festival Montréal en lumière donnent le tournis.

—    L’EXPRESS.fr

“One of the largest winter festivals on the planet.”

—     John Oseid, Forbes

Une expérience renouvelée sur le site extérieur gratuit !

Chapeau bas aux valeureux festivaliers qui ont bravé toutes les intempéries pour venir profiter du site extérieur du festival ! Des trombes de pluie au froid polaire, rien n’a arrêté le public dans sa volonté de venir s’amuser, danser ou découvrir, que ce soit au spectacle de Rymz en plein déluge ou dans les glissades (sur)réfrigérées par dame nature !

Au rang des activités préférées des festivaliers, incontournables attractions présentées gratuitement sur le site extérieur, la Tyrolienne RBC et la Glissade urbaine du Lait demeurent indétrônées du côté de la fréquentation et de l’appréciation du public. C’est simple, elles ne sont rien de moins que des pôles d’attraction majeurs et de véritables symboles du festival ici et à l’étranger ! Et les tout-petits s’en sont également donné à cœur joie cette année puisque la Mini-glissade du Lait, désormais réfrigérée, était ouverte en continu et bénéficiait d’une meilleure accessibilité. Les spectacles sur la scène Coors Light de Lisa LeBlanc, de Coleman Hell, ainsi que les prestations de DJ/VJ Bell, dont la réputée Misstress Barbara, complètent le réjouissant tableau.

Un succès éblouissant pour Illuminart

Ajoutons à cela les belles nouveautés présentées par MONTRÉAL EN LUMIÈRE cette année, qui ont suscité un réel engouement ! Illuminart, présenté par le Casino de Montréal dans le cadre du 375e de Montréal, s’est imposé comme un nouveau rendez-vous incontournable, que nous comptons absolument renouveler l’an prochain ! L’aboutissement du projet de Rendez-vous de la créativité multimédia interactive et lumineuse, présenté au forum Je vois Montréal, organisé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain en 2014, Illuminart est devenu réalité avec 25 œuvres alliant lumière et technologie réparties dans un parcours de 3,6 km au cœur du Quartier des spectacles. Un projet rassembleur dont la programmation s’illustre par sa diversité, il a été une formidable vitrine pour les artistes d’ici et d’ailleurs, en plus d’attirer les regards du monde entier sur Montréal et son fabuleux potentiel créatif et novateur ! Dans le cadre du congrès Illuminart présenté du 2 au 4 mars dernier, une délégation de professionnels s’est d’ailleurs réunie à Montréal pour partager expertise et connaissances sur les dernières tendances en matière de festivals lumière. Le Curling en lumière, présenté dans le cadre des Hivernales du 375e anniversaire de Montréal, mettait en vedette un sport que tout le monde veut essayer, mais n’a jamais l’occasion de le faire, dans une version innovante et excitante avec lumières, animateurs et ambiance garantie ! De plus, la spectaculaire Expérience lumineuse Bell offrait une vidéo souvenir dans un fantastique décor lumineux, et la Zone énergisante Gaz Métro a réjoui les familles.

 

 

 

 

 

  • 150 km de filage
  • 18 000 connexions électriques
  • Près de 1600 projecteurs d’éclairage
  • 200 projecteurs au LED et près de 300 pieds de strip LED pour le Curling en lumière et sa structure en acier de 12,7 tonnes
  • Près de 400 travailleurs et 2 semaines de montage
  • 180 mètres (600 pieds) de descente pour la Tyrolienne RBC, d’une hauteur de 15 mètres (48 pieds)
  • 110 mètres (360 pieds) de longueur pour la Glissade urbaine du Lait
  • La glissade est maintenue à une température moyenne de -15 oC
  • 2500 litres de propylène glycol (système de réfrigération utilisant le propylène glycol alimentaire, non toxique), poussés par un refroidisseur d’une capacité de 50 tonnes
  • 3 km de tubes servant à transporter le propylène glycol
  • 20 mètres (66 pieds) de hauteur pour la Grande roue, avec 16 gondoles et une capacité de 60 adultes et 90 enfants (4600 kg)

« Les artistes qui ont créé les œuvres lumineuses d’Illuminart, une exposition extérieure d’art visuel, ont joué pour leur part à donner une nouvelle apparence à la ville de Montréal. En tout, 25 œuvres éparpillées sur 3,6 km dans le Quartier des spectacles, provoqueront tantôt l’émerveillement, tantôt de profondes réflexions chez leurs observateurs. »

—    Mélina Soucy, atuvu.ca

“MONTRÉAL EN LUMIÈRE is like going to the carnival, only it’s downtown and it’s wintertime.”

