Communiqué pour diffusion immédiate

Juste du plaisir !

Bilan de la 27édition des FrancoFolies de Montréal

Montréal, le samedi 20 juin 2015 — En effet, on en a eu, du plaisir, pour cette 27e édition des FrancoFolies de Montréal présentées par Bell en collaboration avec Ford du Canada !

On a assisté à de très belles créations, les artistes se sont éclatés, les médias sociaux étaient en feu, on a vécu un festival riche en surprises, attirant des foules nombreuses, particulièrement enthousiastes et en croissance, ce qui nous amène à conclure que cette édition connaîtra un budget équilibré.

On a plus que jamais pris notre rôle de « facilitateur » bien à cœur. Comme révélateur de talents en donnant une belle place à des artistes auxquels on croit bien avant que leur nom soit sur toutes les lèvres, comme les Bernhari, Samito, Nach, Félix Dyotte, Le Couleur et Feu! Chatterton.

Et de biens d’autres façons encore : avec le 5e anniversaire des Rendez-vous Pros, qui se terminent chaque année par des contrats ou des ententes entre artistes québécois et maisons de disques européennes, ou l’inverse.

Avec une 2e Foire des Francos, ce marché aux puces « désintéressé » qui ne prône que le plaisir de flâner au cœur de l’événement en écoutant de nouveaux artistes sur scène.

Avec ce pont Québec-France qu’est le Prix Félix-Leclerc — félicitations à Salomé Leclerc, lauréate québécoise 2015 ! — et le concours L’Étoile montante Ford, qui fait place aux auteurs-compositeurs-interprètes émergents. Mais aussi avec notre Prix des Francos aux Francouvertes (Charles-Antoine Gosselin), au Festival de la chanson de Granby (Émile Bilodeau), ou notre collaboration avec Ma Première Place des Arts. À tous les niveaux, on travaille ensemble, on s’implique !

On a bien sûr aussi eu notre lot de folies — dans notre nom, Folies occupe autant de place que Francos !

Des créations spécialement montées pour les Francos, comme les spectacles d’Alex Nevsky, de Koriass, d’Arthur H et des BB 25 ans plus tard… chantés entre autres par les Michel Louvain et Denis Drolet !

Piaf dans tous ses éclats pour son centenaire, avec des voix si différentes, de Daniel Lavoie à Florence K, Sylvie Moreau et Marie-Thérèse Fortin !

Pierre Lapointe, maître ès surprises qui se renouvelle à chaque visite.

Pascale Picard qui, après un succès monstre avec sa carrière anglophone, passe pour la première fois au français juste pour nous.

Les spectacles délicieusement hybrides, comme celui qui a réuni sur la même scène la musique du monde 2.0 de Pierre Kwenders, l’électro-pop d’Alfa Rococo, le reggae français de Pierpoljak et le hip-hop chiac de Radio Radio, ce qui a bien sûr occasionné une foule des plus bigarrée… et fière de l’être !

Et les Francos ont fait sortir le monde ! L’événement voué à la musique d’expression française est un incitatif culturel qui attire beaucoup plus que les seuls amateurs, avec toujours plus de publics différents, et pas seulement lors de ses grands événements (pensons aux spectacles extérieurs de Dead Obies ou d’Alaclair Ensemble : on a rarement vu autant de monde dehors à 23 h en pleine semaine !).

Dans notre nom, on a aussi Montréal… Et c’est clair, les Francos sont très bénéfiques pour notre ville, elles la font connaître, l’aimer et la rendent synonyme de joie de vivre. Elles comptent 1,3 million d’entrées annuellement et attirent des dizaines de milliers de touristes, dont le tiers d’Europe — un cadeau pour l’industrie touristique ! Et elles sont championnes pour mettre la métropole à l’affiche, ici comme en Europe, grâce aux nombreux journalistes étrangers qui témoignent de Montréal et de « ses » Francos.

Finalement, comment ne pas terminer par un salut à tous ceux — artistes, équipes du festival, Montréalais, partenaires gouvernementaux, commanditaires et partenaires médias — dont le soutien et la participation ont rendu possible la tenue d’une si belle édition ? Mille fois merci à tous !

