Ouverture de la Galerie Lounge TD à l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme et à la Place Heineken

Montréal Couleurs séparées
de Carl-Antonyn Dufault
et Félicité d’Yves Archambault


Montréal, le mercredi 29 juin 2016 — Le Festival International de Jazz de Montréal est heureux de célébrer aujourd’hui l’ouverture de la Galerie Lounge TD, qui s’installe, pendant la durée du Festival, dans la salle d’exposition de l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts. Dans le cadre de cette 37e édition du Festival, la Galerie Lounge TD souligne son 20e anniversaire en ouvrant sa programmation sur l’avenir et en présentant l’exposition Montréal Couleurs séparées de l’artiste montréalais Carl-Antonyn Dufault. Elle exposera également Félicité, une sérigraphie tirée de l’œuvre créée pour l’édition de cette année par l’artiste en résidence du Festival, Yves Archambault. De plus, la Galerie s’installera sur le site extérieur du Festival à la Place Heineken, située à l’angle des rues Sainte-Catherine et De Bleury, avec des œuvres originales d’Yves Archambault. La Galerie Lounge TD sera ouverte au public pour toute la durée du Festival, du 29 juin au 9 juillet 2016.

Déjà 20 ans !

C’est en 1996 que la Galerie du Festival se taillait pour la première fois une place sur le site, avec pour mission d’intégrer les arts visuels à la riche programmation du Festival International de Jazz de Montréal à l’initiative de son fondateur, Alain Simard. Depuis, elle n’a cessé d’enrichir sa collection en acquérant, année après année, les œuvres picturales de plusieurs grands peintres et de musiciens ayant fait de la peinture leur deuxième champ créatif — Marcel Barbeau, Alfred Pellan, Miles Davis, Lhasa de Sela, Frédéric Back, Tony Bennett, Jean-Paul Riopelle, Miyuki Tanobe, Zïlon… — et dont des sérigraphies à tirage limité tirées de ces œuvres sont offertes aux festivaliers, ainsi que, bien entendu, des sérigraphies signées et des œuvres originales d’Yves Archambault, affichiste en résidence au Festival. La pionnière est devenue incontournable, faisant le bonheur des festivaliers toujours curieux de venir à la rencontre des œuvres dévoilées expressément pour l’événement.

Afin de souligner son anniversaire, la Galerie du Festival fait cette année le pont entre son histoire et l’avenir qui s’ouvre à elle.

D’abord, elle renoue avec la tradition en offrant à nouveau une vitrine aux œuvres d’Yves Archambault au cœur du site extérieur, dans une ambiance de fête ! Les sérigraphies signées et numérotées inspirées des affiches du Festival viendront côtoyer les activités extérieures gratuites et les œuvres originales de l’artiste à l’origine de la signature visuelle de l’événement.

Et puis, afin de tracer la voie pour les années à venir, une toute nouvelle formule est proposée cette année pour l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts. Pour la première fois de son histoire, la Galerie du Festival a lancé un appel aux artistes québécois pour venir exposer dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal. Cette année, ce sont donc les œuvres du très talentueux Carl-Antonyn Dufault, jeune photographe montréalais, qui ont été sélectionnées à l’unanimité pour l’exposition de cette 37e édition, aux côtés de la collection permanente.

Carl-Antonyn Dufault

Originaire du Centre-du-Québec et diplômé en architecture à l’Université de Montréal, Carl-Antonyn Dufault propose un travail où s’entremêlent architecture, photographie et arts visuels. Ses œuvres suggèrent des contrastes déstabilisants offrant de nouvelles perspectives sur l’environnement bâti qui nous entoure.

L’exposition Montréal Couleurs séparées présente une vingtaine de tableaux dont la thématique porte sur l’impact des journées et des saisons sur le caractère de la ville. On y découvre une série de photomontages qui démontre que, parfois, l’identité d’un lieu est davantage marquée lorsqu’elle se confronte au temps.