—    Katherine Wilton, Montreal Gazette

« C’est beaucoup de nouveau qui arrive en 2017, car Montréal s’est faite belle pour son 375e anniversaire avec de brillantes créations des artistes et ingénieurs d’ici comme Illuminart et le Curling en lumière. […] L’activité, qui est présentée à l’occasion des Hivernales du 375e, met en valeur les arts multimédias et technologiques qui font de la métropole une ville avant-gardiste en la matière. »

—    Lili Mercure, Labibleurbaine.com

« Dans le cadre des célébrations du 375e anniversaire de Montréal, le festival Montréal en lumière est plus lumineux que jamais grâce à son nouveau volet Illuminart. »

—    Agnès Gaudet, Journal de Montréal

“MONTREAL EN LUMIERE sheds new light on curling, by taking the timehonoured game outdoors and to dazzling new heights.”

—    Eturbo News

“There’s no way around the cold, but Montreal offers plenty of indoor diversions and activities worth venturing outside for, like Montréal en Lumière, a festival that runs from Feb. 23 to March 11 with concerts, food, and must-see art installations.”

—    Barbara Kiviat, Time Magazine

Nuit blanche 1967 : une Nuit entre hier et aujourd’hui !

  • L’événement qui attire le plus de monde à Montréal en une seule journée !
  • 213 activités réparties dans 135 lieux, 3 quartiers et 2 pôles
  • 60 % des activités en lien avec le thème de l’édition, 1967
  • Quelque 300 000 noctambules, parfois plus de 30 000 en un seul lieu !
  • 17 000 couche-tard pour Art souterrain, parcours de 7 km et 70 projets d’art contemporain
  • Température de ce samedi le plus froid de l’année : -18,6 o C
  • Température ressentie par les noctambules aguerris et motivés pour faire la fête : chaud, chaud, chaud !
  • Nombre de hits de 1967 joués par Les Vikings : 15
  • Quelques images pour revivre cette Nuit magique… : youtube.com/watch?v=ov8BRTh-ZlU

“No one does winter better than Montrealers. […] The entire city has come out to party their poutine off.”

—    Pamela Wright, Northern New England

« Point dʹorgue de lʹévénement : la grande Nuit blanche, avec pas moins de 200 activités pour découvrir la ville sous un autre jour. »

—    L’EXPRESS.fr

“And last but not least, the world-famous Nuit Blanche (white night), a party from dusk to dawn. A night to remember.”

—    Jodi, Legal Nomads

“It may be cold out there but MONTRÉAL EN LUMIÈRE and Nuit Blanche is heating up the night!”

—    Ottawa Life Magazine

MONTRÉAL EN LUMIÈRE 2.0

  • 575 066 visites du site Web
  • Facebook, Twitter et Instagram : plus de 70 000abonnés
  • 11379 utilisateurs de nos applications mobiles
  • 45 capsules vidéo vues plus de 250 000 fois sur Facebook et YouTube
  • Entrevues réalisées par Melissa Maya Falkenberg
  • PotluckMTL.com : plus de 50 articles publiés
  • Notre blogueuse officielle : Marie-Noël Ouimet

Une couverture médiatique sans précédent

Cette 18e édition a connu une couverture médiatique sans précédent ! En tout, 335 médias ont couvert l’événement, c’est-à-dire plus du double de l’an dernier. À l’extérieur du Québec et au niveau international, le festival a pu compter sur :

l’Allemagne (amexessentials.com, arriva.de, badische-zeitung.de, wdr.de, ard.de, funkhauseuropa.de, Badische Zeitung)