28e édition des FrancoFolies de Montréal : 10 juin au 18 juin 2016

— 30 —

LES FRANCOS SUR LE WEB

  • › Plus de 260 000 visites ;
  • › Plus de 1 500 000 pages vues ;
  • › L’application pour iPhone et Android téléchargée par près de 40 000 festivaliers ;
  • › 60 capsules vidéo consultées 92 000 fois sur FrancosMontreal.TV, Facebook et YouTube ;
  • › Une quarantaine d’entrevues exclusives d’artistes participant aux Francos ;
  • › Plus de 32 000 interactions sur les comptes Facebook et Twitter des FrancoFolies ;
  • › Près de 10 millions d’impressions sur Facebook et Twitter pendant la durée du festival ;
  • › 2e édition de la Brigade Instagram #FrancosMTL : une vingtaine de francofous en liberté sur le site, 300 photos partagées et aimées par plus de 20 000 abonnés !

LES FRANCOS PARCOURENT LE MONDE

Outre la participation exceptionnelle de TV5Monde, plus d’une cinquantaine de médias étrangers ont parlé ou participé aux FrancoFolies 2015.

Canada : enRoute, TFO — BRBR, National Music Center ;
France : TV5 – Monde — L’Invité, Rolling Stone, FIP Radio,
Quebec Le Mag’, Guide Ulysse, Le Point, Agence France
Presse, Télérama, L’Express, Le Nouvel Observateur,
La Croix, RFI — Rendez-vous Culture, RFI — La Bande Passante, Le Berry, La Montagne, Longueur d’Ondes, SoonNight, Ferarock, Francofans, Hit West, Platine
Magazine, Carnet d’art, Les Inrockuptibles, Concertlive.fr,
La bande sonore, RFI Musique, Amina, FrancoMag ;
Belgique : La Capitale, Le Soir, Francoscoop,
Equinoxe FM 100.1 ;
Suisse : Fréquence Banane ;
Australie : The Advertiser, Courrier Mail, Daily Telegraph, Herald Sun, Sunday Times, Perth Now ;
États-Unis : PBS Mountain Lake, The Wandering Gourmand ;
Allemagne : 360° Canada, Jennismusikbloqc ;
Mexique : Revista Bleu & Blanc ;
Bangladesh : bd24live.com ;
Chine : RTHK radio 3 ;
Pérou : Orbita Popular.

LES FRANCOS SUR LES ONDES

  • Les spectacles d’Arthur H et Les BB 25 ans en direct de l’émission de Pénélope McQuade à Radio-Canada ; Le spectacle des soeurs Boulay enregistré par SiriusXM ;
  • Alex Nevsky enregistré par ICI Musique ;
  • À Grands coups d’amour pour Gerry : 25 ans plus tard capté par Radio Canada Télé ;
  • Plusieurs radios ont diffusé de notre site : Rouge FM, BOOM FM, CISM et ICI Musique;
  • Un combat DJ sets en direct du Bistro SAQ avec les animateurs d’ICI Musique Marie-Christine Trottier,
  • Rebecca Makonnen, Philippe Fehmiu et Pierre Therrien.

MERCI !

Bell, commanditaire officiel et présentateur • Ford du Canada, coprésentateur de l’événement • Gouvernement du Québec —
le ministère du Tourisme, le Secrétariat à la région métropolitaine, le ministère de la Culture et des Communications, la
SODEC et le Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes • Gouvernement du Canada — Développement
économique du Canada et le ministère du Patrimoine canadien • Ville de Montréal • Tourisme Montréal • MUSICACTION •
Fondation SOCAN • SOCAN • SACEM • Loto-Québec • Molson Canadian • Société des alcools du Québec • Hydro-Québec
• Desjardins • Oikos de Danone • La Presse+ • Air Transat • Société Radio-Canada • SiriusXM • Pepsi • Hyatt Regency
Montréal • ARTV • Naya • complexe Desjardins • Jura • Vins du Sud-Ouest • Badoit • Vital Link • HMV • Fromages CDA •
Tous nos partenaires médias