En plus de ces tableaux, Carl-Antonyn Dufault dévoilera deux œuvres exclusives à l’événement, signées et numérotées, avec pour sujet principal le Quartier des spectacles et ses festivaliers. Une belle occasion de faire l’acquisition d’une pièce de collection, qui met à l’honneur le talent d’un artiste d’ici et la magie du Festival !

Yves Archambault

Affichiste et illustrateur, Yves Archambault crée depuis 29 ans les affiches du Festival. C’est lui qui, en 1992, adonné vie au chat bleu « Ste-Cat », devenu depuis le fidèle compagnon et porte-bonheur de l’événement. Chaque année, ses affiches sont interprétées et reproduites en sérigraphies signées et numérotées, et font le bonheur des festivaliers collectionneurs. Cette année, l’artiste nous offre Félicité, une œuvre originale inspirée de l’affiche officielle conçue spécialement pour la sérigraphie et qui vient s’ajouter à toutes celles qui ont déjà marqué l’histoire du Festival, comme Crossroads, Vingt-ans, Le griot, Le messager, Duo lunaire, Vénus et Chronos.

La Galerie déménage

Du 29 juin au 9 juillet, la Galerie Lounge TD, située au 2e étage de la Maison du Festival, déménage pour laisser place à la salle de presse. On la retrouvera dans la Salle d’exposition de l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts, ainsi qu’à la Place Heineken, située à l’angle des rues Sainte-Catherine et De Bleury. Il sera comme toujours possible d’y faire l’acquisition d’une œuvre d’art qui pourra s’avérer, au fil du temps, un excellent investissement. De plus, c’est aussi un précieux soutien au Festival puisque les éventuels surplus de la Galerie sont consacrés au financement des activités gratuites de l’événement.

— 30 —

Gregory Porter reçoit le Prix Ella-Fitzgerald

Montréal, mercredi 29 juin 2016 — Le Festival International de Jazz de Montréal est heureux de décerner le Prix Ella-Fitzgerald au chanteur américain Gregory Porter pour son extraordinaire contribution au jazz vocal contemporain. Le prix lui sera remis lors d’une conférence de presse animée par le journaliste Olivier Robillard Laveaux et le directeur artistique et cofondateur du Festival André Ménard, qui aura lieu aujourd’hui à 14 h à la Salle Stevie-Wonder de la Maison du Festival, ainsi que sur scène par André Ménard ce soir à 20 h lors de son concert présenté au Théâtre Maisonneuve, PdA, dans le cadre de la série Les Grands concerts Rio Tinto. Le concert sera capté et retransmis par MEZZO LIVE HD.

Gregory Porter est le 18e lauréat du Prix Ella-Fitzgerald. À l’occasion de son 20e anniversaire, en 1999, le Festival créé ce prix pour récompenser une chanteuse ou un chanteur de jazz au talent remarquable qui a eu une influence et un impact majeurs sur la scène internationale.

Comparé à Nat King Cole et Donny Hathaway, l’auteur-compositeur et chanteur américain Gregory Porter porte fièrement le flambeau transmis par les grandes voix afro-américaines des années 60 et 70. Né en 1971 à Sacramento en Californie, il commence son éveil musical dans l’enfance avec la découverte des disques de Nat King Cole qui meublent la discothèque de sa mère, qui est d’ailleurs pasteure. Plus tard, il ira jusqu’à créer un spectacle en hommage au chanteur qui l’a tant inspiré. Gregory Porter envisage tout d’abord une carrière dans le football professionnel, mais une blessure le force à repenser son avenir. Il exploite alors ses aptitudes vocales dans les boîtes jazz de San Diego, puis fait l’expérience de la scène dans la comédie musicale It Ain’t Nothing But the Blues et collabore avec le légendaire flûtiste Hubert Laws. Compositeur ultra doué, il signe la majorité des titres de ses disques : Water (2010), Be Good (2012), Liquid Spirit (2013), vendu à plus d’un million d’exemplaires dans le monde et couronné du Grammy du Meilleur album de jazz vocal, ainsi que son dernier album paru en 2016, Take Me to the Alley. Grâce à un style unique et une grandeur vocale en constante évolution, Gregory Porter, qualifié de « sauveur du jazz vocal », n’a mis que deux albums pour imposer son immense talent et moins d’une décennie pour faire sa place dans le panthéon du jazz vocal contemporain. Gregory Porter, mercredi 29 juin, 20 h, Théâtre Maisonneuve, PdA (série Les Grands concerts Rio Tinto). Première partie : Jaime Woods.