le Canada (Vancouver Courier, Canada NewsWire, Edmonton Sun, Niagara Falls Review, Toronto Sun, Community Press, Melfort Journal, Kenora Daily Miner and News, Hinton Parklander, Wallaceburg Courier Press, Peace River Record Gazette, Nanton News, Beacon Herald, Gananoque Reporter, 24 Hours Toronto, Camrose Canadian, Hanna Herald, Devon Dispatch, Thorold Niagara News, Vermilion Standard, Drayton Valley Western Review, North Bay Nugget, Wiarton Echo, Nipawin Journal, The Crag and Canyon, Sault This Week, Cochrane Times Post, Fort Saskatchewan Record, Edmonton Examiner, Fort Erie Times, The Petrolia Topic, Paris Star, Chatham This Week, Sarnia and Lambton County This Week, Kingston This Week, Mayerthorpe Freelancer, Lucknow Sentinel, National Post, Maclean’s Magazine, The Toronto Star, Ottawa Sun, The Huffington Post Canada, Ottawa Family Living Magazine, A Luxury Travel Blog, Ottawa Citizen, Money News, theSceneinTO, Sky Scanner, Modern Mississauga, ca.finance.yahoo.com, cashboxcanada.ca, cnw.ca, drinksfeed.com, exclaim.ca, fyimusicnews.ca, globalnews.ca, huffingtonpost.com, intravelreport.blogspot.ca, leaderpost.com, legermainhotels.com, macleans.ca, marketwired (English), modernmississauga.com, money.ca, multiculturiosity.com, nationalpost.com, ottawacitizen.com, ottawafamilyliving.com, La Presse canadienne, reportca.net, skyscanner.ca, theglobeandmail.com, thesceneinto.com, thestar.com, thesuburbannews.ca, torontosun.com, vanartgallerylibrary.wordpress.com, vancourier.com, SoHeilaOnline.com, TheFoodTease.com, Taste and Travel Magazine, Boulevard Magazine, Roundhouse Radio, gunnarolla.com, Dine Magazine, Vacay.ca, Magazine Elite, feelingpeckish.ca, tastemade.com, ottawaroadtrips.com)

la Chine (Shenzhen Economic Daily, theinitium.com, xinhuanet.com, Yangcheng Evening News)

les États-Unis (AAA Northern New England, Billboard.com, Bizbash.com, Business.dailytimesleader.com, Chicagotribune.com, Consumer affairs, Eturbonews, forbes.com, Leading Edge, LuxuryWeb Magazine, Manhattan Mercury, myfamilytravels.com, orbitz.com, pollstar.com, Register Guard, seattletimes.com, Seven Days, Sioux City Journal, spoke.com, The Eagle, The Epock Times, The News Herald, The Register Guard, theepochtimes.com, Time Magazine, usnews.com, usofficialnews, vogue.com, yahoo.com, Morning Journal, Blog The Herb Society of America, Blog Grapefriend.com, Current Affairs Magazine, Morning News Headlines)

l’Espagne (Kobe Magazine, El Mundo Visto Por Esteban Capdevila)

la France (atasteofmylife.fr, bewaremag.com, carnetreunionnaise.com, Désirs de Voyages, france3, La Croix, Le Figaro, Le Progrès Lyon, lefigaro.fr, leprogres.fr, lesnewsdunet.com, L’Express, lexpress.fr, lfpress.com, L’Yonne Républicaine, M.P.A – Merci pour l’adresse, NewsPress, pressnews, Sud Ouest, sudouest.com)

l’Italie (finedininglovers.com, La Republica, repubblica.it), le Japon (Go On, Goon Travel Magazine), la Lettonie (delfi.lv, mixnews.lv, reitingi.lv, Rïga Vilni)

le Mexique (El Norte, elporvenir.mx, entretenimiento.terra.com, invertour.com, milenio.com, Ultra Noticias, Radio TV Multimedia, Vlex Mexico)

le Royaume-Uni (aluxurytravelblog.com, Daily Record, easyvoyage.com, Essentials, irishtimes.com, Lavender & Lovage)

Ainsi que l’Afrique du Sud (Cape Town Magazine, Eat Out), l’Australie (eglobaltravelmedia.com), la Belgique (La Libre, lacuisineaquatremains.blogs.lalibre.be, lalibre.be), le Chili (economiaynegocios.cl), le Danemark (jyllands-posten.dk, dr.dk), la Finlande (Optio Magazine), la Grèce (luxuryweb.com, traveldailynews.com), l’Islande (Wow Airline inflight), la Norvège (nrk.no, dagsavisen.no, horecanytt.no, greaterstavanger.com), les Pays-Bas (ed.nl, Eindhovens Dagblad), la Pologne (satprnews.com), la Roumanie (foodandbar.ro), la Russie (actualno.com, bgnes.com, info.riga.lv), la Suisse (24Heures Suisse) et la Turquie (Food and Travel).

