Communiqué pour diffusion immédiate

Jim Galloway lauréat du Prix Oscar-Peterson

Montréal, le jeudi 2 juillet 2015 — Le Prix Oscar-Peterson est décerné par le Festival International de Jazz de Montréal à titre posthume au regretté saxophoniste et cofondateur du Toronto Jazz Festival, Jim Galloway. Le Prix sera remis lors d’une conférence de presse aujourd’hui à 16 h à la Salle Stevie-Wonder de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan, en présence d’André Ménard, directeur artistique et cofondateur du Festival, d’Anne Page, la femme de Jim Galloway, de Patrick Taylor, le cofondateur du Festival de jazz de Toronto, ainsi que du pianiste Oliver Jones.

 

Jim Galloway est le 27e artiste à recevoir le Prix Oscar-Peterson. Ce prix, créé en 1989 pour les 10 ans du Festival, est attribué à un grand musicien de chez nous pour reconnaître sa contribution au jazz canadien et la qualité de son art.

Reconnu comme un des premiers saxophonistes sopranos du monde, Jim Galloway s’est démarqué par son style joyeusement lyrique et son penchant pour le swing, ainsi que son habileté à dissoudre les frontières entre le jazz traditionnel et moderne. Né en 1936 en Écosse, il étudie à la Glasgow School of Fine Arts (1954-1958), et commence à jouer de la clarinette, puis du saxophone alto, suivi du saxophone baryton. C’est en 1964 qu’il déménage à Toronto. Il se joint alors aux Metro Stompers en 1966 et devient 2 ans plus tard chef de cette formation qui se produit pendant plus de 20 ans. Dans les années 70, Jim Galloway joue dans les boîtes torontoises aux côtés d’innombrables vétérans du jazz étatsuniens, comme Buck Clayton, Wild Bill Davison, Vic Dickenson, Jay McShann et Buddy Tate. Il entreprend des tournées internationales, parfois en compagnie de ces grands musiciens, parfois en solo, et se taille une réputation de premier saxophoniste soprano de l’expression populaire. Son album Walking on Air (1979) est sélectionné en 1980 pour le prix Juno du meilleur enregistrement de jazz. En 1979, Jim Galloway introduit son groupe torontois, le Wee Big Band, un orchestre de 17 musiciens consacré aux airs des groupes de jazz et de swing des années 1930 et 1940. De 1981 à 1987, Jim Galloway est l’animateur et le directeur musical de Toronto Alive!, de la radio CKFM. Il est aussi l’agent de réservation de plusieurs boîtes torontoises de jazz, comme le Café des Copains (1983-1991) et son successeur, le Montréal Bistro. Il cofonde également le du Maurier Downtown Jazz Festival (aujourd’hui le TD Toronto Jazz Festival). Grâce à ses collaborations avec les plus grands noms et ses voyages autour du monde, Jim a été un fantastique directeur artistique du Festival de 1987 jusqu’à sa retraite en 2009. Un homme aimé de tous, qui voyait en chacun le bien et qui avait toujours le sourire aux lèvres. Il a vécu sa vie telle qu’il la voulait. Jim Galloway est décédé à Toronto le 30 décembre 2014.

En remportant le Prix Oscar-Peterson, Jim Galloway succède à Ron Di Lauro (2014), Alain Caron (2013) Peter Appleyard (2012), Jean-Pierre Zanella (2011), Don Thompson (2010), Susie Arioli (2009), Dave Young (2008) François Bourassa (2007), Yannick Rieu (2006), Bernard Primeau (2005), Diana Krall (2004), Kenny Wheeler (2003), Lorraine Desmarais (2002), Moe Kofman (2001), Charles Biddle (2000), Maynard Ferguson (1999), Guy Nadon (1998), Rob McConnell (1997), Nelson Symonds (1996), Michel Donato (1995), Paul Bley (1994), Fraser MacPherson (1993), Vic Vogel (1992), UZEB (1991), Oliver Jones (1990) et, bien sûr, à Oscar Peterson (1989).

— 30 —

Les commentaires sont fermés.