Gregory Porter succède à Erykah Badu (2015), Diana Ross (2014), Holly Cole (2013), Liza Minnelli (2012), Sade (2011), The Manhattan Transfer (2010), John Pizzarelli (2009), Aretha Franklin (2008), Harry Connick, Jr. (2007), Etta James (2006), Al Jarreau (2005) Tony Bennett (2004), Bobby McFerrin (2003), Dianne Reeves (2002), Diana Krall (2001), Dee Dee Bridgewater (2000) et Diane Schuur (1999), les précédents lauréats du Prix Ella-Fitzgerald.

— 30 —

Gabriel Joseph grand gagnant dans la catégorie Auteur-compositeur-interprète !

Concours L’Étoile montante Ford 2016 

Montréal, le mardi 21 juin 2016 — Que d’émotions samedi soir dernier sur la scène Ford des Francos, lors de la finale de la 5e édition du concours L’Étoile montante Ford, présenté par les FrancoFolies de Montréal en collaboration avec Ford du Canada ! Le concours, qui s’est ouvert sur une prestation du porte-parole Philippe Brach, nous a permis de découvrir 3 nouveaux auteurs-compositeurs-interprètes, Rose Bouche, Soul & Sister et Gabriel Joseph, qui ont tout donné pour tenter de remporter les honneurs.

C’est finalement Gabriel Joseph qui, du haut de ses 20 ans, a su charmer les juges et a remporté le grand prix : un spectacle solo lors de l’édition 2017 des FrancoFolies de Montréal, un suivi par des mentors qui aideront le gagnant dans la préparation de son spectacle, un enregistrement professionnel de deux de ses chansons et une bourse de 2500 $ offerte par Ford ! De plus, il a aussi remporté le prix du coup de cœur du public, assorti d’une bourse de 1500 $ offerte par CKOI 96.9. Rappelons que, grâce au partenaire média, chaque finaliste est reparti avec une bourse de 1500 $.

À noter que la grande gagnante de la catégorie Interprète, qui a été couronnée le 29 mai dernier à L’Astral, Martha Lamartinière, a présenté quelques chansons pendant la délibération des juges lors de cette finale. Martha remporte donc aussi un prix de 2500 $ offert par Ford.

Le concours L’Étoile montante Ford, inauguré en 2012, s’adresse au public et offre à la relève des auteurs-compositeurs-interprètes qui chantent en français la chance de se faire voir et entendre. Le jury de la finale de cette 5e édition était composé de l’auteure-compositrice-interprète Amélie Veille, de la chroniqueuse culturelle pour l’émission matinale Puisqu’il faut se lever et animatrice de l’émission En Ligne au 98,5 FM Émilie Perreault et de Yves Décary auteur-compositeur à succès. Le Prix du public a quant à lui été attribué également à Gabriel Joseph par les milliers d’internautes qui ont voté sur le site Web du concours entre le 1er et 17 juin.

C’est un rendez-vous l’an prochain pour la 6e édition du concours L’Étoile montante Ford, lors de la 29e édition des FrancoFolies de Montréal du 8 au 18 juin 2017 !

— 30 —

Une des plus belles éditions à ce jour !