Deux bonnes nouvelles pour la prochaine édition

MONTRÉAL EN LUMIÈRE s’allie à l’ITHQ pour son volet gastronomique :
2018, l’édition du savoir !

 

L’an prochain, le festival met le savoir à l’honneur ! Alors que l’ITHQ fête ses 50 ans et que Montréal a été nommée la ville préférée des étudiants étrangers, selon une étude de l’Institut Quacquarelli Symonds, le festival a choisi de présenter une édition spéciale internationale et d’ouvrir sa porte aux plus grandes écoles hôtelières du monde entier. En tout, une quinzaine d’écoles seront invitées, avec autant de jeunes représentants de la relève que des vedettes de la gastronomie internationale associées à ces écoles. Dans une volonté de voir l’industrie de la gastronomie croître et se renouveler, MONTRÉAL EN LUMIÈRE allie ainsi la créativité au savoir, le potentiel innovant de la jeunesse au transfert des connaissances rendu possible par l’expertise. L’avenir de la gastronomie mondiale se donne rendez-vous à Montréal en 2018 !

À propos de l’ITHQ

Fondé en 1968, l’ITHQ est la référence au Canada pour la formation en tourisme, hôtellerie et gastronomie. Seule école au pays à offrir des programmes enrichis au secondaire, au collégial et à l’universitaire, il est reconnu pour l’excellence de sa formation qui répond aux plus hauts standards de l’industrie. Un enseignement innovant, un hôtel-école 4 étoiles, deux restaurants d’application pédagogique ainsi qu’un centre d’expertise et un centre de recherche fortement implantés dans le milieu, font de l’ITHQ le choix numéro un pour la formation d’une relève hautement qualifiée et d’avant-garde.

Isabelle Boulay à la présidence d’honneur

 

Autre bonne nouvelle : c’est Isabelle Boulay qui sera notre coprésidente d’honneur du volet artistique l’an prochain ! Tandis que son nouvel album, En vérité, est désormais en vente, l’artiste sera au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts le 1er mars 2018 pour en dévoiler la teneur aux festivaliers. Après un vibrant hommage à Serge Reggiani, l’artiste reviendra sur scène pour interpréter ses incontournables succès ainsi que les chansons de son dernier disque, de magnifiques chansons originales écrites par les plus grands. Pour ses 25 ans de carrière, l’artiste s’entourera de musiciens chevronnés pour bercer le public de sa voix singulière. Un moment unique qui s’annonce riche en émotions !

MONTRÉAL EN LUMIÈRE et ses partenaires

Pour terminer, soulignons le soutien essentiel de nos fidèles partenaires, RBC, Bell, la Métropole de Lyon, l’organisation de la Fête des Lumières de Lyon, les Producteurs de lait du Québec, le Casino de Montréal, la Société des alcools du Québec, Gaz Métro, Air France, l’Association des hôtels du grand Montréal, Coors Light, Nespresso, le complexe Desjardins, ainsi que tous nos autres partenaires et fournisseurs officiels. Merci aussi aux trois paliers gouvernementaux pour leur appui constant : le gouvernement du Canada — Développement économique Canada et le ministère du Patrimoine canadien —, le gouvernement du Québec — le ministère du Tourisme, le Secrétariat à la région métropolitaine et la SODEC —, ainsi que la Ville de Montréal, Tourisme Montréal, le Conseil des arts de Montréal, le Partenariat du Quartier des spectacles et la Société des célébrations du 375e anniversaire de la Montréal.

La 19e édition de MONTRÉAL EN LUMIÈRE aura lieu du 22 février au 4 mars 2018.

montrealenlumiere.com

À propos de la Société des célébrations du 375eanniversaire de Montréal

La Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a pour mandat d’organiser les festivités et contributions socio-économiques qui marqueront le 375e anniversaire de Montréal en 2017. Privilégiant la mise en valeur de l’expertise montréalaise, elle agit comme un catalyseur des forces dans la réalisation de son mandat : mobiliser la communauté, mettre en œuvre une stratégie de financement, administrer de façon rigoureuse les fonds recueillis, élaborer une programmation de qualité et assurer la promotion des festivités.

La Société bénéficie du soutien financier de la Ville de Montréal, du gouvernement du Québec, du gouvernement du Canada et du financement privé de douze Grandes Montréalaises. Pour plus de renseignements : 375mtl.com.

