Communiqué pour diffusion immédiate

Bill Milkowski lauréat du Prix Bruce-Lundvall

Montréal, le vendredi 3 juillet 2015 — Le journaliste et écrivain américain Bill Milkowski se voit aujourd’hui honoré par le Festival International de Jazz de Montréal, qui lui décerne le Prix Bruce-Lundvall. La récompense lui sera présentée par André Ménard, directeur artistique et cofondateur du Festival, lors d’une conférence de presse aujourd’hui à 15 h à la Salle Stevie-Wonder de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan.

Bill Milkowski est le 7e lauréat du Prix Bruce-Lundvall créé en 2009 lors de la 30e édition du Festival et décerné à une personne du milieu des médias ou de la musique qui a contribué au développement du jazz.

Bill Milkowski est un auteur indépendant basé à New York, qui couvre la scène jazz depuis 1980. Collaborateur régulier des magazines Down Beat, Jazziz et Absolute Sound, il a également signé de nombreux textes au fil des ans dans Jazz Times, Guitar Player, Guitar World, Modern Drummer, Drum! et Bass Player. Il est l’auteur de JACO: The Extraordinary and Tragic Life of Jaco Pastorius (Backbeat Books), Swing It: An Annotated History of Jive (Billboard Books), Rockers, Jazzbos & Visionaries (Billboard Books) et le coauteur de Here And Now: The Autobiography of Pat Martino (Backbeat Books). Il a aussi écrit 500 livrets et a produit des enregistrements pour Blue Note, Columbia, Concord et NYC Record label. En 2004, il a remporté le Helen Oakley Dance-Robert Palmer Award dans la catégorie « Excellence in Magazine Writing », présenté par la Jazz Journalists Association, et a reçu un Lifetime Achievement Award for Jazz Journalism présenté par la JJA en 2011.

Bill Milkowski sera présent aux projections du film Jaco relatant l’histoire prodigieuse d’un des plus grands bassistes de tous les temps, Jaco Pastorius, qui sera présenté du 3 au 5 juillet au Cinéma du Parc.

À titre de lauréat du Prix Bruce-Lundvall, Bill Milkowski succède à Jean-Philippe Allard (2014), Tommy LiPuma (2013), Michael Cuscuna (2012), George Wein (2011), Herman Leonard (2010) et à celui qui a donné son nom au prix, Bruce Lundvall (2009).

— 30 —

Les commentaires sont fermés.