Bilan de la 28édition des FrancoFolies de Montréal

Montréal, samedi 18 juin 2016 — Alors que la 28e édition des FrancoFolies de Montréal présentée par Bell en collaboration avec Ford du Canada s’achève, elle laisse derrière elle les souvenirs du bonheur qu’elle a semé 10 jours durant. Pas une simple mélodie du bonheur… mais bien du bonheur à la pelle, à pleins décibels et en stéréo ! Du 9 au 18 juin, ce fut un bonheur pour les artistes de se voir offrir une vitrine aussi vibrante et dynamique qui repousse les limites de la créativité ; un bonheur pour les amateurs de musique de pouvoir plonger gratuitement dans un événement à ciel ouvert aussi festif et d’une telle qualité, où tous les genres sont au rendez-vous, du rock au hip-hop, en passant par le country, la chanson, l’électro ou le trad ; un bonheur de découvrir les artistes de demain avant tout le monde, de recevoir des gens du monde entier autour de rencontres, de projets et d’échanges ; bref, un bonheur de participer à la plus grande fête de musique francophone au monde !

On retiendra que la 28e édition des Francos a été une édition remarquable qui a osé relever plusieurs défis. Un pari risqué de lancer les Francos avec un grand show 100 % hip-hop québécois réunissant Brown, Alaclair Ensemble, Dead Obies, Loud Lary Ajust ? Au contraire ! Une « soirée sans fausse note », selon le Huffington Post, qui a attiré une foule dense et bigarrée, allumée et très motivée pour réchauffer la rue Sainte-Catherine sous une météo frisquette !

Un défi de porter un événement musical francophone d’une telle envergure dans un contexte aussi difficile ? Au contraire, la musique franco n’a jamais paru aussi vivante, aussi belle à entendre et à découvrir, avec plus de 200 spectacles, 1000 artistes venus de 15 pays, et un million de visites !

La programmation de cette édition s’annonçait historique et les chiffres nous ont donné raison : nous avons enregistré les meilleures ventes de billetterie des 15 dernières années et de nombreux spectacles à guichets fermés, dont Feu! Chatterton, Yann Perreau, Thomas Fersen, Tire le coyote, Louise Attaque, Safia Nolin, Diane Dufresne, Marc Dupré et Jean Leloup.

Parmi les moments forts, citons tout d’abord le spectacle d’ouverture Gainsbourg symphonique, une création exclusive et une rencontre au sommet de créateurs et de talents d’exception avec Simon Leclerc, Jane Birkin, Arthur H et le répertoire de Gainsbourg. Ou encore, le spectacle fracassant de Groovy Aardvark au Métropolis, à l’occasion des 20 ans de l’album Vacuum.

Sans oublier que tous les soirs sur la place des Festivals, les Francos ont ouvert un espace de création sans pareil aux artistes. Des artistes connus et reconnus, comme Ariane Moffatt, Louis-Jean Cormier, Pierre Lapointe ou Marie-Pierre Arthur et Galaxie, qui cumulent les meilleures ventes d’albums, les prix et les concerts à guichets fermés, en grand spectacle extérieur gratuit avec, au programme, des créations, des spectacles renouvelés, des défis lancés et relevés avec brio, pour le plus grand bonheur du public. Pas de doute, Montréal est aux premières loges d’une scène musicale en pleine ébullition !

D’autant plus que les Francos agissent comme véritables révélateurs de talent. Ceux qui cherchent les vedettes de demain le savent : ça passe par la case Francos ! Parmi les plus belles découvertes de cette édition, on citera Vianney, MHD, Nicolas Michaux, Hamza, Rosie Valland, Rymz, Safia Nolin, Laurence Nerbonne et VioleTT Pi. Des noms à surveiller de près ! Notons aussi qu’à la Foire des Francos, qui a connu sa 3e édition cette année, des prestations de musiciens et de DJ en continu ont servi de toile de fond à un petit marché local entièrement consacré à la musique, l’art et la mode.

Et c’est un vrai bonheur d’encourager cette ébullition en créant des ponts musicaux entre les pays francophones. Alors que les 6es Rendez-vous Pros des Francos ont démarré la semaine d’échanges avec un grand apéro réunissant professionnels du milieu, le succès monstre de l’événement a prouvé que quand il s’agit d’ouvrir les portes pour travailler ensemble, la demande est au rendez-vous ! Ce n’est pas un hasard si les Rendez-vous Pros se terminent chaque année par des contrats ou des ententes entre artistes québécois et maisons de disques européennes, ou l’inverse.