Trouvez tous nos communiqués ainsi que des images et des vidéos complémentaires dans notre salle de presse virtuelle en cliquant ici.

Suivez l’information en temps réel sur notre fil de nouvelles Twitter @375Mtl.

Suivez-nous sur Facebook.

Pour en savoir plus sur la contribution du gouvernement du Québec au 375eanniversaire de Montréal, cliquez ici.

— 30 —

Daniel Bélanger présente Paloma aux Francos

29e édition des FrancoFolies de Montréal

Billets en vente dès aujourd’hui à midi 

Montréal, le mercredi 8 mars 2017 — Un nouveau spectacle de Daniel Bélanger est toujours une raison de se réjouir, spécialement quand il permet de découvrir de nouvelles chansons ! Dans le cadre de la 29e édition des FrancoFolies de Montréal, présentée du 8 au 18 juin par Bell en collaboration avec Ford du Canada, l’artiste montera sur la scène de la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts le 17 juin à 20 h (série Les Grands spectacles Bell), pour partager avec nous son plus récent album, Paloma. En première partie, Octave Noire. Les billets sont en vente dès aujourd’hui à midi.

Après un silence de trois ans sur disque, Daniel Bélanger revient en force avec Paloma, un dixième opus voyageur qui contient tout ce qu’on aime de lui. Encensé par la critique, ce somptueux projet musical est en outre enrichi par un fin travail sur les textes, qui font l’apologie d’une certaine solitude et qui transcrivent avec poésie la soif de liberté et la sagesse désinvolte de l’artiste.

Reconnu pour sa sensibilité, son ingéniosité musicale et sa verve, un des plus grands auteurs-compositeurs-interprètes de la francophonie nous offre une supplémentaire de son spectacle Paloma avant même d’avoir foulé les planches du Métropolis les 30 et 31 mars prochain. Il sera accompagné de quatre collaborateurs multi-instrumentistes expérimentés : Guillaume Doiron (guitares et voix), Alex McMahon (batterie, claviers et voix), Alain Quirion (percussions et voix) et Jean-François Lemieux (basse et voix).

En première partie, le Parisien Octave Noire livre une pop électronique ambiante qui nous situe quelque part entre les univers de Serge Gainsbourg (période Mélody Nelson), de Sébatien Tellier et de Jean-Michel Jarre.

17 juin, 20 h, Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, série Les Grands spectacles Bell

Billets en vente aujourd’hui à midi
Place des Arts : 175, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514 842-2112, 1 866 842‑2112 ou placedesarts.com

Pour tout savoir sur les Francos

Pour tout savoir avant tout le monde, on peut s’inscrire à l’Infolettre Spectra et recevoir chez soi toute l’information concernant les primeurs aux FrancoFolies.

francofolies.com

— 30 —

Lauréat de six Oscars et sept Golden Globes, La La Land au Festival International de Jazz de Montréal

Billets en vente dès ce vendredi à midi

prévente exclusive aux abonnés de l’Infolettre Spectra jeudi de 10 h à 22 h

Montréal, le mardi 7 mars 2017 — Le film coup de cœur de l’année fait une entrée au Festival International de Jazz de Montréal à la Salle-Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts. Le 2 juillet dès 19 h 30 dans le cadre de la série Événements spéciaux TD, La La Land de Damien Chazelle sera projeté sur grand écran et accompagné, pour interpréter la célèbre bande sonore, de l’Orchestre Métropolitain. Les billets seront en vente dès ce vendredi à midi (prévente exclusive pour les abonnés de l’Infolettre Spectra jeudi 9 mars de 10 h à 22 h). La 38e édition du Festival, présentée par TD en collaboration avec Rio Tinto, aura lieu du 28 juin au 8 juillet 2017.

Un joyau de romantisme, de féérie et de beauté, La La Land de Damien Chazelle s’est imposé comme la révélation cinéma de l’année 2016, battant des records de nominations et raflant les prestigieuses statuettes du meilleur réalisateur, de la meilleure musique de film, de la meilleure chanson originale, de la meilleure photographie et des meilleurs décors lors de la cérémonie des Oscars, ainsi que les prix de la comédie/musical de l’année, du meilleur scénario, de la meilleure musique de film et de la meilleure chanson originale aux Golden Globes.

