Le retour des visites guidées au Festival

39e édition du Festival International de Jazz de Montréal

Montréal, le jeudi 24 mai 2018 — Le Festival International de Jazz de Montréal présenté par Groupe Banque TD en collaboration avec Rio Tinto a le plaisir d’annoncer le retour des visites guidées tout au long de sa 39e édition qui aura lieu du 28 juin au 7 juillet 2018.

SUR LES TRACES DU JAZZ À MONTRÉAL
Visites à pied gratuites !

Une visite guidée à pied dynamique du centre-ville qui retrace l’arrivée et l’évolution du jazz dans la métropole, des années 1920 jusqu’à la création du Festival International de Jazz de Montréal en 1980. La visite montre ce qu’il reste, et ne reste plus, des multiples boîtes de nuit comme le Rockhead’s Paradise, le Rising Sun et le Chez Parée où l’on pouvait autrefois entendre musiciens jazz d’ici et d’ailleurs.

La visite commence devant l’ancienne Gare Windsor et se termine à la Maison du Festival, en plein cœur des festivités. Guide enthousiaste, photos et enregistrements de musique d’époque à l’appui !

Dates et heures des visites :
Le 30 juin, 1er, 4, 7 et 8 juillet, de 16 h à 18 h
Veuillez noter que les visites sont bilingues (français et anglais)
Longueur du trajet à parcourir à pied : 2,7 km
Point de rencontre : 1100, avenue des Canadiens-de-Montréal (à l’angle de la rue Peel, devant l’ancienne gare Windsor). Station de métro Bonaventure
Lieu de fin de la visite : 305, rue Sainte-Catherine Ouest (Maison du Festival)
Prix : gratuit !

Autres dates de visites (payantes) : sur demande
Réservation obligatoire (20 places disponibles par visite) lepointdevente.com/billets/montrealtoursjazz

Ani DiFranco s’ajoute à la programmation du Festival


39e édition du Festival International de Jazz de Montréal

Et plusieurs autres bonnes nouvelles !

Montréal, le jeudi 10 mai 2018 — Le Festival International de Jazz de Montréal présenté par Groupe Banque TD en collaboration avec Rio Tinto a le plaisir d’ajouter un spectacle à la programmation de sa 39e édition qui aura lieu du 28 juin au 7 juillet. En effet, la guitariste-chanteuse américaine Ani DiFranco prendra d’assaut le Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts le 4 juillet, à partir de 20 h (Les Grands concerts Rio Tinto), pour un concert fort en énergie. Les billets seront mis en vente demain, vendredi 11 mai à midi (prévente exclusive pour les abonnés de l’infolettre aujourd’hui de 10 h à 22 h).

A002_C001_01016YCette année signe le grand retour au Festival de la mythique Ani DiFranco après 12 ans d’absence. La guitariste-chanteuse américaine compte près de 30 ans de carrière et 20 albums au compteur, en plus d’avoir pris part à de nombreuses luttes sociales.

Artiste engagée jusqu’au bout des ongles, avec lesquels elle fait naître son picking cadencé, Ani DiFranco demeure une figure majeure du folk féministe.

Pour l’occasion, la musicienne vient présenter son 20e album studio intitulé Binary, où elle aborde sans concession de nombreux problèmes de société sur des mélodies percutantes aux accents soul, comme elle en a le secret.

Et parmi les autres bonnes nouvelles, plusieurs premières parties s’ajoutent aux concerts déjà annoncés :

  • Jordan Officer en première partie de George Thorogood and the Destroyers (1er juillet, 19 h 30, Salle Wilfrid-Pelletier, Place des Arts, série Événements spéciaux TD)
  • Hichem Khalfa en première partie d’Al Di Meola (28 juin, 19 h, Maison symphonique de Montréal, série Le Festival à la Maison symphonique Delta Air Lines)
  • Polly Gibbons en première partie de Boz Scaggs (2 juillet, 20 h, Théâtre Maisonneuve, Place des Arts, série Les Grands concerts Rio Tinto)

Enfin, mentionnons que de nouveaux billets sont désormais en vente pour le concert de Ludovico Einaudi, Essential Einaudi, au Centre Bell le 4 juillet à 20 h.

Billets en vente dès vendredi à midi
Prévente exclusive aux abonnés de l’infolettre aujourd’hui de 10 h à 22 h

Place des Arts et Maison symphonique de Montréal : 175, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514 842-2112, 1 866 842-2112 ou placedesarts.com
Centre Bell : 1909, av. des Canadiens-de-Montréal ; 1 855 310-2525 ; evenko.ca

La 39e édition du Festival International de Jazz de Montréal se déroulera du
28 juin au 7 juillet 2018.

montrealjazzfest.com

– 30 –

C’est reparti pour un été jazz !

Programmation en salle du 39e Festival International de Jazz de Montréal

Plus de 150 concerts en vente dès vendredi midi

Montréal, le mardi 24 avril 2018 — À l’approche de la 39e édition du Festival International de Jazz de Montréal, la ville s’apprête à replonger dans l’été… Et pas n’importe quel été : celui de la musique dans la rue, des grands rassemblements festifs et conviviaux au cœur du centre-ville, des belles découvertes et des rendez-vous immanquables ! Bref, l’été comme seul Montréal sait le faire ! Le Festival International de Jazz de Montréal, présenté par Groupe Banque TD en collaboration avec Rio Tinto, est très heureux, cette année encore, de pouvoir amener au cœur de notre ville bouillonnante ces 150 concerts où les légendes vivantes côtoient les plus belles figures de la relève, où des musiciens du monde entier viennent croiser leurs talents, où le jazz s’éclate au carrefour des genres et des influences, prouvant plus que jamais qu’il est bien vivant au cœur d’une scène vibrante de créativité. La priorité dans tout ça ? La qualité ! Du 28 juin au 7 juillet 2018, l’embarras du choix sera le doux souci d’un public d’ici et d’ailleurs assoiffé de musique et de découvertes. Les billets pour ces concerts sont en vente dès ce vendredi 27 avril à midi (prévente exclusive aux abonnés de l’infolettre, du mercredi 25 avril, 10 h, au jeudi 26 avril, 22 h).

« Depuis 14 ans, la TD est ravie de soutenir le Festival International de Jazz de Montréal, un événement de classe mondiale qui célèbre la diversité musicale au Canada et partout dans le monde », a déclaré Mme Sylvie Demers, présidente, Direction du Québec, Groupe Banque TD. « Pendant dix journées consécutives, Montréal vibrera au rythme du meilleur jazz, blues et autre musique du monde. La TD est fière d’être partie prenante d’un tel événement qui invite la communauté à se rassembler et à vivre ensemble ces festivités emblématiques de la saison estivale. »

La programmation, salle par salle

À la Salle Wilfrid-Pelletier, Place des Arts, et au Centre Bell

Entre rock, jazz, R&B, électro et néoclassique, des grands noms du monde entier se succèdent dans la série Événements spéciaux TD à 19 h 30.

Seal28 juin / Seal. Première partie : Rennie AdamsLa superstar britannique fait une incursion réussie dans le jazz avec son dernier album Standards.

29 juin / Jann ArdenL’incontournable chanteuse Jann Arden vient offrir les pièces de son dernier opus, These Are the Days.

30 juin / Dreamworks Animation in ConcertDu bonheur pour petits et grands enfants avec les bandes originales emblématiques des films d’animation Dreamworks interprétées par l’Orchestre Métropolitain et accompagnées de projections. Présenté en collaboration avec Radio-classique.

1er juillet / George Thorogood and the Destroyers, Rock Party Tour 2018 — Une soirée tout en puissance et en énergie avec le rock déchaîné de George Thorogood and the Destroyers.

2 juillet / Herbie Hancock | ThundercatUne légende vivante et un jeune loup se croisent le temps d’une soirée unique.

Ben Harper3 juillet / Ben Harper & Charlie Musselwhite. Première partie : Delgres Quatre ans après avoir présenté leur excellent projet duo blues, les deux acolytes nous offrent un nouveau tour de piste avec un 2e album commun, No Mercy in This Land.


Ludovico Einaudi4 juillet / Ludovico Einaudi, Essential Einaudi
Après avoir affiché complet à la Salle Wilfrid-Pelletier l’automne dernier, l’étoile du néoclassique propose une version plus rock de son répertoire au Centre Bell. Présenté en collaboration avec evenko.