Dans la même optique d’établir et de faire fructifier le dialogue musical entre le Québec et la France, soulignons aussi que le Prix Félix-Leclerc de la chanson a récompensé une des plus belles révélations de la chanson québécoise de l’année, Safia Nolin.

On soulignera aussi la chance inouïe de découvrir tout à fait gratuitement des artistes qui figurent parmi les plus célèbres de l’heure en France, comme Vianney et MHD qui à eux deux cumulent 100 millions de vues YouTube ! Et bonne nouvelle, Vianney sera de retour à Montréal cet automne pour un spectacle présenté par les FrancoFolies. En effet, poursuivant sa mission de diffusion de la musique francophone, les Francos sont heureuses d’appuyer le retour de certains artistes francophones pendant l’année. L’artiste français foulera les planches de L’Astral le 27 octobre (les billets pour ce spectacle seront en vente dès aujourd’hui, à midi).

On se réjouira aussi d’apprendre que les FrancoFolies de Montréal feront partie des festivités du 375e anniversaire de Montréal prévues en 2017.

Mille mercis à tous et à l’année prochaine !

29e édition des FrancoFolies de Montréal : 8 juin au 18 juin 2017

 

Ce qu’ils ont dit de nous…

Du côté des médias d’ailleurs

« Jouer en plein air comme ça, c’est une ambiance évidemment formidable d’un festival, c’est une kermesse, c’est une rencontre directe avec le public. »

— Patrick Simonin, TV5 Monde, 13 juin 2016 

« En cette année des 25 ans de sa mort, c’est au Québec qu’a eu lieu le plus bel hommage à Serge Gainsbourg. Il aura donc fallu traverser l’Atlantique pour l’entendre à nouveau chanter Gainsbourg… »

— Valérie Lehoux, Télérama, 13 juin 2016

“The FrancoFolies music festival, an extraordinarily eclectic—and talented–collection of Francophone musician [entertain] thousands of people, of all-ages, who thronged the city-centre streets.”

« Les FrancoFolies de Montréal, une collection extraordinairement éclectique et talentueuse de musiciens francophones qui divertissent des milliers de personnes de tous âges dans les rues du centre-ville. »

— John Chambers, The Independent (Irlande), 10 août 2015

“The biggest celebration of French culture, language and music takes place every year in Montreal at the FrancoFolies de Montreal.”

« La plus grande célébration de la culture, de la langue et de la musique francophone a lieu chaque année à Montréal lors des FrancoFolies de Montréal. »

 — Alison Karlene Hodgins, Canadian Traveler (Canada), 19 mai 2016

« Artistes et mélomanes de toute la Francophonie se pressent au plus grand festival musical francophone au monde. »

 — EnRoute Air Canada, juin 2016

« Durant ce premier week-end des FrancoFolies, l’offre culturelle à Montréal était immense […]. Malgré une météo qui évoquait parfois davantage novembre que juin, les rues du centre-ville, rendues piétonnières pour l’occasion, étaient bondées. »

— Marie-Hélène Mello, RFI Musique, 15 juin 2016

« Ça fait du bien d’être dans un festival qui célèbre la francophonie loin de chez soi. »

— Patrick Simonin, TV5 Monde, 15 juin 2016

« Les FrancoFolies de Montréal, un festival avec une ambiance unique ainsi qu’une équipe et des artistes de talent, qui représente parfaitement la chanson française. »

— Antony Mouton, Hotmixradio (France)

« Car ce spectacle que les FrancoFolies de Montréal ont programmé cette année est une très belle adaptation des plus grandes chansons de Serge Gainsbourg. C’est la plus ambitieuse et la plus aboutie des adaptations de son œuvre par Jane Birkin. »

— Martin Choteau, Gala.fr, 13 juin 2016

« Voici le 1er rendez-vous mondial de la chanson francophone. Depuis 1989, ce festival attire à chaque édition […] pas moins de 1 000 artistes, musiciens et vedettes de la chanson d’une vingtaine de pays. »

