Communiqué pour diffusion immédiate

La Planète Jazz en ébullition !

Volet extérieur gratuit de la 36e édition du Festival International de Jazz de Montréal

Montréal, le mardi 2 juin 2015 — Dans moins de 4 semaines, la 36e édition du Festival International de Jazz de Montréal, présenté par TD en collaboration avec Rio Tinto Alcan, fera de la métropole la plaque tournante du jazz et de ses musiques cousines, recevant les meilleurs artistes du monde en un concentré en 10 jours de musique et de fête ! Mieux encore, près des 2/3 des concerts de la programmation seront présentés tout à fait gratuitement, permettant à tout un chacun de retrouver ses artistes préférés et de découvrir plein de nouveaux talents, sans débourser un sou ! Car le Festival est la plus grande démonstration de cette formule de gratuité unique au monde et exclusive à Montréal ! Et les festivaliers y retrouvent non seulement plus de 600 concerts et activités gratuits, mais aussi une véritable expérience festivalière, avec un microcosme sans pareil où il fait bon s’adonner à sa passion, dans un environnement piétonnier et sécuritaire, qui offre de tout pour tous, du prêt de poussette au stationnement pour vélos, en passant par les activités pour enfants, les fanfares et une offre alimentaire diversifiée.

Le site accueille d’ailleurs cette année un beau lot de nouveautés. Tout d’abord — depuis le temps qu’on en rêvait ! — voici enfin le nouveau Club Jazz Casino de Montréal, situé sur la rue De Bleury au sud de Sainte-Catherine, dans ce qu’il sera désormais convenu d’appeler la place SNC-Lavalin. On pourra y vivre l’expérience d’un vrai club de jazz en extérieur, comme si on était à La Nouvelle-Orléans, lieu de naissance du jazz et principale inspiration de ce nouveau lieu où le jazz règnera en roi et maître dès l’apéro, avec de la musique live en continu de 17 h à 23 h tous les soirs ! Et qui dit club de jazz dit aussi nourriture et boissons qui vont de pair ! Entre les crab cakes et le bar à huîtres, les cocktails spéciaux et la jambalaya, cette oasis au cœur du centre-ville nous propulsera à La Nouvelle-Orléans aussi vite qu’en criant jazz !

Toujours au rayon des nouveautés, à l’extrémité nord du site, sur la promenade des Artistes (boul. De Maisonneuve), on pourra également savourer son jazz bien confortablement installé à la terrasse Heineken ou, un peu plus à l’est, près de la scène blues CBC/Radio-Canada/Sony, devenir accro des nouvelles grillades de Texas Bill BBQ, préparées dans la plus pure tradition du Far West ! On pourra aussi craquer pour le Bistro Le porc du Québec (délicieuse porchetta !) et les cocktails à base de rhum du Bar Bacardi (coin Saint-Urbain et Sainte-Catherine), voire planifier un éventuel voyage en Turquie avec le kiosque touristique de Turkish Airlines (rue Balmoral, près de la scène TD) ! De plus, la Place confort TD se bonifie avec un espace repensé, une programmation de spectacles et une zone de relaxation. Finalement, le Club famille Rio Tinto Alcan déménage tout en haut des marches de l’esplanade de la Place des Arts, tout à côté du Musée d’art contemporain (MAC), et se fait encore plus attrayant avec son espace gazonné et ses tables à pique-nique. Cette année, pour le bonheur des petits et grands, le MAC proposera Les Bicolores, un atelier de création inspiré d’une œuvre de Matisse, du 2 au 5 juillet de 13 h à 16 h au Club famille Rio Tinto Alcan. De plus, le MAC invite tous les festivaliers à visiter gratuitement 2 des expositions mettant en valeur sa riche collection permanente !