5 juillet / Bonobo | St Germain Un programme double avec deux artistes qui ont marqué l’histoire de l’électro.

7 juillet / Ian Anderson présente : Jethro Tull, 50th Anniversary Tour — Avec une trentaine d’albums et des milliers de concerts au compteur, l’illustre formation offre au Festival sa 1re visite. Présenté en collaboration avec CHOM.

Série présentée en collaboration avec ICI Musique, CBCMusic.ca, La Presse+, Rouge FM, Boom FM, Virgin 95.9 et CHOM.

Au Théâtre Maisonneuve, Place des Arts

La série Les Grands concerts Rio Tinto rassemble tous les jours à 20 h un échantillon exceptionnel d’invités de marque.

Cecile McLorin

Cecile McLorin Salvant

28 juin / Cécile McLorin Salvant with the Aaron Diehl Trio. Première partie : Christian Sands — La chanteuse hors pair Cécile McLorin Salvant, accompagnée du brillant pianiste Aaron Diehl : la somme de deux talents d’exception pour une soirée de jazz magistrale. Concert d’ouverture CBC/Radio-Canada.

29 juin / Ry Cooder. Première partie : Joachim Cooder — Première visite au Festival pour l’immense Ry Cooder, classé parmi les 10 plus grands guitaristes de tous les temps par Rolling Stone. Un événement !

Dee Dee Bridgewater

Dee Dee Bridgewater

30 juin / Dee Dee Bridgewater & The Memphis Soulphony, Memphis Yes I’m Ready… Première partie : Davina and The Vagabonds — La diva jazz propose une réinterprétation révolutionnaire des classiques américains du rhythm and blues.

1er juillet / Béla Fleck and the Flecktones. Première partie : Delvon Lamarr Organ Trio — Huit ans après leur dernière escale au Festival, le virtuose du banjo et ses Flecktones nous offrent un retour attendu.

2 juillet / Boz Scaggs, Out of the Blues Tour L’auteur de l’intemporel Silk Degrees visite le Festival pour la 3e fois, muni de son nouvel album, A Fool to Care.

beyries

Beyries

5 juillet / BEYRIES | Alela DianeUne programmation 100 % féminine et une grande première au Festival pour ces deux artistes.

6 juillet / Leslie Odom, Jr. | Jill Barber — Deux voix, deux univers, au programme de cette soirée sous le signe du jazz vocal : l’impressionnant Leslie Odom, Jr., remarqué dans la comédie musicale Hamilton, et la lumineuse Jill Barber munie de nouvelles pièces.

7 juillet / Beth Hart — Une des voix les plus magnétiques du blues-rock moderne, l’Américaine Beth Hart présente son nouvel album, Black Coffee.

Série présentée en collaboration avec ICI Musique, CBCMusic.ca, 98,5 FM, CHOM et CJAD 800 AM.

À la Maison symphonique de Montréal

La ronde des invités de marque se poursuit avec la série Le Festival à la Maison symphonique Delta Air Lines à 19 h.

Al Di Meola

Al Di Meola

28 juin / Al Di Meola Le guitariste virtuose nous présente son nouvel album.

29 juin / Ólafur Arnalds | Jean-Michel BlaisUn programme double sous le signe de la délicatesse et de l’envoûtement avec l’étonnant multi-instrumentiste islandais Ólafur Arnalds et le pianiste québécois Jean-Michel Blais.

30 juin / Archie Shepp Quartet. Première partie : Wray DownesPresque 20 ans après son dernier passage, Archie Shepp vient nous replonger dans son univers jazz tout en volupté et sensualité.

2 juillet / Chris Botti Trônant parmi les grands du jazz-pop de ce monde, le trompettiste étoile revient subjuguer le public.

3 juillet / Preservation Hall Jazz Band. Première partie : Ala.Ni— Un rendez-vous hors du temps avec le mythique Preservation Hall Jazz Band, fier porte-étendard du jazz dans la plus pure tradition du genre.

Holly Cole 2

Holly Cole

4 juillet / Dave Holland, Zakir Hussain & Chris Potter Trio | Renee Rosnes Trois improvisateurs virtuoses réunis dans une soirée aux sonorités indiennes, précédés de la talentueuse pianiste Renee Rosnes avec son nouveau disque, Beloved of the Sky.

5 juillet / Holly Cole — Une des plus grandes chanteuses de jazz au pays vient défendre son dernier album, HOLLY,incluant des classiques du jazz.

7 juillet, Bobby McFerrin, circlesongs — Le maître du chant a capella vient souligner avec le brio qu’on lui connaît les 20 ans de son album circlesongs. Concert de clôture CBC/Radio-Canada.

Série présentée en collaboration avec The Montreal Gazette, CJAD 800 AM, Rouge FM et MAX.

Au MTELUS

Envie de danser et de bouger ? La série Les Rythmes présentée à 20 h 30.

Charlotte Gainsbourg

Charlotte Gainsbourg

26 et 27 juin / Charlotte Gainsbourg — Pour sa première visite au Festival, l’artiste chérie du public français vient présenter son nouvel album, Rest : un album « parfait » selon Les Inrocks, rien de moins.

28 juin / Snarky Puppy. Première partie : Tunnel — Le groupe instrumental fusion Snarky Puppy nous revient avec son dernier disque Culcha Vulcha (Grammy du Meilleur album instrumental contemporain).

29 juin / Metronomy. Première partie : Duchess SaysRéputé pour faire danser la foule avec sa pop rafraichissante et ses rythmes irrésistibles, le quatuor britannique visite le Festival pour la 1re fois.

30 juin / Kamasi Washington. Première partie : Anomalie — Première escale festivalière également pour le brillant Kamasi Washington, véritable sensation de la scène jazz mondiale.

1er juillet / Cory Henry & The Funk Apostles | Lean on Me: José James Celebrates Bill Withers Un programme double tout en groove avecle jazz urbain aux couleurs hip-hop, blues et gospel de Cory Henry et ses Funk Apostles, et José James à l’assaut du répertoire de Bill Withers.

Daniel Caesar2 et 3 juillet / Daniel Caesar — Signataire d’un R&B-soul infusé de gospel, le Torontois débarque au MTELUS avec son 1er album, Freudian.

4 juillet / St. Paul & The Broken Bones. Première partie : Con Brio — Le chef de file du renouveau soul-funk St. Paul and the Broken Bones vient livrer un set rythmé et groovy à souhait.

5 et 6 juillet / JainTrois ans après avoir explosé sur la scène mondiale avec son 1er disque, Zanaka, l’irrésistible Jain revient avec le matériel de son 2e album.

7 juillet, 21 h / Geoffroy. Première partie : Clément Bazin Le multi-instrumentiste montréalais nous présente son projet électro-pop Coastline.

Série présentée en collaboration avec MusiquePlus, CKOI 96,9 et Virgin 95.9.

 Au Club Soda

Un tour du monde en musique avec la série Les Couleurs SAQ, à 21 h.

Gogo Penguins

Gogo Penguins

29 juin / Trevor Hall. Première partie : Jake Clemons — Au confluent du roots, du reggae et du folk de ses racines, le chanteur nous fait découvrir The Fruitful Darkness, son dernier album.

30 juin / CMDWN | Nate Husser | Zach Zoya | Naya Ali — Soirée hip-hop made in Canada dans un événement rempli de beats de feu ? Par ici !

1er juillet / GoGo Penguin, A Humdrum Star Live | Moon HoochDu jazz qui brasse la cage et qui sort des sentiers battus ? Voici le trio de Manchester GoGo Penguin avec son jazz électroacoustiqueunique et Moon Hooch avec son jazz hybride sauvage.

kimbra

Kimbra

3 juillet / Moses SumneyMuni de son premier album soul délicat et sensible, Aromanticism, l’Américain Moses Sumney vient plonger le Club Soda dans son univers musical en apesanteur.

5 juillet / MømeUn des chefs de file de la nouvelle vague électro française !

6 juillet / Kimbra — Véritable vedette sur le continent australien, la chanteuse néo-zélandaise arrive avec son univers au croisement de la pop, du jazz et du soul.

7 juillet / Marinah (Ojos de Brujo)Une fusion irrésistible de flamenco, de rumba, de hip-hop et de pas mal de joie de vivre. Ça va chauffer !

Série présentée en collaboration avec Virgin 95.9 et CISM.

 Au Théâtre du Nouveau Monde

Histoire et émotions se mêlent à 20 h pour la série Nouveau monde.