— Routard.com (France), avril 2016

« En plein centre-ville de Montréal, les Francos sont une ville dans la ville pendant dix jours, juin venu. Depuis le 9, la ville vit au rythme de la chanson francophone sous toutes ses formes, du plus gros show de hip-hop québécois jamais vu en ouverture au récital de Diane Dufresne en bouquet final. »

— Yannick Delneste, Chanson Française (blog de Sud-Ouest), 15 juin 2016

Du côté des médias d’ici

« Des feux d’artifice ont éclaté dans les airs. Rien de moins ! C’était à l’image d’une soirée grandiose signée Ariane Moffatt. »

— Émilie Côté, La Presse+, 16 juin 2016 

« Ça prend beaucoup plus que quelques gouttes de pluie et une température automnale pour repousser les amateurs de hip-hop québécois. C’est par milliers qu’ils se sont rendus au concert d’ouverture ‟historique” des FrancoFolies, hier soir. »

— Raphaël Gendron-Martin, Le Journal de Montréal, 10 juin 2016

« Merci aux FrancoFolies de nous avoir invités même si on est des acteurs-chanteurs !»

— Pierre-Luc Brillant, Métro, 17 juin 

« Les FrancoFolies, ça m’a aidé à me mettre au monde. Parce qu’ils m’ont donné la possibilité de mettre sur pied des spectacles extraordinaires. […] Il y a un projet qui va être annoncé la semaine prochaine. […] Un autre grand projet que je vais faire en collaboration avec les FrancoFolies et pour moi ça reste des opportunités qui n’ont pas d’égal et j’en suis extrêmement reconnaissant. »

 — Pierre Lapointe, Première chaîne de Radio-Canada, 10 juin 2016

« Merci d’avoir partagé avec moi la plus belle soirée de ma vie ».

— Marc Dupré, au Centre Bell dans le cadre des FrancoFolies, 10 juin 2016

« Pour se goinfrer de chanson, se faire masser les oreilles, y a pas beaucoup mieux que Les FrancoFolies de Montréal, qui mélangent, sur des scènes intérieures et extérieures, styles et statuts, artistes qu’on aime déjà et ceux qu’on va aimer. »

— Plaisirs de vivre, juin 2016

Les Francos sur le web

francofolies.com

Plus de 270 000 visites ;

Plus de 1 455 000 pages vues ;

L’application pour iPhone et Android téléchargée par près de 44 000 festivaliers ;

100 capsules vidéo consultées 215 000 fois sur FrancosMontreal.TV, Facebook et YouTube, dont (nouveauté cette année !) une vingtaine de vidéos Facebook live.

Une vingtaine d’entrevues exclusives d’artistes participant aux Francos ;

Plus de 43 000 interactions sur les comptes Facebook et Twitter des FrancoFolies ;

Plus de 13,1 millions d’impressions sur Facebook et Twitter pendant la durée du festival ;

3e édition de la Brigade Instagram #FrancosMTL : une vingtaine de francofous en liberté sur le site, 400 photos partagées et aimées par plus de 35 000 abonnés !

Un filtre Snapchat officiel : des milliers de photos et vidéos instantanées échangées à plus de 100 000 personnes !

Les Francos parcourent le monde

Une soixantaine de journalistes étrangers ;

Plus de 40 médias, dont la participation exceptionnelle de TV5Monde et Libération :

Canada : Canadian Traveler, enRoute, Canada NewsWire, WestJet Magazine, BRBR TFO, Ottawa Citizen, Yahoo News ;

France : Agence France Presse, Libération, TV5 Monde – L’Invité, Hit West, Télérama, RFI Musique, La bande passante – RFI, Ouest-France, Sud-Ouest, Le Parisien, Les Inrockuptibles, Gala.fr, Hotmixradio, Platine Magazine, Longueur d’Ondes, Brain Magazine, Wad Magazine, Radio Néo, 20minutes.fr, Scènes Francophones, La Bande Sonore, Francomag, Routard.com, Chanson Française, Francofans, Férarock, FrancoFolies de Spa, Amina Magazine, L’Express ;

Royaume-Uni :The Independant (Irlande) ;

Pérou : Orbita Popular ;

États-Unis : Next City ;

Bangladesh : bd24live.com ;

Belgique : Equinoxe.FM, RTBF.be ;

Roumanie : AGERPRES ;

Suisse : Fréquence Banane ;

Allemagne : Der Tagesspiegel, Jennismusikbloqc ;

Chine : RTHK radio 3.