Après le succès phénoménal de la version grand-écran, l’émouvante histoire de Mia et de Sebastian, entre conte de fée et comédie romantique, était prédestinée à devenir une expérience live. Voici que le Festival offre aux festivaliers l’expérience en concert ! Pour accompagner la projection du film, l’Orchestre Métropolitain interprétera la musique de Justin Hurwitz, compositeur de la bande originale qui avait également signé la musique des deux autres succès de Damien Chazelle, Guy and Madeline on a Park Bench et Whiplash. Un événement unique alliant la splendeur des images à l’émotion du concert !

2 juillet, Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, 19 h 30. 

Billets en vente dès ce vendredi 10 mars à midi

Prévente exclusive aux abonnés de l’Infolettre Spectra jeudi 9 mars de 10 h à 22 h

Place des Arts : 175, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514 842-2112, 1 866 842-2112 ou placedesarts.com

La 38e édition du Festival International de Jazz de Montréal aura lieu du mercredi 28 juin au samedi 8 juillet 2017.

montrealjazzfest.com

— 30 —

Une Nuit entre hier et aujourd’hui !

14e Nuit blanche à Montréal



Montréal, le lundi 6 mars 2017
— La 14e édition de la Nuit blanche à Montréal, cet événement inscrit dans la programmation officielle du 375e anniversaire de Montréal, présentée dans le cadre de la 18e édition de MONTRÉAL EN LUMIÈRE, s’est achevée au petit matin du dimanche 5 mars et nous pouvons d’ores et déjà dire qu’elle fut un succès ! Rassemblées sous le thème de 1967, année de l’Expo, pas moins de 213 activités ont fait vibrer la ville de toute la créativité, le plaisir et l’enthousiasme qu’on pouvait attendre d’un tel événement. Et malgré le froid mordant, le public a été au rendez-vous… Avec environ 300 000 visiteurs, l’événement confirme sa très grande popularité ! Pas de doute, toutes les générations se sont retrouvées sous des airs d’un Montréal rétrofuturiste débordant d’inspiration. On a déjà hâte de remettre ça l’an prochain !

« C’est un vrai plaisir de voir à quel point les Montréalais répondent chaque à l’année à l’appel de cette fabuleuse Nuit blanche. Un merci chaleureux à tous ceux qui ont travaillé dehors pour permettre aux Montréalais et aux touristes de vivre Montréal sous sa plus belle lumière. Ça a été génial ! », a déclaré Jacques-André Dupont, président-directeur général de MONTRÉAL EN LUMIÈRE.

« L’ambiance était au jeu et à la fête à l’hôtel de ville de Montréal où ont convergé des milliers de Montréalaises et Montréalais dans le cadre de Nuit blanche à Montréal “1967, année de l’Expo’’. Merci à la Nuit blanche pour ce formidable clin d’œil ! Merci aussi d’avoir permis à l’ensemble de la population un contact unique et privilégié avec l’art et la culture sous toutes ses formes », a déclaré Mme Manon Gauthier, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la culture, du patrimoine, du design d’Espace pour la vie et du statut de la femme.

« L’édition 2017 de la Nuit blanche invitait les Montréalais à découvrir l’époque yéyé d’Expo 67. La Société du 375e a été heureuse de s’associer avec MONTRÉAL EN LUMIÈRE pour faire revivre en musique cette période effervescente. Tout Montréal était au rendez-vous pour cette soirée extraordinaire qui nous permet de célébrer notre nordicité toute en lumière et en musique. », a affirmé Gilbert Rozon, commissaire aux des célébrations du 375e anniversaire de Montréal.

Une Nuit à l’heure d’Expo 67 !

De nombreux festivaliers se sont habillés chaudement et ont bravé le froid avec grand plaisir ! Une belle touche de folie en lien avec 1967 s’est fait sentir à plusieurs endroits : des décors aux allures psychédéliques au personnel d’accueil et aux noctambules habillés à la mode des années 60, en passant par la musique yéyé et les photos d’archives… Et toute la Nuit, Twitter et Instagram ont relayé l’action !