SLAVDu 26 au 30 juin (complet), du 2 au 7 juillet et du 10 au 14 juillet / Robert Lepage, Ex Machina et Betty Bonifassi, SLĀV Abondamment illustré, ce spectacle nous transporte des origines antiques de l’esclavage à la traite négrière, de la ségrégation des noirs américains à leur émancipation, puis à l’incarcération massive et l’esclavagisme moderne.

Série présentée en collaboration avec Rouge FM et CJAD 800 AM.

 Au Monument-National

Du jazz de haut calibre tous les soirs : la série Jazz Beat Hyatt Regency Montréal à 20 h.

MOnty Alexander

Monty Alexander Trio

28 juin / Chano Domínguez, Flamenco Sketches Quintet. Première partie : Provost-Lachapelle— Un moment de jazz enflammé issu de l’album Flamenco Sketches, inspiré de l’œuvre légendaire de Miles Davis.

29 juin / Monty Alexander Trio — Le pianiste jamaïcain Monty Alexander nous arrive dans sa formule de prédilection pour décliner son jazz mâtiné de rythmes caribéens.

30 juin / Mike Stern/Randy Brecker Band featuring Dennis Chambers and Tom Kennedy. Première partie : Duo François Jalbert et Jérôme Beaulieu— La dream team du jazz fusion tout simplement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Terence Blanchard

1er juillet / Terence Blanchard featuring The E-Collective. Première partie : Gentiane MG Trio— Un spectacle qui conjugue le génie du réputé trompettiste louisianais à la force novatrice de quatre jeunes pionniers du jazz.

2 juillet / Carla Bley dirige l’Orchestre national de jazz de Montréal avec invité spécial Steve Swallow — L’actrice majeure du jazz post-bop Carla Bley prend les commandes de l’ONJ pour une incursion au sein des standards du jazz.

3 juillet / Brian Blade & The Fellowship Band. Première partie : SHPIKBrian Blade nous revient avec ses amis de longue date du Fellowship Band et un nouveau disque de jazz aux accents du sud des États-Unis : Body and Shadow.

Steve Khun

Steve Kuhn

5 juillet / Steve Kuhn, 80th anniversary | Vincent Peirani et Émile Parisien — Le pionnier du jazz moderne Steve Kuhn fait escale au Festival pour célébrer le 80e de son illustre vie. En lever de rideau, place à l’étonnant duo français composé de Vincent Peirani (accordéon) et Émile Parisien (saxophone soprano).

6 juillet / Melanie De Biasio. Première partie : Alexandra StréliskiConsidérée comme la relève du jazz dès ses débuts,la chanteuse belgevient nous interpréter les chansons de son dernier opus, Lilies, un concentré de jazz aux influences rock digne des plus grandes.

7 juillet / Soft Machine — Pionnier de la vague psychédélique des années 60, l’emblématique groupe de jazz-rock fusion britannique Soft Machine fait escale au Festival dans le cadre de sa tournée mondiale.

Série présentée en collaboration avec CBCMusic.ca.

 À la Cinquième Salle, Place des Arts

Place aux réinterprétations et aux hommages croisés avec la série RE : création, 19 h.

28 juin / Laurent de Wilde, New Monk Trio — Laurent de Wilde propose une relecture personnelle et originale du répertoire du génial pianiste et compositeur Thelonious Monk.

29 juin / Mélissa Laveaux, Radyo Siwèl — L’artiste rend hommage à ses racines haïtiennes à travers des chants folkloriques traditionnels créoles qu’elle a adaptés pour un rendu tout en grâce et en délicatesse.

Lucioles

Lucioles

30 juin / Lucioles, The Dark Side of the Moon — Dans ce projet du pianiste virtuose Guillaume Martineau, huit musiciens refont à leur façon l’album culte de Pink Floyd.

1er juillet / Jesse Mac Cormack, Is Stevie Ray Vaughan — Chanteur et guitariste très en vue de la scène montréalaise, Jesse Mac Cormack s’attaque à un autre grand nom de la guitare : Stevie Ray Vaughan.

2 juillet / Number 9, The White Album: 50 Years of Revolution— À l’occasion des 50 ans de la sortie du mythique White Album, une vingtaine de jeunes musiciens du Québec joueront l’intégralité de ce chef-d’œuvre qui a marqué l’histoire de la musique.

Molly Johnson

Molly Johnson

3 juillet / Molly Johnson, Meaning To Tell Ya — Trois ans après son fabuleux hommage à Billie Holiday, voici la chanteuse torontoise munie de son tout nouveau disque, Meaning to Tell Ya. (hors série)

6 juillet / Jack Broadbent. Première partie :Tavis E. Triance — Avec son style unique à la slide guitar et un solide répertoire qui comprend compositions originales et réinterprétations des classiques du blues, Jack Broadbent revient charmer le public. (hors série)

7 juillet / The Jerry CansCombinant chants de gorge traditionnels, folk et country, ce groupe originaire d’Iqaluit chante en inuktitut la vie dans le Grand Nord. (hors série)

Gesù

La série des rencontres créatives exclusives et des concerts uniques : Invitation TD18 h.

John Medeski

John Medeski

29 juin / John Medeski and Marc Ribot Trio À quoi s’attendre lorsque deux piliers de la scène new-yorkaise, réputés pour leur virtuosité et leur génie créatif, se donnent la réplique ? Une soirée de jazz exceptionnel !

30 juin / John Medeski’s Mad Skillet Un concert dédié au clavier avec l’incontournableJohn Medeski et son projet Mad Skillet : du jazz façon Nouvelle-Orléans survolté.

1er juillet / Medeski, Martin and Guiliana — En point d’orgue de cette série, John Medeski met les percussions à l’honneur en s’entourant de deux grandes pointures de la batterie : Mark Guiliana etBilly Martin.

2 juillet / Mark Guiliana Beat Music avec Bigyuki — Mark Guiliana nous présente son projet Beat Music, où jazz et électro se mélangent avec audace et créativité, avec le phénoménal claviériste new-yorkais Bigyuki.  

3 juillet / Mark Guiliana Jazz Quartet avec Gretchen Parlato — La talentueuse chanteuse Gretchen Parlato vient poser sa voix suave sur les battements du musicien.

4 juillet / Jeremy Dutcher Le ténor de formation alterne entre power opera, rythmes électros et mélodies traditionnelles wolastoq héritées de ses ancêtres. (hors série)

DrLonnieSmith

Dr. Lonnie Smith

5 juillet / Dr. Lonnie Smith trio avec Chris Potter — Pour sa soirée d’ouverture, l’organiste invite le saxophoniste de talent Chris Potterpour une soirée jazz riche en improvisation.

6 juillet / Dr. Lonnie Smith, Evolution avec Alicia Olatuja, Sean Jones, Robin Eubanks, John Ellis, Jason Marshall, Jonathan Kreisberg et Johnathan Blake — Au total, neuf musiciens exceptionnels sur scène pour interpréter Evolution, l’album ultra groove de Dr. Lonnie Smith.

7 juillet / Dr. Lonnie Smith trioAprès deux belles soirées placées sous la signe de la collaboration,Dr. Lonnie Smith clôt ce triptyque avec un spectacle intime où le musicien interprétera en trio des pièces de son album All in My Mind

Série présentée en collaboration avec The Montreal Gazette.

Une série pour jazzophiles couche-tard démarre dès 22 h 30 : Jazz dans la nuit.

28 juin / Keyon Harrold — Le trompettiste hors-norme qui réussit à faire vibrer le jazz au-delà des frontières du genre, entre électro, R&B, blues et hip-hop, nous présente son nouvel album, The Mugician.

Keyon Harrold 2

Keyon Harrold

29 juin / Marius Neset — Armé de sa technique exemplaire, son énergie créative et sa virtuosité féconde, le saxophoniste norvégien fait son entrée au Festival avec son dernier album, Circle of Chimes.

30 juin / Marc Ribot, Songs of Resistance — Des chants partisans de la Seconde Guerre Mondiale aux chansons d’amour en passant par ses propres compositions, le guitariste offre un spectacle à son image : libre et engagé.

1er juillet / Emma FrankTantôt folk, tantôt jazz et tantôt R&B, mais toujours brillante, Emma Frank nous présente son nouvel album, Ocean Av.