Les Francos sur les ondes

Le spectacle d’Ariane Moffatt a été capté par Ici Radio-Canada Télé et sera diffusé le 11 septembre sur les ondes d’Ici Radio-Canada  Télé.

Plusieurs radios ont diffusé de notre site extérieur gratuit : Rouge FM, ÉNERGIE, ICI Musique et CISM.

Un immense merci à Rouge FM et ÉNERGIE qui ont diffusé en direct de la boîte Bell les spectacles de la scène Bell (Joseph Edgar, Renee Wilkin, Patrick Groulx présente Jam 5, David Jalbert, Alexe Gaudreault, 2Frères, Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs, Andie Duquette, Alexandre Belliard, Fioritudes, Pierre Lapointe, Canailles, Stefie Shock, Dumas, Alpha Blondy &The Solar System, Galaxie et Marie-Pierre Arthur et Louis-Jean Cormier), ainsi que les spectacles de la scène Ford (Les Respectables, Jonathan Painchaud, Patrice Michaud, Rémi Chassé et Philippe Brach). Ils ont ainsi permis à des milliers de Québécois d’être au cœur des Francos, malgré la distance !

L’enregistrement des Chants Libres à Monique sur ICI Musique avec Monique Giroux a eu lieu le 10 juin en direct du Bistro Terrasse à Sangria.

L’enregistrement de La soirée est encore jeune avec Jean Philippe Wauthier d’Ici Radio-Canada première a eu lieu au Salon urbain de la Place des arts le 11 et 12  juin, avec Gildor Roy, Alaclair Ensemble, Philippe Brach, Stéphane Rousseau, Dumas et Alexandre Désilets au rang des invités. Plus de 1000 personnes ont assisté aux enregistrements !

Tous les soirs à 19h, CISM a accueilli dans sa tente la série En Marge sur l’esplanade de la Place des Arts, avec entres autres La Famille Ouellette et Les Guerres D’l’Amour.

Merci !

Bell, commanditaire officiel et présentateur ● Ford du Canada, coprésentateur de l’événement ● Gouvernement du Québec — le ministère du Tourisme, le Secrétariat à la région métropolitaine, le ministère de la Culture et des Communications et la SODECGouvernement du CanadaDéveloppement économique du Canada et le ministère du Patrimoine canadien. ● Ville de MontréalTourisme MontréalMUSICACTIONFondation SOCANSOCANSACEMLoto-QuébecMolson CanadianSociété des alcools du QuébecHydro-QuébecDesjardinsLa Presse+Société Radio-CanadaSiriusXMPepsiHyatt Regency MontréalARTVNayacomplexe DesjardinsJuraVital LinkHMVFromages CDA ● Tous nos partenaires médias

Pierre Lapointe dévoile son projet-surprise Amours, délices et orgues

Billets mis en vente dès ce samedi à midi
Prévente exclusive pour les abonnés de l’Infolettre Spectra et l’Infolettre OSM dès demain de 10 h à 22 h

Montréal, le jeudi 16 juin 2016 — Après avoir offert samedi dernier un grand spectacle extérieur gratuit, dans le cadre des 28es FrancoFolies de Montréal, pour souligner les 10 ans de l’album platine La Forêt des mal-aimés, Pierre Lapointe dévoile son projet-surprise lors d’une conférence de presse aujourd’hui à 11 h 30 à la Salle Stevie-Wonder de la Maison du Festival. Le spectacle intitulé Amours, délices et orgues, créé en collaboration avec l’Orchestre symphonique de Montréal et mettant en lumière l’organiste en résidence de l’OSM Jean-Willy Kunz, aura lieu les 14 et 15 juin 2017 à la Maison symphonique de Montréal dans le cadre de la 29e édition des FrancoFolies de Montréal, qui se déroulera du 8 au 18 juin 2017. Les billets seront en vente dès ce samedi à midi (prévente exclusive pour les abonnés de l’Infolettre Spectra et l’infolettre OSM dès demain de 10 h à 22 h). Lire la suite

