Communiqué pour diffusion immédiate

Les archives du Festival International de Jazz de Montréal données à BAnQ

Montréal, lundi 29 juin 2015 — Le président et fondateur de L’Équipe Spectra Alain Simard et le vice-président et directeur général Jacques-André Dupont dévoileront aujourd’hui, dans le cadre d’une conférence de presse, que le fonds d’archives du Festival International de Jazz de Montréal, qui documente quelque 30 ans de pratique musicale à Montréal, sera donné à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec. La conférence de presse aura lieu à 11 h à la Salle Stevie-Wonder de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan (305, rue Sainte-Catherine Ouest) en présence d’Hélène David, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, et de Christiane Barbe, présidente-directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec. À ce jour, il s’agit du plus important fonds d’archives audiovisuelles privé conservé par BAnQ.

D’une très grande richesse, le fonds du Festival International de Jazz de Montréal comprend 2660 bandes vidéo originales enregistrées depuis la toute première édition du Festival, en 1980, jusqu’à l’édition 2008. La collection se décline en pépites royales, des premiers concerts filmés de Pat Metheny, des frères Wynton et Branford Marsalis, de Diana Krall (premier concert tout court !) ou encore de Sonny Rollins, jusqu’à l’ultime prestation, au Canada, de Nina Simone ; de la première venue en Amérique du Nord du réinventeur de tango Astor Piazzolla aux visites du grand Dave Brubeck, aussi éblouissant en quartette qu’en mode symphonique, en passant par les iconiques Oscar Peterson, Oliver Jones ou Vic Vogel, un fidèle depuis la toute première année qui donnera son concert d’adieu ce vendredi à la 36e édition du Festival ! Des raretés et des concerts intégraux uniques, de notre premier artiste au Festival, Ray Charles, jusqu’à Ornette Coleman, qui vient tout juste de nous quitter, en passant par les légendaires Tom Waits, Buddy Rich, Miles Davis et Maynard Ferguson. À cela s’ajouteront des émissions sur le jazz, des entrevues inédites d’artistes ainsi que des images de points de presse, de remises de prix et de grands événements extérieurs.

Les dirigeants de L’Équipe Spectra tiennent à exprimer leur fierté à l’idée de confier ces enregistrements à BAnQ et particulièrement d’en assurer ainsi la conservation au Québec plutôt que de voir notre mémoire vendue à l’étranger. En plus de parcourir l’histoire du plus grand des festivals de jazz, ces enregistrements représentent un des plus importants catalogues musicaux au monde et documentent l’évolution du jazz sous toutes ses formes pendant trois décennies exaltantes, ainsi que l’histoire du Festival et l’évolution de son site qui a mené à la création du Quartier des spectacles et la place des Festivals.

Grâce au don de L’Équipe Spectra, BAnQ pourra ainsi pérenniser tout un pan de l’histoire québécoise contemporaine. Le fonds Festival International de Jazz de Montréal présente un intérêt indéniable pour la recherche : il est non seulement le témoin de près de 30 ans de pratique musicale à Montréal, mais également du savoir-faire et de l’esprit d’entreprise québécois, et rend compte, notamment sur les plans culturel et urbain, de l’évolution de la Métropole. Les documents seront progressivement rendus accessibles au public sur le portail Web de la BAnQ : banq.qc.ca/fijm.

— 30 —

Les commentaires sont fermés.