2 juillet / Gilad Hekselman Trio avec Mark Turner — À la tête d’un trio, le guitariste Gilad Hekselman dévoile son nouvel album où maîtrise et inventivité sont reines.

3 juillet / Chet Doxas, Rich in Symbols — Chet Doxas nous revient avec Rich in Symbols ;le parfait équilibre entre jazz et sonorités indie-rock caractéristiques de notre métropole.

Theo Croker

Theo Croker

4 juillet / Theo Croker — Deuxième visite au Festival pour ce trompettiste de génie et son mélange bouillonnant de jazz, funk, soul et même rock et hip-hop.

5 juillet / David Binney’s Alhambra Trio featuring Logan Kane and Nate Wood Voici l’impressionnant saxophoniste américain entouré d’une section rythmique solide.

6 juillet / Shai Maestro Le pianiste d’origine israélienne nous présente son nouvel album, The Stone Skipper, un opus qui navigue entre urgence absolue et poésie mélodique.

7 juillet / Jamie Saft — Avec son projet personnel Solo A Genova, le pianiste reprend et refaçonne des chansons d’une dizaine d’artistes qui ont révolutionné la musique, de Bob Dylan à Miles Davis.

Série présentée en collaboration avec ICI Musique et CBCMusic.ca.

 À L’Astral (Maison du Festival)

Une série consacrée aux plus brillants émissaires de la scène jazz locale : TD Jazz d’ici La Presse+ à 18 h.

28 juin / Rémi-Jean Leblanc ensemble avec Nir Felder, Rafael Zaldivar et Sam JolyLe prodige de la basse vient se produire à la tête d’un quartette pour interpréter les pièces de son nouvel album.

Simon Denizart

Simon Denizart

29 juin / Simon Denizart, Darkside — L’artiste présente son troisième album, Darkside : un jazz mélodique aux envolées dignes des plus belles pages du néoclassique.

30 juin / Anne Bisson trio, Four Seasons in Jazz — Derrière son piano, la chanteuse interprète à sa manière des standards du jazz, des pièces originales et des chansons du répertoire populaire.

1er juillet / René Lussier Quintette — Le guitariste vient nous présenter son nouveau projet plus groovy que jamais.

2 juillet / Vincent Réhel Trio, Le capitaine ivre, avec invités Sonia Johnson et Jacques Kuba Séguin À la découverte de son récent Capitaine ivre, proclamé « psycho-acid-jazz-rock électrique délirant ».

FRANCOIS_BOURASSA

François Bourassa Quartet

3 juillet / François Bourassa Quartet — C’est avec son quartette historique (André Leroux, Guy Boisvert et Greg Ritchie) que le pianiste vient jouer des pièces de son dernier album, Number 9, encensé par la critique.

4 juillet / Felix Stüssi, Les Malcommodes invitent Sonia Johnson, Ray Anderson, Jean Derome, André Leroux et Jacques Kuba Séguin — De la fougue et du jazz avec le projet trio hyper dynamique du pianiste suisse Felix Stüssi et ses compagnons Daniel Lessard et Pierre Tanguay en mode invitation.

5 juillet / Jordan OfficerLe guitariste chouchou du Festival arrive avec son 4e album, dont les compositions sont inspirées d’un roadtrip dans le sud des États-Unis.

6 juillet / Ranee Lee Octet, Dark Divas La chanteuse nous arrive avec le projet Dark Divas, où elle plonge dans la vie et le répertoire de sept des plus célèbres et fascinantes jazzwomen du 20e siècle.

7 juillet / Emie R Roussel Trio avec invités, Intersections Armé de son plus récent disque, Intersections, le Emie R Roussel Trio revient faire honneur à sa réputation d’incontournable de la scène jazz canadienne.

Série présentée en collaboration avec ICI Musique.

Le jazz repousse les frontières du genre dans la série Le Club Heineken à 22 h.

28 juin / Guillaume Perret, Free— Une fusion de tous les jazz, où s’entrechoquent toutes les influences du monde, que le saxophoniste nous présente seul sur scène.

29 juin / My Brightest Diamond — Trois ans après avoir subjugué le Club Soda, la chanteuse revient distiller sa musique sophistiquée au croisement du jazz, de la pop et de l’électro.

Bombino

Bombino

30 juin / William Prince Seul avec sa guitare, le musicien issu de la nation Peguis pose sa voix profonde de baryton sur des mélodies folk tendres et intelligentes.

1er juillet / Vinícius Cantuária — Chanteur et multi-instrumentiste, Vinícius Cantuárianavigue avec élégance entre bossa-nova et jazz.

2 juillet / Sons of Kemet Uneformation atypique (saxophone, tuba et deux batteries) pour une musique bouillonnante qui brasse jazz, punk, afrofuturisme, électro et free jubilatoire.

3 juillet / Kellylee EvansCombinant pop et soul dans la plus pure tradition, la chanteuse vient offrir les compositions aux sonorités originales de son dernier album, Come On.

Cameron Graves for Mack Avenue Records by Anna Webber

Cameron Graves

4 juillet / Bombino — Réputé pour son fabuleux blues-rock des sables, mêlant rythmes traditionnels berbères et énergie du rock’n’roll, Bombino nous présente son nouvel opus, Azel.

5 juillet / Cameron Graves — Étoile montante du jazz actuel, le pianiste américain débarque avec Planetary Prince (2017), au confluent du jazz, du classique, du rock, du funk et du hip-hop.

6 juillet / Lido Pimienta — Tempête musicale et militante, la chanteuse vient électriser le public avec sa musique aux couleurs multiculturelles et son énergie brute.

7 juillet / Finley Quaye — Reconnu pour ses incontournables tubes reggae-pop, le chanteur écossais fait son retour sur scène et son entrée au Festival.

Série présentée en collaboration avec Stingray Musique.

 Au M2 du MTELUS

Une série nichée dans la plus stricte intimité du M2 : Les Concerts intimes à 19 h.

28 et 29 juin / Wilsen — Une pop-folk éthérée, délicate comme la caresse des premiers rayons de soleil.

Chances

Chances

30 juin et 1er juillet / Chances — Projet parallèle de Geneviève Toupin, Chloé Lacasse et Vincent Carré, le trio de Montréal mélange les couleurs indie-pop et électro avec quelques touches de musique du monde.

2 juillet / Jackson MacIntosh — Dans son projet solo My Dark Side, le chanteur dévoile la part sombre qui l’habite au milieu de vapeurs mélodiques enivrantes.

Julie Doiron

Julie Doiron

3 juillet / Julie Doiron — Une grande première au Festival pour cette artiste qui écume les scènes du monde entier depuis près de 30 ans. Pour l’occasion, elle revisitera son vaste répertoire.

4 et 5 juillet / Dominique Fils-Aimé — Demi-finaliste de La Voix en 2015, Dominique Fils-Aimé nous présente son premier album, Nameless, quelque parte entre l’Afrique et l’Amérique, entre la naissance du blues et le jazz vocal.

6 et 7 juillet / Raveen — Nouveau projet du prolifique Montréalais d’adoption Eric Seguin, Raveen a accouché en 2017 du délicat album Always : une ambiance rêveuse et un monde mélancolique et mélodique.

Série présentée en collaboration avec CISM 89,3 FM.

 Au Bateau-Mouche du Vieux-Port de Montréal

Un voyage tout en musique : la Croisière jazz, embarquement à 18 h 30, retour à 22 h 30.

3, 4 et 5 juillet — Le compositeur, chanteur, guitariste et percussionniste Paulo Ramos nous amène dans l’univers ensoleillé de son pays d’origine, le Brésil. Réservations obligatoires : 514 849-9952, 1 800 361-9952 ou bateaumouche.ca.