  • Au centre-ville et dans le Quartier des spectacles, citons parmi les événements les plus achalandés les installations de l’UQAM dans le Quartier latin, qui ont attiré entre 5000 et 7000 personnes ; le Musée des beaux-arts qui a accueilli quelque 5000 visiteurs ; ainsi que le Musée d’art contemporain et ses 5000 festivaliers, où avait lieu entre autres la Nuit blanche de la poésie de Radio-Canada. Soulignons également les 3800 participants au Zoofest polaire à La Vitrine ; les 2000 visiteurs au Sommet Place Ville Marie, une des activités les plus prisées dès le début de la soirée ; 1400 personnes à la Maison du développement durable ; ainsi que 2000 personnes à la Place des Arts, où La nuit est (encore) blanche 2, diffusé en direct sur Facebook, a rejoint 185 000 internautes.
  • Art Souterrain a pour sa part accueilli 17 000 personnes et présentait pour l’occasion des performances d’artistes encadrées de médiateurs présents sur place.
  • Au Parterre, Les Vikings ont offert une solide prestation et le public était au rendez-vous sur la piste de danse ! Un beau moment d’euphorie collective dans un décor spécial 1967.
  • Dans le Vieux-Montréal, 3500 personnes se sont pressées aux portes du Musée Pointe-à-Callière et 1300 personnes ont répondu à l’invitation lancée par le maire pour venir jouer à l’hôtel de ville à l’occasion d’une soirée organisée en collaboration avec Montréal joue. Autres lieux prisés du public : l’Arsenal, qui en était à sa première participation à la Nuit blanche, ainsi que les Forges de Montréal, où 500 personnes ont vu les forgerons à l’œuvre et ont été éblouis encore cette année !
  • Des activités plus intimes se sont déroulées sur le Plateau-Mont-Royal et dans le Mile-End, dans une ambiance chaleureuse et réconfortante. Notons un bel engouement pour les activités de Dazibao et Diagonale, ainsi que l’Atelier Circulaire, Temps Libre Mile End et les Dix heures de poésie au Quai des brumes.
  • 3000 courageux ont enfilé leurs habits de neige et se sont rendus au Parc olympique pour faire un pied de nez à l’hiver !
  • Le pôle Ligne bleue s’est quant à lui démarqué grâce au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, qui ouvrait ses portes pour une première fois à la Nuit blanche à quelque 600 visiteurs, ainsi que le Cinéma Beaubien qui a accueilli une foule nombreuse pour la projection de courts métrages sélectionnés dans le cadre du festival Regard.

“No one does winter better than Montrealers. […] The entire city has come out to party their poutine off.”

—    Pamela Wright, Northern New England

« Point dʹorgue de lʹévénement : la grande Nuit blanche, avec pas moins de 200 activités pour découvrir la ville sous un autre jour. »

—    L’EXPRESS.fr

“And last but not least, the world famous Nuit Blanche (white night), a party from dusk to dawn. A night to remember.”

—    Jodi, Legal Nomads

« La plus belle nuit de l’année, c’est l’incontournable Nuit blanche. Même à -30. »

—    @benoit.z.l

“It may be cold out there but MONTRÉAL EN LUMIÈRE and Nuit Blanche is heating up the night!”

—    Ottawa Life Magazine

“Montreal, even when your temperature is freezing, you warm up my heart with all your activities and you vibrate with people that build memories.”

—    @josia_marguerite

La STM, un précieux allié sur toute la ligne

Grâce au service reconfiguré de navettes de la STM, les noctambules ont pu se déplacer mieux que jamais au travers des différentes activités de la Nuit. Et avec les Étoiles du métro à bord pour offrir de l’animation, nous sommes ravis de cet appui essentiel qui permet d’allier sécurité, convivialité, facilité de déplacement, et ce, tout à fait gratuitement !

Les nouveaux parcours thématiques : un succès pour découvrir la Nuit

Inaugurés cette année, nos six parcours thématiques ont été immédiatement adoptés par les festivaliers ! Pas moins de 6500 visites au cours de la Nuit ont permis aux noctambules de planifier leur périple. Le coup de cœur du public ? Le parcours Spécial 67 !

Merci à nos partenaires

Organisée dans le cadre de MONTRÉAL EN LUMIÈRE, la 14e Nuit blanche à Montréal tient à remercier ses partenaires : la ville de Montréal, la Société du 375e anniversaire de Montréal et le Conseil des arts de Montréal. Merci aux 150 partenaires — théâtres, salles de spectacle, musées, centres d’art — qui appuient la Nuit blanche et qui travaillent pour organiser l’événement et gérer un flot inhabituel de noctambules.