N’est-ce pas que ça donne envie ? Pour bien patienter jusque-là (et planifier son parcours musical personnalisé), voici un aperçu de ce qui nous attend du 26 juin au 5 juillet, au cœur de la Planète Jazz :

Une 36e édition dédiée au Roi du blues (1925-2015)

La grande soirée blues à la mémoire de B.B. King
5 juillet, 21 h et 23 h, scène TD

Figure royale du blues, le regretté B.B. King restera à jamais gravé dans l’histoire du Festival, auquel il était très lié — un Prix à son nom a même été créé l’an dernier afin d’honorer le talent exceptionnel d’un artiste blues. C’est avec émotion que les organisateurs du Festival lui dédient cette 36e édition. Le grand B.B. se rappellera à notre souvenir tout au long de l’événement, notamment parce qu’il fait partie des 24 Légendes du Festival qui, des fenêtres de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan, veillent sur les centaines de milliers d’amateurs de musique qui viennent vivre leur événement favori. Pour lui rendre hommage, la crème de la scène blues québécoise se retrouve dans cette grande soirée propulsée par l’incomparable harmoniciste Guy Bélanger et son groupe, avec une armée d’invités de marque — Bob Walsh, Jordan Officer, Kim Richardson, Brian Tyler, Angel Forrest, Mike Goudreau, Jimmy James, Conor Gains, Jean Fernand Girard, Mathieu Holubowski…

Deux Grands événements extérieurs gratuits

Beirut 26 juin, 21 h 30, Scène TD — Pour célébrer comme il se doit l’ouverture de cette 36e édition, c’est un concert tout à fait inédit que nous propose Beirut, en lançant ici sa nouvelle tournée. Sa musique voyageuse s’inspire de l’Europe de l’Est et des Balkans, mais reluque aussi du côté du Mexique, de la culture française et de la pop nord-américaine. Une musique du monde qui invente un tout nouveau paysage musical dans lequel on se sent bien, tout simplement. Le soleil va se coucher tard ce soir-là !

The Barr Brothers29 juin, 21h30, Scène TD — Le quartette formé à Montréal par les frères Brad et Andrew Barr, la harpiste Sarah Page et le multi-instrumentiste Andrés Vial nous promet un inoubliable moment de magie musicale au cours duquel seront dévoilées les pièces du dernier album du groupe : le fantastique Sleeping Operator. Un son chaud et enveloppant, quelque part entre un folk americana teinté de Delta blues et un rock traversé de sonorités africaines, qui se serait chargé d’un pur instinct moderniste. C’est un grand voyage qui nous attend : hypnotisant et explosif !

Un aperçu de la programmation, scène par scène

Scène TD (place des Festivals)

En plus des Grands événements, la place des Festivals accueillera :

La série Les Performances TD, 21 h et 23 h.

The Franklin Electric — 27 juin — Ce groupe montréalais fait son entrée au Festival par la grande porte avec son folk syncopé qui accroche irrésistiblement l’oreille.

Orchestre national de jazz de Montréal 1er juillet — L’ONJ lance son 1er album ! Avec Ingrid Jensen et Karen Young, sous la direction de Christine Jensen.

Adam Cohen 4 juillet — Adam Cohen nous présente son nouvel album envoûtant et fluide en concert extérieur gratuit. Un beau cadeau !

La série Les Gammes TD, 18 h

Jane Bunnett et Maqueque 29 juin — L’excellente saxophoniste et flûtiste canadienne s’entoure de 5 jeunes musiciennes cubaines surdouées prêtes à casser la baraque. Jubilatoire !

Pram trio 3 juillet — Lauréats du Grand Prix de Jazz TD l’an dernier, les 3 musiciens de ce trio torontois combinent des éléments de jazz traditionnel à des styles contemporains.

Guy Nadon 5 juillet — Notre pilier préféré de la scène jazz revient pour un 32e tour de piste au Festival, plus passionné et créatif que jamais.

Scène Rio Tinto Alcan (angle Sainte-Catherine et Jeanne-Mance)

La série Les Soirées jazzy Rio Tinto Alcan, 20 h et 22 h

Sonny Knight & The Lakers 30 juin (seulement à 20 h) — À 66 ans, Sonny Knight vient de sortir son 1er album… Une détonation de soul et de funk sauvage !

Marie-Christine 2 juillet — La chanteuse et pianiste montréalaise d’origine haïtienne revient avec son charme irrésistible et son âme soul funk des Caraïbes.

Ginkgoa 4 et 5 juillet — Elle est new-yorkaise, lui parisien et ensemble, avec le même producteur que Caravan Palace, ils fabriquent une chanson ultra vitaminée où pop, swing et beats électros se croisent et font danser tout ce qui danse !

Club Jazz Casino de Montréal (place SNC-Lavalin, sur De Bleury, au sud de Sainte-Catherine)

La série Les Apéros Casino de Montréal, 17 h

Jean-Nicolas Trottier 29 juin — Un des musiciens les plus en vue du jazz canadien, le tromboniste Jean-Nicolas Trottier nous donne un aperçu de son talent protéiforme.