Les billets pour ces concerts sont en vente dès ce vendredi à midi
Prévente exclusive aux abonnés de l’infolettre : du mercredi 25 avril, 10 h, au jeudi 26 avril, 22 h

  • Place des Arts et Maison symphonique de Montréal : 175, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514 842-2112, 1 866 842-2112 — placedesarts.com
  • MTELUS et M2 : 59, rue Sainte-Catherine Est ; ticketmaster.ca ou 1 855 790-1245 — mtelus.com
  • L’Astral (Maison du Festival) :305, rue Sainte-Catherine Ouest ; ticketmaster.ca ou 1 855 790-1245 — sallelastral.com
  • Club Soda : 1225, boul. Saint-Laurent ; 514 286-1010 — clubsoda.ca
  • Gesù :1200, rue De Bleury ; 514 861-4036 — legesu.com
  • Monument-National : 1182, boul. Saint-Laurent ; 514 871-2224 — monumentnational.com
  • Théâtre du Nouveau Monde : 84, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514 866-8668 — tnm.qc.ca
  • Centre Bell : 1909, avenue des Canadiens-de-Montréal ; 1 855 310-2525 — evenko.ca
  • Bateau-Mouche au Vieux-Port de Montréal : 55, rue Saint-Paul Ouest ; 514 849-9952 ou 1 800 361-9952 — bateaumouche.ca

Le Festival au petit écran

Le Festival International de Jazz de Montréal est heureux d’annoncer que, grâce à son partenariat avec MEZZO LIVE HD, plusieurs concerts seront captés et diffusés en direct. Ainsi les téléspectateurs et mélomanes de ce monde pourront découvrir en direct le concert du réputé joueur de banjo Belá Fleck, le dimanche 1er juillet. Les autres captations de la 39e édition du Festival seront annoncées ultérieurement.

À propos de MEZZO LIVE HD
Référence mondiale pour la musique classique, le jazz et la danse, MEZZO LIVE HD célèbre cette année ses 22 ans d’existence en Europe, ainsi que sa 3e année de présence au Canada. À travers des partenariats avec les plus grandes institutions musicales internationales, comme le festival de Salzbourg, la Philharmonie de Berlin, le London Symphony Orchestra, Jazz in Marciac, l’Opéra de Vienne et bien sûr le Festival International de Jazz de Montréal et l’Orchestre symphonique de Montréal, MEZZO LIVE HD permet la diffusion des meilleurs concerts au monde.

La 39e édition du Festival International de Jazz de Montréal aura lieu du 28 juin au 7 juillet 2018. Le dévoilement de la programmation extérieure aura lieu le 30 mai.

montrealjazzfest.com

— 30 —

Le Festival International de Jazz de Montréal fracasse des records !

Retombées économiques de 48,5 millions de dollars en 2017

Montréal, le lundi 16 avril 2018 — À l’aube de sa 39e édition présentée du 28 juin au 7 juillet 2018 par TD en collaboration avec Rio Tinto, le Festival International de Jazz de Montréal est heureux de dévoiler les chiffres concernant les retombées économiques records générées par son édition 2017, selon les récentes données de KPGM. Ces résultats encourageants nous permettent de réaffirmer à quel point le Festival ne cesse de contribuer à la richesse collective.

fijm2

Le Festival International de Jazz de Montréal a atteint un sommet inégalé en générant des retombées économiques records en 2017 à hauteur de 48,5 millions de dollars en valeur ajoutée pour l’économie du Québec et de 10,3 M$ en recettes fiscales pour les gouvernements fédéral et provincial. Un record qui s’explique grâce à sa grande performance touristique. En effet, le Festival 2017 a accueilli 30% plus de touristes centrés par rapport à 2016 (dont la raison principale de leur venue à Montréal a été motivée par leur participation à l’événement), et qui ont effectué davantage de dépenses dans notre économie. Ces deux hausses contribuent directement à accroître les retombées économiques positivement.

En plus des retombées économiques, il est important de rappeler que les années spéciales comme le 375e de Montréal et le 150e du Canada ont représenté des occasions formidables pour les gouvernements. En effet, grâce à des subventions ponctuelles, le Festival a pu accroître l’ampleur de sa programmation et offrir des spectacles à grand déploiement et à forte attractivité touristique. Non seulement la population a eu l’occasion de vivre des moments uniques et spectaculaires, mais aussi, c’est tout Montréal et le Québec qui rayonnent à l’international grâce à l’intérêt médiatique qui en découle.

« C’est avec grande fierté que nous témoignons une fois de plus qu’un festival offrant une programmation majoritairement gratuite génère autant de richesse culturelle, sociale, industrielle, touristique et économique pour toute la société », déclare Jacques-André Dupont, président-directeur général du Festival International de Jazz de Montréal.

« Le Festival international de Jazz de Montréal est un des événements phares de Montréal qui contribue au rayonnement de la métropole. Sa programmation de grande qualité et son animation urbaine unique participent à la réputation de Montréal à titre de grande ville culturelle et touristique », déclare Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal.

« Avec ces chiffres, le Festival International de Jazz de Montréal démontre sans équivoque qu’il est, de tous les événements québécois qui ont pu jusqu’ici produire des études de retombées économiques en utilisant la même méthodologie, soit celle publiée par le ministère du Tourisme en mai 2016, celui qui crée le plus de richesse », note Martin Roy, président-directeur général du Regroupement des événements majeurs internationaux (RÉMI), une association qui a récemment piloté plusieurs études du même type avec KPMG.

Selon ces résultats, le Festival International de Jazz de Montréal devance même le Grand Prix du Canada qui avait généré 42,4 M$ en 2015. Et ceci, le Festival le réalise en continuant d’offrir, comme à ces tout débuts, une programmation majoritairement extérieure et gratuite de qualité internationale. Un modèle qui a contribué et contribue encore à créer une énorme richesse collective et à faire la renommée de Montréal à travers le monde.

Pas de doute, le bonheur collectif, la vitalité culturelle et la bonne santé économique de notre ville font bon ménage ! Plus que jamais, le Festival se révèle un pilier incontournable du paysage culturel, économique et touristique de Montréal, aujourd’hui et pour les années à venir.

La 39e édition du Festival International de Jazz de Montréal se déroulera du
28 juin au 7 juillet 2018.

montrealjazzfest.com

– 30 –

39e édition du Festival International de Jazz de Montréal

Dates supplémentaires pour

titre_slav

Une odyssée théâtrale à travers les chants d’esclaves

Montréal, le jeudi 29 mars 2018 — Devant le succès impressionnant du spectacle SLĀV, le Festival International de Jazz de Montréal, présenté par Groupe Banque TD en collaboration avec Rio Tinto, ale plaisir d’annoncer que des dates supplémentaires se greffent à l’agenda. En effet, cinq nouvelles représentations, du 10 au 14 juillet 2018 à 20 h, toujours présentées au Théâtre du Nouveau Monde, viennent s’ajouter aux onze précédemment annoncées. Les billets pour ce spectacle signé Robert Lepage, produit par Ex Machina et mettant en vedette Betty Bonifassi, seront mis en vente aujourd’hui à midi.

Voyageant à travers les chants d’esclaves afro-américains, immortalisés dans les années 30 par l’ethnomusicologue Alan Lomax, SLĀV est une odyssée du Sud au Nord, qui va de l’esclavage à la ségrégation, puis à l’incarcération massive qui trouve encore des exemples aujourd’hui, et en arrive enfin au mouvement d’affirmation amorcé dans les années 50.

À la mise en scène, l’artiste multidisciplinaire Robert Lepage est réputé à l’échelle internationale pour l’originalité de sa démarche, bouleversant les standards en matière d’écriture scénique, notamment par l’utilisation de nouvelles technologies. Parmi les interprètes figurent six choristes, ainsi que la chanteuse à la voix incomparable Betty Bonifassi, dont les albums Chants d’esclaves, chants d’espoir et Lomax, vibrants hommages à la force de résilience, à la dignité et à la beauté des esclaves africains déportés en Amérique, sont au cœur des influences du projet.

SLĀV s’attarde à quelques familles de chants : les call songs qui accompagnaient l’éveil des esclaves, les work songs qui rythmaient les gestes mille fois répétés sur des chantiers de chemins de fer, les gandy dancers’ railroad songs, qui ponctuaient justement les efforts physiques collectifs requis pour mettre en place des voies ferrées, les field songs moins cadencées qui atténuaient la routine de la cueillette du tabac et du coton, les prisoners’ songs, qui parlaient de liberté perdue, et les complaintes et berceuses qui marquaient la fin d’un autre jour de labeur, ou exprimaient l’espoir d’être un jour libéré.

Et comme il s’agit d’une mise en scène de Robert Lepage, le propos est abondamment illustré : projections de films d’archives, scénographie composée de rails qui se déploient au sol comme dans les airs, rappels des codes brodés sur des courtepointes qui guidaient les esclaves fuyant vers la liberté par le chemin secret de l’underground railroad… En somme, une proposition hautement visuelle et théâtrale.

