Communiqué pour diffusion immédiate

George Thorogood and The Destroyers, Kat Edmonson et Emilie & Ogden s’ajoutent au programme de Jazz à l’année

Montréal, le jeudi 16 juillet 2015 — La nouvelle saison de Jazz à l’année présentée par TD s’enrichit de nouveaux concerts ! Les billets seront mis en vente ce samedi, 18 juillet, à midi.

Emilie & Ogden, 2 octobre, 20 h, Gesù — Emilie & Ogden, c’est Emilie Kahn et sa harpe, Ogden. Après des prestations remarquées au festival NXNE à Toronto et au Festival International de Jazz de Montréal cet été, puis en première partie de Half Moon Run et de Patrick Watson, elles et leurs musiciens Jesse Mac Cormack (guitare, basse, banjo et voix) et Francis Ledoux (batterie) s’apprêtent à s’envoler pour le festival Iceland Airwaves en novembre. Juste avant, la formation offre avec ce concert-lancement un aperçu de 10 000, son premier album à paraître le jour même chez Secret City Records.

Kat Edmonson, 17 octobre, 20 h, L’Astral — La jeune Texane à la voix si singulière et un petit quelque chose de Jean Seberg s’est fait connaître en reprenant les grands standards du jazz, mais aussi de John Lennon ou Bob Dylan avant de s’imposer avec ses propres compositions. À la demande générale après son concert cet été au Festival, l’artiste nous revient avec The Big Picture, fusion de pop des années 50 à 70, de pop-rock d’aujourd’hui et d’une vraie passion du cinéma, moteur essentiel de son inspiration. Un voluptueux bercement hors du temps dans lequel passent ici et là des images. Enchanteur !

George Thorogood and The Destroyers, 7 mai, 20 h, Métropolis — George Thorogood et ses fidèles Destroyers sont de retour dans leur salle fétiche, le Métropolis, qu’ils remplissent chaque fois ! Année après année, leur indémodable blues-rock influencé par le son du Chicago des années 50 gagne sans coup férir le cœur de leurs milliers de fans. Il faut dire que l’iconique chanteur-guitariste à l’origine de l’immortelle Bad to the Bone n’a pas son pareil pour mettre le feu aux planches ! Et le groupe porte très bien ses 41 ans, comme le promet le nom de leur nouvelle tournée, Badder than ever !

Billets en vente dès samedi midi

Il reste également des billets pour ces concerts :
(billets déjà en vente, description à montrealjazzfest.com)

Doyle Bramhall II, 12 août, 20 h, Club Soda / Biréli Lagrène, 2 octobre, 20 h, Club Soda / Ibeyi, 4 octobre, 20 h, Théâtre Corona / Mariza, 28 octobre, 20 h, Théâtre Maisonneuve, PdA / Cordâme, 27 novembre, 20 h, L’Astral / Rufus and Martha Wainwright’s Noël Nights en famille avec invités, 5 et 6 décembre, 19 h, Maison symphonique / Brad Mehldau solo, 27 mai 2016, 20 h, Maison symphonique.

Pour tout savoir avant tout le monde, on peut s’inscrire gratuitement à l’Infolettre Spectra et recevoir toute l’information concernant les primeurs, les dernières nouvelles, les préventes exclusives et les rabais du Festival International de Jazz de Montréal et de la série Jazz à l’année. Il suffit de se rendre à infolettrespectra.ca.

Ligne Info-Jazz La Presse+ au 514 871-1881, sans frais au 1 85JAZZFEST ; montrealjazzfest.com.

Organisme sans but lucratif, le Festival International de Jazz de Montréal poursuit, pour une 15année consécutive, sa mission de diffusion et de développement du jazz et de ses musiques cousines, en réinvestissant ses éventuels surplus dans la présentation de concerts spéciaux de sa série Jazz à l’année. Avec l’appui de partenaires publics, plus précisément de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) et du ministère du Patrimoine canadien, il peut ainsi offrir au public montréalais et à ses visiteurs la possibilité de vivre au rythme du jazz toute l’année durant. Le Festival tient également à souligner l’appui de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan, l’hôte officiel de la série Jazz à l’année, ainsi que celui de Bell et du Hyatt Regency Montréal, respectivement partenaire et hôtel officiel de la série.

Les commentaires sont fermés.