Ariel Pocock 1er juillet — Douée d’un talent distinctif qui lui vaut déjà une reconnaissance internationale, la pianiste et chanteuse de jazz américaine Ariel Pocock présente son 1er album. Un vent de fraîcheur et d’originalité !

Oran Etkin 3 juillet — En équilibre parfait entre le jazz et la musique du monde, le multi-instrumentiste israélien de renommée internationale renouvelle le jazz avec son dernier album.

La série Les Brunantes Casino de Montréal, 19 h

Moutin Factory Quintet 29 juin Les frères jumeaux François et Louis Moutin (respectivement contrebassiste et batteur) s’entourent des meilleurs musiciens du jazz français dans ce projet qui groove solide !

MJF6 2 juillet — La saxophoniste Marie-Josée Frigon a rassemblé ses complices de longue date — Tony Albino (batterie), Jean-François Gagnon (trompette), Pierre Grimard (clavier) Jean François Beaudet (guitare) et Jean-Bertrand Carbou (basse) — pour ce projet entre jazz planant et grooves audacieux.

Mathieu Désy Contrebasse & marées 4 juillet — Le compositeur et virtuose de la contrebasse vient présenter son 1er opus de compositions originales interprétées avec doigté, sensibilité et raffinement.

La série Les Escales nocturnes Casino de Montréal, 21 h

The Brooks — 26 et 27 juin Une potion musicale qui brasse, fait danser et flanque invariablement le sourire, concoctée par le groupe derrière les soirées Soul Therapy. Redoutable !

Troker 30 juin et 1er juillet — Six musiciens mexicains de jazz expérimental qui fusionnent rock, funk, hip-hop, dubstep et délicieux riffs de métal, avec une joie sauvage et une énergie explosive.

The Souljazz Orchestra — 4 et 5 juillet — Cet orchestre haut en couleur amalgame jazz, funk, afro, latin et soul avec dextérité et enthousiasme. De retour en plein air, magique !

Scène de la Grande-Place du complexe Desjardins

La Petite école du jazz présentée par Rio Tinto Alcan tous les jours, 11 h et 13 h 30, 26 juin au 5 juillet.

Les Zélèves, un quintette d’harmonies vocales mené par Victor-Jacques Ménard, aux côtés de James Gelfand et son quartette ainsi que la mascotte du Festival, Ste-Cat, sont heureux de faire la leçon de jazz aux petits et grands, à travers cette initiation musicale dynamique, interactive et pleine de sourires !

Scène CBC/Radio-Canada/Sony (Parterre de la Maison symphonique, angle De Montigny et Clark)

La série Les Spectacles blues CBC/Radio-Canada, 19 h

Whisky Legs 26 juin — Ce groupe baigne dans un univers décapant, viscéral et résolument sixties entre groove, soul et blues rock, avec un esprit rebelle et une énergie spectaculaire.

Paul DesLauriers Band & Friends 1er juillet, aussi à 21 h et 23 h — Le guitariste virtuose et chanteur à la voix exceptionnelle nous offre du grand blues avec deux autres piliers de la scène québécoise : Greg Morency et Sam Harrisson.

Conor Gains Band 4 juillet — Un petit génie de la guitare, qui réapparait avec son band et un nouveau CD au blues rehaussé de pop, rock, cajun, soul et boogie woogie.

La série Les Soirées blues, présentée par Sony, 21 h et 23 h

The Wanton Bishops 27 juin — Liés par une amitié et un blues rock caverneux, pur et dur, au son glorieusement garage, Nader et Eddy, les deux moitiés de ce duo libanais, débarquent avec leur énergie massive et cinglante !

Jordan Officer, I’m Free 30 juin — Alchimiste montréalais du swing et fabuleux artisans de la note bleue, l’artiste chéri du Festival revient avec son blues irrésistible.

The Reverend Peyton’s Big Damn Band 4 juillet — Un trio familial hors du commun qui verse dans le country-blues endiablé et rustique propulsé par une énergie punk rock !