Conception et interprétation :                Betty Bonifassi et six choristes
Conception et mise en scène :              Robert Lepage
Conception et direction de création :      Steve Blanchet
Production :                                         Ex Machina
Durée :                                                100 minutes, approximativement

Billets en vente dès aujourd’hui à midi

Théâtre du Nouveau Monde : 84, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514 866-8668 — tnm.qc.ca

La 39e édition du Festival International de Jazz de Montréal se déroulera du 28 juin au 7 juillet 2018.

montrealjazzfest.com

– 30 –

Du jazz, du jazz… vraiment que du jazz !

Montréal, le mercredi 21 mars 2018Le Festival International de Jazz de Montréal, présenté par Groupe Banque TD en collaboration avec Rio Tinto,révèle aujourd’hui une nouvelle série de concerts pour sa 39e édition qui se déroulera du 28 juin au 7 juillet 2018. Au programme : une sélection de talents où se côtoient légendes et étoiles montantes, habitués et nouveaux venus, pour des soirées placées sous le signe du jazz sous toutes ses formes. Les billets pour ces concerts seront mis en vente le vendredi 23 mars à midi (prévente exclusive pour les abonnés de l’infolettre demain, jeudi 22 mars, de 10 h à 22 h.

ThHerbie Hancock | Thundercat Événements spéciaux TD 2 juillet, 19 h 30, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA — Huit ans depuis sa dernière escale au Festival, le géant Herbie Hancock nous fait à nouveau l’honneur de sa présence. Lauréat du Prix Miles-Davis en 1997, ce maître à penser de toute une génération de pianistes a évolué dans tous les styles et nous arrive armé d’un répertoire aussi riche qu’immense. La soirée s’ouvre sur une tout autre note, quelque part entre funk, R&B et fusion, avec le bassiste et chanteur Thundercat dont c’est la grande première au Festival.

JBLeslie Odom, Jr. | Jill Barber Les Grands concerts Rio Tinto 6 juillet, 20 h, Théâtre Maisonneuve, Place des Arts — Deux voix, deux univers, au programme de cette soirée sous le signe du jazz vocal. D’un côté, Leslie Odom Jr., remarqué dans la comédie musicale Hamilton jouée à Broadway, venu nous interpréter un répertoire jazz classique dans la lignée des plus grands. Et de l’autre, Jill Barber, habituée du Festival, revient cette fois-ci pour nous jouer un florilège de ses titres ainsi que des nouvelles pièces.

LS-CropCécile McLorin Salvant Les Grands concerts Rio Tinto 28 juin, 20 h, Théâtre Maisonneuve, Place des ArtsAprès Billie, Ella et Sarah… Cécile ! Il suffit de l’entendre chanter une fois pour retenir le prénom de cette artiste qui se voit comparer, avec raison, aux plus grandes. Ses deux derniers albums For One to Love et le plus récent Dreams and Daggers ont valu à la Franco-Américaine de remporter des prix Grammy respectivement en 2016 et 2018, dans la catégorie jazz vocal.

TB-CropTerence Blanchard featuring The E-collective Jazz Beat Hyatt Regency Montréal 1er juillet, 20 h, Monument-NationalTrompettiste virtuose, lauréat du Prix Miles-Davis 2014, Terence Blanchard nous fait une nouvelle fois le plaisir de sa présence. Le musicien et compositeur de La Nouvelle-Orléans a l’habitude de s’entourer de jeunes instrumentistes de talent pour créer un jazz moderne aux couleurs hard bop, tout en technicité et musicalité. À ne pas manquer !

RISChet Doxas, Rich in Symbols Jazz dans la nuit3 juillet, 22 h 30, GesùGrand habitué du Festival, le Montréalais Chet Doxas s’est hissé parmi les références du jazz moderne en repoussant sans cesse les limites du genre. Son album Rich in Symbols, paru l’année dernière et consacré comme l’album jazz de l’année par ICI Musique, représente le parfait équilibre entre jazz et sonorités indie rock caractéristiques de notre métropole.

Billets en vente dès vendredi à midi

Prévente exclusive aux abonnés de l’infolettre : demain de 10 h à 22 h

  • Place des Arts et Maison symphonique de Montréal : 175, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514 842-2112, 1 866 842-2112 ou placedesarts.com
  • Monument-National : 1182, boul. Saint-Laurent ; 514 871-2224 ou monumentnational.com
  • Gesù : 1200, rue De Bleury ; 514 861-4378 ou legesu.com

La 39e édition du Festival International de Jazz de Montréal se déroulera du 28 juin au 7 juillet 2018.

montrealjazzfest.com

– 30 –

 

Ludovico Einaudi présente Essential Einaudi
au Centre Bell

39e édition du Festival International de Jazz de Montréal

Montréal, le jeudi 15 mars 2018 — Après la Place des Arts, le Centre Bell ! Six mois après avoir fait salle comble à la Salle Wilfrid-Pelletier, l’illustre pianiste et compositeur italien Ludovico Einaudi prend d’assaut le Centre Bell le 4 juillet, à partir de 20 h, pour un concert à la mesure de son immense talent. Présenté en collaboration avec evenko dans le cadre de la 39e édition du Festival International de Jazz de Montréal, Essential Einaudi revisitera le répertoire du maître du néoclassique et plusieurs des succès qui ont fait sa renommée. Les billets seront mis en vente le vendredi 16 mars à midi (prévente exclusive pour les abonnés de l’infolettre Spectra aujourd’hui, jeudi 15 mars, de 10 h à 22 h). La 39e édition du Festival, présentée par Groupe Banque TD en collaboration avec Rio Tinto, aura lieu du 28 juin au 7 juillet.

Avec une carrière de plus de 30 ans qui compte une vingtaine de disques, un florilège de prix et des concerts autour du monde, Ludovico Einaudi a conquis le statut de légende.

Ludovico Einaudi credit Ray Tarantino 1993Pianiste virtuose et compositeur de génie, il monopolise les palmarès de musique classique et est le premier compositeur classique en plus de 20 ans à décrocher une place dans le top 15 des ventes d’albums, séduisant un public de mélomanes grâce à la beauté atmosphérique de ses pièces.

Habitué des concerts à guichets fermés, le maestro revient entouré de ses musiciens nous présenter, dans une mise en scène plus rock, un florilège de ses plus grands succès, dont son plus récent disque, Elements, et ses compositions pour les films Intouchables, Black Swan et Mommy.

Billets en vente dès vendredi à midi

Prévente exclusive aux abonnés de l’infolettre Spectra de 10 h à 22 h

Centre Bell : 1909, av. des Canadiens-de-Montréal ; 1 855 310-2525 ; evenko.ca

La 39e édition du Festival International de Jazz de Montréal se déroulera du 28 juin au 7 juillet 2018.

montrealjazzfest.com

– 30 –

 

Du jazz, du jazz… et pas que du jazz !

39e édition du Festival International de Jazz de Montréal

Montréal, le mercredi 14 février 2018 — Le Festival International de Jazz de Montréal, présenté par Groupe Banque TD en collaboration avec Rio Tinto, révèle aujourd’hui une deuxième série de concerts pour sa 39e édition. Du jazz pour tous les goûts, de la musique du monde, du soul, de la pop-électro ; de valeurs sûres aux nouveaux venus, d’ici et d’ailleurs, des artistes de grand talent se partageront les scènes du Festival pour le plus grand plaisir des festivaliers. Les billets pour ces concerts seront mis en vente le vendredi 16 février à midi, sauf pour les concerts de Jain et de Sons of Kemet, déjà en vente. Prévente exclusive pour les abonnés de l’Infolettre Spectra (infolettrespectra.ca) : demain, jeudi 15 février, de 10 h à 22 h.

KamasiKamasi Washington — 30 juin, 20 h 30, MTELUS (Les Rythmes) — Véritable sensation de la scène jazz mondiale, Kamasi Washington s’illustre parmi les musiciens qui réussissent à brillamment faire sortir le jazz des sentiers battus. Trainant une impressionnante feuille de route garnie de tournées autant dans le jazz que dans le hip-hop avec Herbie Hancock, Wayne Shorter, Kendrick Lamar, Snoop Dogg et Lauryn Hill, il nous fait l’honneur de sa première visite au Festival armé de son dernier EP, Harmony of Difference.