Safia Nolin remporte le volet québécois du Prix Félix-Leclerc de la chanson 2016

Montréal, le jeudi 16 juin 2016 — Safia Nolin se voit remettre dans le cadre des 28es FrancoFolies de Montréal, le Prix Félix-Leclerc de la chanson 2016, volet québécois. Le Prix lui sera remis par Laurent Saulnier, vice-président Programmation des FrancoFolies de Montréal, lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui à 10 h 30 à la Salle Stevie-Wonder de la Maison du Festival (305, rue Sainte-Catherine Ouest, 2e étage).  Lire la suite

Gratuit ! C’est demain qu’aura lieu la 3e édition de la Foire des Francos !

De 10 h à 15 h 30


Montréal, le vendredi 10 juin 2016 — Il fait beau, il fait chaud, c’est la Foire des Francos ! Quoi de mieux que de flâner dans un marché aux puces sympathique avec bière, hot-dogs et DJ invités, le tout sous le signe de la musique, de l’art et de la mode. La Foire des Francos, c’est un lieu pour fouiner, s’informer des poulains de telle maison de disques ou assister entre 11 h et 13 h 30 à de courtes prestations musicales d’artistes en émergence ! Avec plus de 50 exposants, on y déniche des vinyles, des CD, des sérigraphies, des articles promo, des œuvres d’art, des instruments de musique… Ce petit bonheur, c’est samedi 11 juin de 10 h à 15 h 30 à la Zone Molson Canadian. En cas de pluie, on se retrouve le samedi suivant. Présenté par CISM. Lire la suite

Volet extérieur gratuit de la 37e édition du Festival International de Jazz de Montréal

De la musique pour tous !

Montréal, le mardi 7 juin 2016 — Dans 3 semaines, la 37e édition du Festival International de Jazz de Montréal, présentée par TD en collaboration avec Rio Tinto, s’emparera du Quartier des spectacles et plongera Montréal dans un tourbillon exaltant de bonheur en musique : 11 jours de musique et de fête, 9 scènes extérieures, 3000 artistes venus du monde entier… et c’est gratuit ! En effet, avec ses deux tiers de la programmation offerts gratuitement, le Festival est fier de demeurer fidèle à sa formule unique au monde : faire venir les meilleurs musiciens de la planète dans une volonté d’accessibilité la plus complète. En tout, ce sont plus de 600 concerts gratuits et activités pour tous les goûts, tous les âges et tous les besoins qui se dérouleront du 29 juin au 9 juillet. Du jazz au hip-hop, en passant par le reggae, le swing ou le blues, des légendes aux découvertes, venant de Montréal comme de Nouvelle-Zélande, d’Éthiopie, de Scandinavie ou du Mexique, une chose est sûre : tout est possible ! Lire la suite

28e édition des FrancoFolies de Montréal : Plus de 150 concerts extérieurs gratuits pour partir l’été !

Montréal, le jeudi 26 mai 2016 — Le temps est venu de dévoiler la programmation extérieure de la 28e édition des FrancoFolies de Montréal. Et ça va être fou ! Considérées comme le plus grand événement consacré à la musique francophone dans le monde, les FrancoFolies s’apprêtent à accueillir près d’un million de visites, en plus d’agir comme véritable plaque tournante pour les artistes francophone du monde entier ! Fidèle à sa mission première de promouvoir et de diffuser la musique d’expression française, l’événement présenté par Bell en collaboration avec Ford du Canada du 9 au 18 juin prochain accueillera pas moins de 150 concerts extérieurs gratuitstous genres confondus, du rock au trad en passant par la chanson, la pop, l’électro, le reggae, la musique du monde et le hip-hop. Tous les genres, tous les rythmes, tous les accents, pour tous les âges… et que du bon ! Lire la suite