Scène Bell (esplanade Clark Nord)

La série Les Tropiques Bell, 20 h

Las Cafeteras 27 juin — De la musique latino alternative et socialement consciente avec ces enfants d’immigrés, nés dans les rues de Los Angeles, qui mélangent spoken word, ska, folk, zapateado, musique afro-caribéenne et amérindienne.

Face-T 2 juillet — La figure emblématique de la scène reggae-dancehall débarque avec ses saveurs musicales fraîches et bigarrées, parsemées de rythmes électros.

Jungle By Night 4 juillet, aussi à 22 h — Neuf jeunes venus d’Amsterdam avec un amour inconditionnel de l’afrobeat, qu’ils marient avec fougue à des couleurs jazz et éthiopiques, funk ou rock… Le futur de l’afrobeat !

La série Groove Bell, 22 h

Heartstreets — 26 juin — Deux belles Montréalaises bourrées de talent qui croisent leurs voix ondulantes et fluides, sur fond de beats urbains. Un duo qui fait de plus en plus de bruit !

Jazzmatik — 27 juin — Spécialement pour le Festival, l’ex-Muzion Dramatik réinterprète ses classiques accompagné d’un brass band et montre que le jazz et le hip-hop ne font qu’un. À ne manquer sous aucun prétexte !

Emmanuel Jal 2 et 3 juillet — Un ex-enfant soldat devenu comédien aux côtés de Reese Witherspoon dans The Good Lie, militant engagé pour la paix et icône mondiale du hip-hop !

Lounge Heineken (angle Sainte-Catherine et De Bleury)

La série Lounge Heineken, 17 h et 19 h

Hell’s Kitchen 26 et 27 juin — De la musique qui vient des tripes, viscérale et fascinante, servie par un trio suisse qui joue du blues comme s’il venait du Mississippi.

Andre Papanicolaou 30 juin — Celui qui carbure au même folk rock que Bruce Springsteen et Neil Young nous revient avec son nouvel album lumineux et planant, truffé de mélodies accrocheuses.

Sondre Lerche 2 et 3 juillet — Le chanteur norvégien, parmi les plus doués de sa génération, s’amène avec son 7e album.

L’Astral (Maison du Festival Rio Tinto Alcan, 305, rue Sainte-Catherine Ouest)

La série Open House, minuit, présentée par Bacardi

Speakeasy Electro Swing 26 au 30 juin, minuit, L’Astral — Nées quasi clandestinement dans un loft montréalais il y a 5 ans, ces soirées mensuelles font maintenant danser au grand jour, avec leur mariage de musique de la première Grande Dépression à de technologie de la seconde… et ça swingue en diable !

DJ Melodrastik — 2 au 4 juillet, minuit, L’Astral — Attirée par les mélodies dramatiques, les chutes poignantes et les ambiances agressives, DJ Melodrastik mixe sans relâche les breakbeats aux sons électros, house et swing. Elle sait comment faire groover son monde !

Montreal Swing Riot présente Le Lindy Hop Jam avec le Gordon Webster Band — 5 juillet (aussi à 21 h) — Une soirée où la danse swing et le jazz se rencontrent, rappelant l’époque des années folles !

 

Bistro Le Balmoral (Maison du Festival Rio Tinto Alcan, 305, rue Sainte-Catherine Ouest)

La série Musique au Balmoral, 22 h et minuit

Trio Jean Félix Mailloux 26 et 27 juin — Une belle soirée en compagnie du compositeur Jean Félix Mailloux qui explore des pièces d’Erik Satie et autres reprises variées.

Andréa Blaze 28 et 29 juin — Le jazz, les influences brésiliennes et le R&B se mélangent à merveille. Parfait pour un souper spectacle tardif !

Chris y Miguel 30 juin et 1er juillet — Flamenco et virtuosité sublimés par une belle amitié. Un vrai plaisir à voir et à entendre !

Miss Mellow 2 et 3 juillet — Un voyage tout en douceur qui fait découvrir l’histoire du jazz et ses influences.

Olivier Babaz 4 et 5 juillet — Entre jazz, folk, rock et musique du monde, l’excellent contrebassiste et compositeur français débarque avec son dernier album.

Savoy du Métropolis (59, rue Sainte-Catherine Est)

La série Nightcap Heineken présentée par SiriusXM, minuit

Urban Science, #LECYPHER — du 26 au 28 juin — Collectif bigarré, beats de feu et pure ambiance de fiesta. Ça chauffe, ça groove et ça pulse en titi !