Snarky PuppySnarky Puppy 28 juin, 20 h 30, MTELUS (Les Rythmes) Mené par le charismatique Michael League, le groupe instrumental fusion Snarky Puppy nous revient après avoir fait salle comble au Métropolis en 2015. Il nous présente son dernier disque Culcha Vulcha (Grammy Award du Meilleur album instrumental contemporain). On a hâte !

metronomyMetronomy. Première partie: Duchess Says — 29 juin, 20 h 30, MTELUS (Les Rythmes) — Première visite au Festival de ce groupe réputé pour faire danser la foule au son de sa musique pop-électro rafraichissante. Avec presque 20 ans passés à écumer les festivals à travers le monde, le quatuor originaire d’Angleterre arrive avec son plus récent disque, Summer 08. Il ne nous reste plus qu’à nous laisser emporter par ses rythmes !

Ry CooderRy Cooder. Première partie : Joachim Cooder 29 juin, 20 h, Théâtre Maisonneuve, Place des Arts (Les Grands concerts Rio Tinto) — Légendaire musicien, producteur et compositeur, Ry Cooder a fait sa marque au confluent des influences, des pays et des héritages musicaux. Classé parmi les 10 plus grands guitaristes de tous les temps par Rolling Stone,il signe une œuvre riche traversée de collaborations avec les membres de Buena Vista Social Club, Neil Young, Eric Clapton et Rolling Stones et des bandes originales mythiques comme Paris Texas.

Chris BottiChris Botti 2 juillet, 19 h, Maison symphonique (Le Festival à la Maison symphonique Delta Air Lines)Le trompettiste américain Chris Botti trône depuis des décennies au sommet des palmarès de vente de musique instrumentale. Avec plusieurs prix Grammy au compteur, des millions d’albums vendus et des concerts autour du monde, il s’est imposé grâce à son style et son talent parmi les grands du jazz-pop de ce monde.

Holly ColeHolly Cole 5 juillet, 19 h, Maison symphonique (Le Festival à la Maison symphonique Delta Air Lines)Holly Cole, une des plus grandes chanteuses de jazz au pays, a lancé son dernier album simplement intitulé HOLLY sous l’étiquette Universal Music Canada. Incluant les classiques They Can’t Take That Away From Me, Everybody Loves Somebody et Teach Me Tonight, cet albumdémontre le dynamisme artistique et le talent exceptionnel de Holly Cole qui ajoute sa touche bien personnelle à ces pièces intemporelles.

Beth HartBeth Hart 7 juillet, 20 h, Théâtre Maisonneuve, PdA (Les Grands concerts Rio Tinto) Une des voix les plus magnétiques du blues-rock moderne, l’Américaine Beth Hart poursuit sa conquête du monde. Tout simplement flamboyante au Festival lors de sa dernière visite en 2015, celle qui a su s’attirer le respect de Joe Bonamassa et Jeff Beck revient avec le matériel de son nouvel album, Black Coffee, dominé par sa voix puissante et ses chansons qui font chavirer.

JainJain (supplémentaire) 6 juillet, 20 h 30, MTELUS (Les Rythmes) Depuis son apparition sur la scène française, Jain fait sensation. Avec sa melting pop multiculturelle pétillante et follement efficace, alliage irrésistible de reggae, d’électro et de groove, elle a raflé la Victoire de l’artiste féminine de l’année 2017 et un disque platine pour son disque Zanaka.

Mike Stern
Mike Stern/Randy Brecker Band featuring Dennis Chambers and Tom Kennedy —
30 juin, 20 h, Monument-National — (Jazz Beat Hyatt Regency Montréal) — C’est la dream team du jazz fusion : Mike Stern, Randy Brecker, Dennis Chambers et Tom Kennedy. Chacun des musiciens de ce concert est un virtuose ne comptant plus les collaborations prestigieuses. Une soirée au Monument-National qui s’annonce explosive ; à ne rater sous aucun prétexte.

Brian BladeBrian Blade & The Fellowship Band 3 juillet, 20 h, Monument-National — (Jazz Beat Hyatt Regency Montréal) — Réputé aussi bien pour son œuvre solo que ses collaborations avec Bob Dylan, Norah Jones, Wayne Shorter et Daniel Lanois, Brian Blade nous revient avec ses amis de longue date du Fellowship Band. Au répertoire : un nouveau disque de jazz technique et langoureux aux accents du sud des États-Unis, Body and Shadow (Blue Note).

MarinahMarinah (Ojos de Brujo) 7 juillet, 21 h, Club Soda (Les Couleurs SAQ) — Dépositaire de la folle énergie de l’ex-groupe espagnol Ojos de Brujo, la chanteuse Marinah revient au Club Soda servir au public sa recette implacable pour une fiesta mémorable : une fusion irrésistible de flamenco, de rumba et de hip-hop, et pas mal de joie de vivre, Ça va chauffer !

Guillaume PerretGuillaume Perret, Free 28 juin, 22 h, L’Astral (Le Club Heineken)Signataire de deux excellents disques avec son groupe Electric Epic, le saxophoniste français Guillaume Perret s’est lancé en solo avec un premier disque, Free, en 2016 : entre tourneries funky et harmonies abstraites, entre impressions d’Afrique rétrofuturiste et déviations postpsychédéliques, une fusion de tous les jazz, où s’entrechoquent toutes les influences. Il nous le présente seul sur scène.

Sons of KemetSons of Kemet 2 juillet, 22 h, L’Astral (Le Club Heineken)Le phénomène britannique Shabaka Hutchings (The Comet Is Coming, Shabaka & The Ancestors), mène cette formation atypique (saxophone, tuba et deux batteries) vers une nouvelle forme bouillonnante, pleine d’incantations et de transes, entre jazz, punk, afrofuturisme, électro et free jubilatoire. Un quatuor magistral et fulgurant, que Les Inrocks comparent à une séance de spiritisme pendant un tremblement de terre !

FRANCOIS_BOURASSAFrançois Bourassa Quartet 3 juillet, 18 h, L’Astral (TD Jazz d’ici La Presse+)Avec plus de 30 ans de carrière, le pianiste François Bourassa est considéré comme une référence du jazz contemporain canadien. C’est avec son quartette historique (André Leroux, Guy Boisvert et Greg Ritchie) qu’il se produira sur la scène de L’Astral, notamment pour y jouer des pièces de son dernier album, Number 9, encensé par la critique.

BombinoBombino — 4 juillet, 22 h, L’Astral (Le Club Heineken)Mélangeant les rythmes traditionnels berbères à l’énergie du rock’n’roll et aux chansons pacifistes, Omara « Bombino » Moctar avait charmé Montréal il y a quelques années avec Nomad, réalisé par Dan Auerbach des Black Keys. L’an dernier, celui qui s’impose comme la voix du Sahara et du Sahel a fait paraître Azel, un opus davantage acoustique de blues rock des sables.

JordanOfficerJordan Officer — 5 juillet, 18 h, L’Astral (TD Jazz d’ici La Presse+) Le guitariste chouchou du Festival est reconnu pour ses airs délicats empreints de groove résonnant d’accents blues, jazz, country et R&B.Avec la virtuosité explosive qu’on lui connaît, il vient nous présenter son 4e album, dont les compositions sont inspirées d’un roadtrip dans le sud des États-Unis, en compagnie de ses complices musiciens. Un spectacle rien de moins qu’enlevant !

Ranee LeeRanee Lee Octet, Dark Divas 6 juillet, 18 h, L’Astral (TD Jazz d’ici La Presse+) Grande habituée du Festival, Ranee Lee figure parmi les chanteuses de jazz les plus réputées au pays. Elle nous arrive avec le projet Dark Divas, où elle plonge dans la vie et le répertoire de sept des plus célèbres et fascinantes jazzwomen du 20e siècle, dont Josephine Baker, Billie Holiday, Sarah Vaughan et Ella Fitzgerald.

ERREmie R Roussel Trio avec invités, Intersections 7 juillet, 18 h, L’Astral (TD Jazz d’ici La Presse+) Armé de son plus récent disque,Intersections, le Emie R Roussel Trio revient faire honneur à sa réputation de groupe désormais incontournable de la scène jazz canadienne. Cumulant les prix prestigieux et alignant les dates à travers le monde, le trio de la talentueuse Emie R Roussel distille un jazz créatif des plus envoûtants, qu’on retrouve avec toujours autant de plaisir.

