Communiqué pour diffusion immédiate

Brad Mehldau, Mariza, Ibeyi, Doyle Bramhall II, Biréli Lagrène et Cordâme au programme de la nouvelle saison de Jazz à l’année !

Montréal, le lundi 1er juin 2015 — La nouvelle saison de Jazz à l’année présentée par TD démarre dès le mois d’août avec six nouveaux concerts à l’affiche, entre jazz, rock et musique du monde. Les billets pour ces concerts seront mis en vente aujourd’hui à midi, sauf le concert de Doyle Bramhall II qui sera mis en vente le mercredi 3 juin à midi.

Brad Mehldau solo27 mai 2016, 20 h, Maison symphonique — Brad Mehldau en solo, on adore ! Après ses immenses succès en solitaire au Festival et son triomphe l’an dernier à la Maison symphonique, le virtuose revient nous offrir un autre aperçu de son immense talent dans cet endroit qui lui va si bien, conçu sur mesure pour ce genre d’exercice. Une occasion incomparable de voir et d’entendre un si grand pianiste, musicien doué, penseur original et étonnant improvisateur, dans une des plus belles salles en ville. Génial.

Mariza 28 octobre, 20 h, Théâtre Maisonneuve, PdA — Le fado est au Portugal ce que le blues est aux États-Unis ou le tango à l’Argentine. Et une des reines de ce chant mélancolique portugais est née au Mozambique et a grandi à Mouraria, un des quartiers les plus typiques de Lisbonne. Pleine de ce mélange, Mariza fabrique avec sa voix d’or chargée d’une puissance émotionnelle surprenante un fado atypique, audacieux et métissé. Et c’est avec fougue et sensibilité qu’elle nous donne, dans une ambiance proche du cabaret, le meilleur du fado… qu’on retrouvera cet automne sur son tout nouvel album, Mundo !

Ibeyi 4 octobre, 20 h, Théâtre Corona — Après avoir fait exploser un Théâtre Fairmount archicomble en mars dernier, les jumelles Lisa-Kaindé et Naomi Díaz sont de retour à la demande générale ! Véritable phénomène sur les scènes européennes depuis son premier EP, Oya, en 2014, ce duo franco-cubain formé par les filles du percussionniste Miguel « Anga » Díaz du Buena Vista Social Club, héritières de la culture yoruba, puise dans un éventail d’influences pour signer un premier long jeu paru sous XL Recordings. Ceux qui les avaient manquées au printemps n’auront qu’un mot d’ordre : se précipiter !

Doyle Bramhall II — 12 août, 20 h, Club Soda — Reconnu comme un des guitaristes les plus doués de ce monde par nul autre qu’Eric Clapton, dont il a été le bras droit pendant une décennie, Doyle Bramhall II nous réserve un de ses trop rares passages à Montréal. Collaborateur des Stevie Ray Vaughan, Jimmie Vaughan et Roger Waters de ce monde, fils spirituel de Lightnin’ Hopkins, Freddie et Albert King, le guitariste américain débarque avec le matériel de son 4e album solo.

Biréli Lagrène 2 octobre, 20 h, Club Soda — La polyvalence stylistique et les innombrables rencontres musicales avec les grands du jazz comme McLaughlin, Grappelli ou Di Meola ont fait de ce prodige de la guitare, issu de la tradition gipsy, une référence incontournable. Inconditionnel du jazz manouche et par conséquent de Django Reinhardt, il s’est lancé dans l’aventure de la fusion avant de revenir à la musique de ses origines. Un magicien de la guitare acoustique et électrique parmi les plus éblouissants !

Cordâme 27 novembre 20 h, L’Astral — Cordâme explore les textures, le timbre et la sonorité propres aux cordes et fait naître des musiques évocatrices, riches en images, qui nous transportent facilement dans des folklores métissés. Piloté par le prolifique contrebassiste et compositeur Jean Félix Mailloux, avec Marie Neige Lavigne (violon), Sheila Hannigan (violoncelle), Jérôme Beaulieu (piano), Éveline Grégoire-Rousseau (harpe), Mark Nelson (batterie) et Guillaume Bourque (clarinettes), l’ensemble nous promet un concert chargé d’émotion grâce à leur musique subtile et fascinante qualifiée par Claude Rajotte sur Musique Plus de « caresse pour l’ouïe ».

Billets en vente aujourd’hui à midi
(sauf le concert de Doyle Bramhall II, mis en vente le 3 juin à midi)

  • Place des Arts et Maison symphonique de Montréal : 175, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514 842-2112, 1 866 842‑2112 ou placedesarts.com
  • Théâtre Corona : 2490, rue Notre-Dame O.; 1-855-310-2525; theatrecoronavirginmobile.com
    • Club Soda : 1225, boul Saint-Laurent ; 514 286-1010 ou clubsoda.ca
  • L’Astral (Maison du Festival Rio Tinto Alcan) : 305, rue Sainte-Catherine Ouest ; ticketmaster.ca ou 1 855 790-1245 — sallelastral.com

Pour plus de renseignements, on peut joindre la Ligne Info-Jazz La Presse+ au 514 871-1881, sans frais au 1 85JAZZFEST ou visiter montrealjazzfest.com.

Pour tout savoir avant tout le monde, on peut s’inscrire gratuitement à l’Infolettre Spectra et recevoir toute l’information concernant les primeurs, les dernières nouvelles, les préventes exclusives et les rabais du Festival International de Jazz de Montréal et de la série Jazz à l’année. Il suffit de se rendre à infolettrespectra.ca.

Organisme sans but lucratif, le Festival International de Jazz de Montréal poursuit, pour une 15année consécutive, sa mission de diffusion et de développement du jazz et de ses musiques cousines, en réinvestissant ses éventuels surplus dans la présentation de concerts spéciaux de sa série Jazz à l’année. Avec l’appui de partenaires publics, plus précisément de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) et du ministère du Patrimoine canadien, il peut ainsi offrir au public montréalais et à ses visiteurs la possibilité de vivre au rythme du jazz toute l’année durant. Le Festival tient également à souligner l’appui de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan, l’hôte officiel de la série Jazz à l’année, ainsi que celui de Bell et du Hyatt Regency Montréal, respectivement partenaire et hôtel officiel de la série.

— 30 —

Les commentaires sont fermés.