Communiqué pour diffusion immédiate

Salomé Leclerc remporte le volet québécois du Prix Félix-Leclerc de la chanson 2015

Montréal, le mardi 16 juin 2015 — Salomé Leclerc se voit remettre aujourd’hui, dans le cadre des 27es FrancoFolies de Montréal, le Prix Félix-Leclerc de la chanson 2015, volet québécois. Le Prix Félix-Leclerc de la chanson vise à stimuler la création chez les jeunes auteurs-compositeurs-interprètes et à encourager la production et la diffusion de la chanson francophone. Pour la 20e édition du Prix, les FrancoFolies de Montréal s’associent pour une 6e année consécutive avec les Francofolies de La Rochelle. Ce partenariat entre les deux rives de l’Atlantique permet de soutenir le développement d’artistes québécois et français dont la carrière est en plein essor, tout en contribuant à maintenir des liens privilégiés entre ceux-ci. Le lauréat français du prix Félix-Leclerc sera annoncé le 23 juin prochain, lors de la 31e édition des Francofolies de La Rochelle, qui se déroulera du 10 au 14 juillet 2015.

Salomé Leclerc

Née en 1987, l’auteure-compositrice-interprète folk rock entreprend de jouer de la batterie dès l’âge de 10 ans afin d’accompagner ses frères dans leurs reprises de Metallica et d’AC/DC. Lors de ses trois années d’études à Jonquière en arts et technologies des médias, elle participe au concours Cégeps en spectacle, où elle forge son style folk acoustique. Ceci l’amène à assurer la première partie du spectacle de Vincent Vallières lors de l’édition 2007 de l’événement Musiqu’en Nous. Elle reçoit par la suite le prix SOCAN au Festival international de la chanson de Granby 2009 pour sa chanson Je tomberai, ainsi que le prix 2009 de la Chanson de l’année à Ma première Place des Arts. Un premier album éponyme suit à l’automne 2011 et en 2014 le très salué 27 fois l’aurore. Après s’être brillamment emparée du Gesù aux Francos l’an dernier, Salomé Leclerc revient en spectacle extérieur gratuit — mercredi 17 juin à 20 h sur la scène Ford — avec ses petits trésors : un timbre irrésistiblement rauque, une plume racée et poignante, une énergie brûlante et une guitare davantage mordante, dans un nouveau son joliment électro.

Le jury

Le jury québécois regroupant journalistes et représentants de l’industrie musicale et mis sur pied par les FrancoFolies de Montréal a arrêté son choix en tenant compte des critères suivants : originalité et qualité des textes et de la musique ; pertinence de la démarche créative, maîtrise de la scène et qualité d’interprétation ; potentiel de développement d’une carrière sur les plans national et international ; contribution au renouvellement de la chanson francophone. Un jury français, choisi par les Francofolies de La Rochelle, fera de même lors de la tenue de l’événement français, à la fin juin. Le jury québécois est composé cette année d’Émilie Côté (La Presse), Rebecca Makonnen (Radio-Canada), Nicolas Tittley (Radio-Canada/Musimax), Philippe Papineau (Le Devoir) et Philippe Rezzonico, (ruerezzonico.com et Radio-Canada). Le jury français est composé de Gilles Renaud (Libération), Monique Giroux (Radio-Canada), Marion Guilbaud (France Inter), Charline Roux (Monte le son) et Serge Beyer (Longueur d’ondes).

Un prix qui ouvre des portes

Instauré en 1996, le Prix Félix-Leclerc est organisé par les Éditions Raoul Breton, le Groupe éditorial Musinfo Inc., la Délégation générale du Québec, les FrancoFolies de Montréal et les Francofolies de la Rochelle avec le soutien de l’OFQJ, la SACEM et de la SOCAN. Chaque lauréat sera invité à prendre part en 2016 aux FrancoFolies de Montréal (lauréat français) et aux Francofolies de La Rochelle (lauréat québécois). De plus, l’artiste québécois gagnant obtiendra une bourse de 2500 $ du Groupe Editorial Musinfo (l’éditeur québécois d’une partie du catalogue de Félix Leclerc), un stage au Chantier des Francos avant son passage à La Rochelle et une bourse de 10 000 $ de CKOI Montréal comprenant 5000 $ en argent et 5000 $ en soutien à la tournée. De son côté, le lauréat français recevra une bourse de 2500 $ des Éditions Raoul Breton, éditeur français de Félix Leclerc. Finalement, un prix de 2500 $ s’ajoutera de la part de la SACEM (lauréat français) et de la SOCAN (lauréat québécois).

Le talent récompensé

Chaque année, le Prix Félix-Leclerc de la chanson permet à deux lauréats, l’un du Québec et l’autre de France, de se faire connaître outre-Atlantique. Rappelons que pour être admissibles, les candidats doivent avoir un répertoire majoritairement composé de pièces originales et francophones et avoir au moins un disque à leur actif.

Salomé Leclerc succède à Philémon Cimon (2014), Karim Ouellet (2013), Marie-Pierre Arthur (2012), Bernard Adamus (2011), Damien Robitaille (2010), Alexandre Désilets (2009), Catherine Major (2008), Thomas Hellman (2007), Karkwa (2006), Vincent Vallières (2005), Pierre Lapointe (2004), Yann Perreau (2003), Stefie Shock (2002), Loco Locass (2001), Daniel Boucher (2000), Mara Tremblay (1999), Lili Fatale (1998), Sylvie Paquette (1997) et Marie-Jo Thério (1996).

Quant au futur gagnant du volet français du prix Félix-Leclerc 2015, il succèdera à Feu! Chatterton (2014), Hippocampe Fou (2013), Ben Mazué (2012), L (2011), Robin Leduc (2010), Alexis HK (2009), Imbert Imbert (2008), MeLL (2007), Agnès Bihl (2006), Nicolas Jules (2005), Amélie-les-crayons (2004), Fred (2003), Bertrand Louis (2002), Miro (2001), Mickey 3D (2000), Rachel Des Bois (1999), M (1998), Clarika (1997) et Pascal Mathieu (1996).

Cette année, les artistes en lice pour le volet français sont Louves, Georgio, Alexandre Delano, Laura Cahen, Sianna, Lior Shoov, Baptiste W. Hamon, Robi, Radio Elvis, Jo Wedin et Jean Felzine.

Outre Salomé Leclerc, neuf autres artistes et groupes québécois auront eux aussi retenu l’attention lors de cette 20e édition du Prix Félix-Leclerc de la chanson : Ludovic Alarie, Bernhari, Les sœurs Boulay, Philippe Brach, Antoine Corriveau, Félix Dyotte, Patrice Michaud, Alex Nevsky et Émile Proulx-Cloutier.

Les FrancoFolies de Montréal tiennent à remercier chacun des participants, tous les membres du jury de même que les Francofolies de La Rochelle, les Éditions Raoul Breton et le Groupe Éditorial Musinfo inc.

Feu! Chatterton, qui s’est produit hier, reviendra ce soir en première partie de Fauve au Métropolis. Quant au lauréat québécois 2014, Philémon Cimon, après avoir donné chez nous aujourd’hui à 17 h une prestation dans le cadre des rendez-vous Pros au Pub Rickard’s ainsi qu’un spectacle extérieur gratuit mercredi 17 juin à 22 h sur la scène Loto-Québec, il montera sur la scène des Francofolies de La Rochelle dimanche 12 juillet.

— 30 —

Les commentaires sont fermés.