Keyon HarroldKeyon Harrold 28 juin, 22 h 30, Gesù  (Jazz dans la nuit) — Il est « l’avenir de la trompette », selon l’illustre Wynton Marsalis. Quand virtuosité et créativité se croisent, ça donne Keyon Harrold, trompettiste hors norme qui réussit à faire vibrer le jazz au-delà des frontières du genre, entre électro, R&B, blues et hip-hop. Affichant une feuille de route impressionnante comptant des collaborations avec les JAY-Z et Beyoncé ainsi que les Gregory Porter ou Gary Clark Jr, il vient nous présenter son nouvel album, The Mugician.

Marius NesetMarius Neset 29 juin, 22 h 30, Gesù (Jazz dans la nuit) — En 2011, le saxophoniste Marius Neset faisait une entrée fracassante sur la scène jazz avec son premier album, Golden Xplosion, s’attirant des comparaisons avec Jan Garbarek et s’imposant comme chef de file de la nouvelle vague de jazz scandinave. Armé de sa technique exemplaire, son énergie créative et sa virtuosité féconde, il fait son entrée au Festival avec son dernier album, Circle of Chimes.

 Billets en vente dès vendredi à midi

Prévente exclusive aux abonnés de l’Infolettre Spectra demain jeudi de 10 h à 22 h
(sauf pour les concerts deJain et de Sons of Kemet, déjà en vente)

Place des Arts et Maison symphonique de Montréal : 175, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514 842-2112, 1 866 842-2112 ou placedesarts.com
MTELUS : 59, rue Sainte-Catherine Est ; 1 855 790-1245 ou ticketmaster.ca
Club Soda : 1225, boul. Saint-Laurent ; 514 286-1010 ou clubsoda.ca
Monument-National : 1182, boul. Saint-Laurent ; 514 871-2224 ou monumentnational.com
Gesù : 1200, rue De Bleury ; 514 861-4378 ou legesu.com
L’Astral, Maison du Festival : 305, rue Sainte-Catherine Ouest ; 1 855 790-1245 ou ticketmaster.ca

La 39e édition du Festival International de Jazz de Montréal se déroulera du 28 juin au 7 juillet 2018.

montrealjazzfest.com

– 30 –

Deux nouveaux ajouts à la programmation : JD McPherson et Max Richter

Montréal, le mercredi 10 janvier 2018 —La programmation de la série Jazz à l’année présentée par le Festival International de Jazz de Montréal et TD se bonifie encore ! Fidèle à sa mission de présenter des concerts toute l’année durant, le Festival ajoute deux nouveaux spectacles à son agenda. Les billets sont en vente dès ce vendredi 12 janvier à midi. Prévente exclusive pour les abonnés de l’infolettre Spectra : le jeudi 11 janvier, de 10 h à 22 h.

JD MCPHERSONJD McPherson

Signataire d’un alliage fougueux et irrésistible de bon vieux rock et d’influences modernes, le guitariste et chanteur JD McPherson est de retour avec un nouveau disque, Undivided Heart & Soul, enregistré à Nashville : du rock’n’roll solide et efficace, dans lequel il ouvre son cœur et révèle la pleine maturité de ses talents de compositeur.

14 avril, 20 h, L’Astral

 

 

Max Richter
Featuring the ACME ensemble performing music from Infra and The Leftovers

Max RichterConsidéré parmi les compositeurs les plus influents de sa génération, le virtuose électroacoustique Max Richter bouscule les conventions : pianiste, producteur, arrangeur et collaborateur, il figure sans conteste parmi les artistes contemporains les plus prolifiques. Avec l’excellent American Contemporary Music Ensemble, il interprétera deux de ses œuvres récentes : la bande sonore de la série The Leftovers et la musique du ballet Infra de Wayne McGregor.

9 octobre, 20 h, Théâtre Maisonneuve, Place des Arts

Billets en vente dès vendredi midi

Prévente exclusive aux abonnés de l’Infolettre Spectra demain jeudi, de 10 h à 22 h

Place des Arts : 175, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514 842-2112, 1 866 842-2112 ou placedesarts.com

L’Astral (Maison du Festival) : 305, rue Sainte-Catherine Ouest ; ticketmaster.ca ou 1 855 790-1245 — sallelastral.com

 Il reste également des billets pour ces concerts

Natural Wonder, L’expérience Stevie Wonder ultime — 17 janvier, 20 h 30, Théâtre Corona
French Quarter avec Yacine Boularès, Samy Thiébault et Perrine Mansuy feat. Christophe Leloil — 18 janvier, 20 h, L’Astral
The Devil Makes Three — 19 janvier, 20 h, MTELUS
Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox — 31 janvier, 20 h, MTELUS
Valerie June — 9 février, 20 h, Gesù
Nils Frahm22 mars, 20 h, MTELUS
Too Many Zooz — 31 mars, 20 h, L’Astral
Ana Popović — 22 avril, 20 h, L’Astral

Organisme sans but lucratif, le Festival International de Jazz de Montréal poursuit, pour une 18année consécutive, sa mission de diffusion et de développement du jazz et de ses musiques cousines, en réinvestissant ses éventuels surplus dans la présentation de concerts spéciaux de sa série Jazz à l’année. Avec l’appui de Patrimoine canadien, il peut ainsi offrir au public canadien et à ses visiteurs la possibilité de vivre au rythme du jazz toute l’année durant.

Pour tout savoir avant tout le monde, on peut s’inscrire gratuitement à l’infolettre Spectra et recevoir toute l’information concernant les primeurs, les dernières nouvelles, les préventes exclusives et les rabais du Festival International de Jazz de Montréal et de la série Jazz à l’année.

 montrealjazzfest.com

 — 30 —

 

French Quarter et Too Many Zooz s’ajoutent à la programmation

Montréal, le lundi 11 décembre 2017 — Fidèle à sa mission de présenter des concerts toute l’année durant, le Festival International de Jazz de Montréal ajoute deux nouveaux concerts à la programmation de sa série Jazz à l’année présentée par TD, dès cet hiver à L’Astral. Les billets pour ces concerts sont déjà en vente.

French QuarterFrench Quarter avec Yacine Boularès, Samy Thiébault et Perrine Mansuy feat. Christophe Leloil

Depuis cinq ans, le projet French Quarter amène à New York ce que la scène jazz française fait de mieux. Cette année, French Quarter s’arrête à Montréal pour présenter le saxophoniste Yacine Boularès, avec son premier album explosif, Ajoyo ; le saxophoniste Samy Thiébault et son quartette à l’énergie débordante, munis du disque Rebirth ; et la pianiste Perrine Mansuy, sa touche veloutée et ses harmonies subtiles, accompagnées du trompettiste Christophe Leloil.

18 janvier, 20 h, L’Astral

Too Many Zooz

Too many ZoozCe trio new-yorkais, né dans les entrailles du métro et propulsé à la vitesse de la lumière par des vidéos virales, fabrique un brass house monumental à la fois animal et terriblement sophistiqué. Après avoir mis le feu à L’Astral l’été dernier (et pointé son nez dans une pub Google), la troupe est de retour pour une deuxième rasade de cuivres déchaînés et de beats primitifs.

31 mars, 20 h, L’Astral

Billets en vente

L’Astral (Maison du Festival) : 305, rue Sainte-Catherine Ouest ; ticketmaster.ca ou 1 855 790-1245 — sallelastral.com

Il reste également des billets pour ces concerts

  • Natural Wonder, L’expérience Stevie Wonder ultime (codiffusion sous la direction d’evenko) — 17 janvier, 20 h 30, Théâtre Corona
  • Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox (codiffusion sous la direction d’evenko) — 31 janvier, 20 h, MTELUS
  • Valerie June — 9 février, 20 h, Gesù
  • Nils Frahm22 mars, 20 h, MTELUS
  • Ana Popović — 22 avril, 20 h, L’Astral

Organisme sans but lucratif, le Festival International de Jazz de Montréal poursuit, pour une 17année consécutive, sa mission de diffusion et de développement du jazz et de ses musiques cousines, en réinvestissant ses éventuels surplus dans la présentation de concerts spéciaux de sa série Jazz à l’année. Avec l’appui de Patrimoine canadien, il peut ainsi offrir au public canadien et à ses visiteurs la possibilité de vivre au rythme du jazz toute l’année durant.

Pour tout savoir avant tout le monde, on peut s’inscrire gratuitement à l’Infolettre Spectraet recevoir toute l’information concernant les primeurs, les dernières nouvelles, les préventes exclusives et les rabais du Festival International de Jazz de Montréal et de la série Jazz à l’année.

montrealjazzfest.com

— 30 —