CE QU’ILS ONT DIT DE NOUS…

DU CÔTÉ DES ARTISTES

« J’ai de beaux souvenirs aux Francos, comme artiste
et comme festivalier. J’aime cet immense festival qui
fait une belle place à la relève. »
— Dumas pour La Presse, 6 juin 2015

« C’est grâce à des festivals comme celui-là que la
belle culture francophone peut rester vivante. »
— David Bussières (Alfa Rococo) pour le Journal Métro, 12 juin 2015

« Ce fut réellement une soirée magique et mémorable
qui restera gravée dans nos coeurs ! »
— Patrick Bourgeois (Les BB), 18 juin 2015
« J’ai beaucoup de respect pour ce festival. »
— Olivier Langevin pour Ruerezzonico.com, 18 juin 2015
« C’est la plus belle soirée du monde. »
— Les soeurs Boulay pour Le Journal de Montréal, 20 juin 2015

DU CÔTÉ DES MÉDIAS D’ICI

« La nuit était belle, et la place des Festivals, pleine
à craquer. »
— Jessica Émond-Ferrat pour Métro, 12 juin 2015
« Les concerts extérieurs gratuits des FrancoFolies
de Montréal sont un excellent moyen de découvrir
de nouveaux artistes de la relève musicale. »
— Bruno Lapointe pour Le Journal de Montréal, 6 juin 2015
« Alors que Montréal filait un parfait bonheur sous
un ciel clément, c’était franchement la fête dehors. »
— Philippe Papineau pour Le Devoir, 15 juin 2015

« …Une belle scène de film se déroule sous mes yeux,
sous la pluie, aux FrancoFolies. »
— Nicolas Pelletier pour Rreverb.com, 15 juin 2015
« Les FrancoFolies de Montréal se poursuivent et me
rendent heureuse… »
— Valérie Roberts pour Envedette.ca, 17 juin 2015
« C’est connu, les FrancoFolies est le lieu parfait pour
exploser, se payer la traite. »
— Mélissa Pelletier pour Huffingtonpost.ca, 18 juin 2015

DU CÔTÉ DES MÉDIAS D’AILLEURS

“The largest French language music festival in the world”
—Andrew Fenton, The Herald Sun (Australie)
« Devenir un des milliers de “Francofous” […]. Une
grandiose célébration de la chanson francophone […]. »
—Guide Ulysse (France)
« Le festival de la scène musicale francophone au
Québec, se veut une fête populaire et des milliers de
spectateurs assisteront à ces concerts en plein air en
plein coeur de la métropole montréalaise. »
—Marc Braibant, Agence France Presse (France)
« Pour les mélomanes ainsi que les néophytes musicaux,
Montréal offre une série d’événements de qualité
extraordinaire. Les FrancoFolies de Montréal est une
des plus grandes rencontres de musique francophone
au niveau mondial. »
—Revista Bleu & Blanc (Mexique)

« Le meilleur festival de chanson francophone au
monde par son ampleur, sa diversité, son ambiance
et le fait que les chanteurs français, face à un public
étranger, se démènent plus qu’à domicile. »
—Télérama (France)

« Au grès de leur balade, ils peuvent profiter du
parcours varié que propose le festivals. [… ] Tout a
été soigné à l’image de la programmation léchée des
Francofolies. »
—Julia Escudera, Concertlive.fr (France)
« C’est le rendez-vous musical francophone annuel
incontournable sur le continent nord-américain. »
—Alain Pilot, RFI — La Bande Passante (France)
« FrancoFolies de Montréal : un des plus importants
festivals de la chanson francophone. »
—José Marinho, RFI — Rendez-vous Culture (France)
« Toute la population participe, c’est ça qui rend finalement
les FrancoFolies extraordinaires. »
—Patrick Simonin, TV5Monde — L’Invité (France)
« Pas de frontières aux FrancoFolies de Montréal, qui
arrivent parfaitement à mêler chansons, découvertes
et « folie » à tout instant ! Un évènement musical incontournable
! »
—Lucas, Hit West — Backstage (France)
« Les Francofolies qui [a] atteint le statut “d’événement
culte” »
—Valérie Fortier, Québec Le Mag’ (France)

Les commentaires sont fermés.