La 18e édition de MONTRÉAL EN LUMIÈRE, présentée par RBC en collaboration avec Bell, se poursuit jusqu’au 11 mars.

La 15e édition de Nuit blanche à Montréal aura lieu le samedi 3 mars 2018.

montrealenlumiere.com 

À propos de la Société des célébrations du 375eanniversaire de Montréal

La Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a pour mandat d’organiser les festivités et contributions socio-économiques qui marqueront le 375e anniversaire de Montréal en 2017. Privilégiant la mise en valeur de l’expertise montréalaise, elle agit comme un catalyseur des forces dans la réalisation de son mandat : mobiliser la communauté, mettre en œuvre une stratégie de financement, administrer de façon rigoureuse les fonds recueillis, élaborer une programmation de qualité et assurer la promotion des festivités.

La Société bénéficie du soutien financier de la Ville de Montréal, du gouvernement du Québec, du gouvernement du Canada et du financement privé de douze Grandes Montréalaises. Pour plus de renseignements : 375mtl.com.

Trouvez tous nos communiqués ainsi que des images et des vidéos complémentaires dans notre salle de presse virtuelle en cliquant ici.

Suivez l’information en temps réel sur notre fil de nouvelles Twitter @375Mtl.

Suivez-nous sur Facebook.

Pour en savoir plus sur la contribution du gouvernement du Québec au 375eanniversaire de Montréal, cliquez ici.

— 30 —

MHD au Métropolis

29e édition des FrancoFolies de Montréal

Billets en vente dès vendredi midi
Prévente exclusive aux abonnés de l’Infolettre Spectra : jeudi de 10 h à 22 h !

Montréal, le mercredi 1er mars 2017 — Une bonne nouvelle pour les amateurs de hip-hop : le phénomène du rap français MHD prendra l’affiche dans le cadre de la 29e édition des FrancoFolies de Montréal, présentée du 8 au 18 juin par Bell en collaboration avec Ford du Canada ! L’artiste offrira une prestation le 15 juin à 21 h au Métropolis dans le cadre de la série Les Nuits Ford. Les billets sont en vente dès ce vendredi à midi (prévente exclusive pour les abonnés de l’Infolettre Spectra dès demain, 10 h).

En un an à peine, MHD est passé du phénomène internet à star mondiale du rap… Avec plus de 200 millions de vues YouTube pour sa série Afro Trap, son titre Champions League devenu un hymne, un premier album déjà certifié double platine, des tournées en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique, des concerts avec Booba, Black M et Nekfeu, et une prestation au MoMA de New York, MHD affiche un succès fulgurant et viral qui en fait un des artistes les plus attendus de l’heure.

Sa recette ? Un rap ultra dansant qui mise sur des sonorités africaines, l’afro trap, avec un style et une personnalité uniques qu’il a imposés sans peine à un public avide de beats fous et d’énergie pure. Après ses deux spectacles aux Francos l’an dernier, le jeune rappeur prend d’assaut le Métropolis le 15 juin à 21 h dans le cadre de la série Les Nuit Ford. Ça va être la folie !

Un avant-goût ?

Billets en vente dès ce vendredi 3 mars à midi
Prévente exclusive pour les abonnés de l’Infolettre Spectra jeudi 2 mars de 10 h à 22 h

Métropolis : 59, rue Sainte-Catherine Est ; ticketmaster.ca, ou 1 855 790-1245 — montrealmetropolis.ca

Il reste des billets pour ces concerts

Katerine en concert accompagné de Dana Ciocarlie au piano, 9 juin, Théâtre Maisonneuve, PdA / Klô Pelgag et l’orchestre du temple thoracique 10 juin, Théâtre Maisonneuve, PdA / Alexandre Poulin, Les temps sauvages, 13 juin, Club Soda / Demain matin, Montréal m’attend 13 au 17 juin, Théâtre du Nouveau Monde / Pierre Lapointe, Amours, délices et orgues, 14, au 16 juin, Maison symphonique de Montréal / Catherine Major, La maison du monde, 14 juin, Cinquième Salle, PdA / Fred Fortin, Ultramarr, 15 juin, Club Soda / Caroline Savoie, 15 juin, L’Astral / Richard Séguin, Les horizons nouveaux, 16 juin, Cinquième Salle, PdA / Safia Nolin, 17 juin, Théâtre Maisonneuve, PdA

francofolies.com