CherfunK 29 juin, 30 juin et 1er juillet Alexis Martin, François Richard, Rémy Malo, Luc Lemire et Serge Arsenault jonglent avec les langues, les styles et plein d’invités — Alexandre Désilets et Coco Thompson (tous les soirs), ainsi que Tomas Jensen et Conde Artifex (29 juin) et Boogat (30 juin et 1er juillet) — qui se mélangent dans une d’immense fraternité musicale.

Busty and the Bass 2 juillet — Le groupe électro funk, soul, jazz, hip-hop aux cuivres électrisants de McGill qui a remporté le concours Rock Your Campus de la CBC.

Les concerts commencent à midi !

La série JazzFest des jeunes, présentée par Rio Tinto Alcan à midi et à 15 h, reçoit les meilleures formations jazz des écoles secondaires et collégiales, sur la scène Rio Tinto Alcan. À 13 h (et en rappel à 17 h sur la Grande-Place du complexe Desjardins), Les Envolées du Festival présenteront des combos universitaires au Lounge Heineken. Finalement, tout au long du Festival, West Train — un déambulatoire de 5 musiciens installés sur un convoi de chariots porteurs de sculptures-instruments ! — nous transporte dans un voyage initiatique, poétique et, surtout, dansant !

Le Camp de blues, 10 ans déjà !

Le Camp de blues présenté par TD en est déjà à sa 10e édition ! Dix ans à combler de jeunes amateurs de blues de 13 à 17 ans en leur offrant toute une semaine de camp de jour musical totalement gratuit ! Le camp accueillera du 28 juin au 4 juillet une cinquantaine d’adolescents qui auront la chance de se consacrer à leur passion tout en étant entourés de professionnels reconnus du milieu de la musique. Et c’est le 4 juillet à 18 h sur la scène TD qu’on pourra découvrir ces talents naissants !

Bell présente le Concours La Musique change des vies

Le Festival International de Jazz de Montréal et Bell invitent tous les guitaristes de la relève à venir démontrer leur talent et ainsi courir la chance de gagner une guitare de la collection privée du Festival (une valeur de plus de 3000 $) ! Renseignements et inscriptions : www.montrealjazzfest.com/concoursguitare. Le public pourra même voter pour son guitariste préféré en se rendant à la Boîte Bell sur la place des Festivals !

Galerie Lounge TD : une œuvre de Janine Carreau et Pierre Gauvreau

La Galerie Lounge TD, située pendant le Festival à la salle d’exposition de l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts, nous réserve une mine d’œuvres d’art d’artistes qui ont le jazz comme passion commune. Dans le cadre de cette 36e édition, le Festival et la Galerie Lounge TD sont fiers de présenter, pour toute la durée du Festival, l’émouvante sérigraphie Trente ans plus tard, mon amour !, réalisée à partir d’une œuvre de Janine Carreau et Pierre Gauvreau, disponible en tirage limité, numérotée et signée. De plus, on pourra se procurer la sérigraphie en tirage limité d’Électron libre, la plus récente création de notre artiste en résidence depuis plus de 25 ans, Yves Archambault.

Merci à nos partenaires

Nous remercions chaleureusement notre commanditaire principal et présentateur officiel TD ainsi que Rio Tinto Alcan, coprésentateur du Festival, de leur soutien renouvelé. Merci également à Bell, Casino de Montréal, la Société des Alcools du Québec, Heineken, Sony et tous nos fournisseurs et collaborateurs. Nous remercions le gouvernement du Québec — ministère du Tourisme, Secrétariat à la région métropolitaine, ministère de la Culture et des Communications/SODEC —, le gouvernement du Canada — Patrimoine canadien, Développement économique Canada, Musicaction —, ainsi que la Ville de Montréal et Tourisme Montréal. Merci aussi à nos partenaires médias et à toute l’équipe du Festival.

montrealjazzfest.com

Pour rester branché en tout temps sur sa passion, que ce soit avant, pendant ou après l’événement. Extraits vidéo, renseignements sur les artistes, accès aux archives des éditions antérieures du Festival, chaîne vidéo bref, une destination web incontournable pour tout amateur de musique. Un service touristique est aussi offert. Pour renseignements, notamment sur les forfaits touristiques à la carte : montrealjazzfest.com/forfaits.

— 30 —

Les commentaires sont fermés.