Communiqué pour diffusion immédiate

37e édition du Festival International de Jazz de Montréal

Noel Gallagher’s High Flying Birds,
Ms. Lauryn Hill,
Chick Corea trio avec Christian McBride et Brian Blade, Emilie-Claire Barlow Orchestral, Jay-Jay Johanson, Avishai Cohen trio
et Fred Hersch

Prévente exclusive aux abonnés de l’Infolettre Spectra :
jeudi 28 janvier de 10 h à 22 h !

Montréal, le mardi 26 janvier 2016 — La programmation de la 37e édition du Festival International de Jazz de Montréal présentée par TD en collaboration avec Rio Tinto s’étoffe encore ! Les billets pour ces nouveaux concerts seront mis en vente ce vendredi 29 janvier à midi. Prévente exclusive pour les abonnés de l’Infolettre Spectra jeudi 28 janvier de 10 h à 22 h (abonnement gratuit à infolettrespectra.ca).

Chick Corea trio avec Christian McBride et Brian Blade — 1er juillet, 19 h, Maison symphonique — La dernière visite du légendaire pianiste remonte à 2012, alors qu’il prenait l’affiche avec Gary Burton. Dans le cadre d’une tournée marquant son 75e anniversaire, c’est cette fois-ci en trio que Chick Corea s’empare de la Maison symphonique, entouré des virtuoses Christian McBride à la basse et Brian Blade à la batterie, collaborateurs de longue date au sein du fameux Five Peace Band, qui ont signé ensemble Trilogy¸ récompensé du Grammy du meilleur album de jazz instrumental 2014.

Ms. Lauryn Hill — 5 juillet, 19 h 30, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA — Catapultée à la notoriété à la tête des Fugees, la grande dame du R&B Lauryn Hill revient au Festival après une longue absence de quelque 14 années. Entre temps, elle a ajouté à son riche répertoire croisant rap, soul, reggae et r&b deux projets d’envergure qu’on a hâte de découvrir : la série de concerts acoustiques Small Axe, porte ouverte en toute intimité sur son univers musical, et son récent hommage à Nina Simone où elle met sa voix magnifique au service du répertoire de la reine du jazz.

Noel Gallagher’s High Flying Birds — 9 juillet, 19 h 30, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA — Taillé dans la même étoffe archi-talentueuse que son ancêtre britpop Oasis, Noel Gallagher’s High Flying Birds poursuit son envolée parmi les plus grands succès au Royaume-Uni avec son 2e album, Chasing Yesterday (2015), au sommet des palmarès dès sa sortie. On y retrouve un Noel Gallagher au sommet de son inspiration entouré d’une poignée d’excellents musiciens, au service d’un pop-rock ultra accrocheur nouveau cru et toujours aussi efficace. Une visite qui ne risque pas de passer sous le radar. Une coproduction avec evenko.

Jay-Jay Johanson — 6 juillet, 18 h, Club Soda — Tout simplement éblouissant au Gesù lors de sa dernière escale en sol montréalais en février 2015, Jay-Jay Johanson nous arrive avec le matériel de son dernier album, le 11e d’une fructueuse carrière de quelque 20 années passées à explorer les frontières du féérique sonore. Maître d’œuvre d’un univers musical unique naviguant entre électro, jazz et trip-hop, l’artiste suédois nous convie une fois de plus à une superbe soirée de mélodies délicates et de rythmes aériens venus des profondeurs d’un homme habité.

Avishai Cohen trio — 2 juillet, 20 h, Monument-National — Un an après avoir dû, à notre grande déception, annuler sa venue au Festival, l’illustre contrebassiste israélien Avishai Cohen renoue avec le public montréalais. Entouré du pianiste Nitai Hershkovits et du batteur Daniel Dor, avec qui il partage un niveau de complicité créative rarement atteint, il dévoilera les pièces de From Darkness, un album d’une délicatesse remarquable dans lequel l’artiste signe 11 compositions de jazz riche et éclectique regorgeant d’audace et d’harmonies subtiles.

Fred Hersch solo — 5 juillet, 22 h 30, Gesù — « Pour ce qui est de l’art du piano solo en jazz, il existe deux catégories de musiciens : Fred Hersch et les autres » écrivait à propos de lui All About Jazz. Avec une cinquantaine d’albums au compteur en tant que meneur ou accompagnateur, Fred Hersch est considéré comme un des compositeurs les plus talentueux de la scène jazz actuelle et reconnu pour l’immense beauté et sensibilité de son style. C’est dire si ce rendez-vous dans l’intimité du Gesù tient de l’événement à ne manquer sous aucun prétexte…

Emilie-Claire Barlow orchestral — 6 juillet, 19 h, Maison symphonique — Charmant la critique grâce à sa voix précise et aérienne, cette nouvelle étoile du jazz canadien est devenue la coqueluche du Festival depuis qu’elle y a été révélée en 2007. Avec son dernier album, Clear Day, l’artiste a relevé avec brio un défi des plus audacieux : revisiter un répertoire éclectique où se croisent Brad Mehldau, Simon & Garfunkel, Coldplay, Van Morrison et Queen, avec des arrangements orchestraux, cordes, cuivres et piano à l’appui. Et pour donner corps à ce nouveau bijou, Emilie-Claire Barlow s’installe à la Maison symphonique en mode orchestral, rien de moins.

Billets en vente dès vendredi midi

  • Place des Arts et Maison symphonique de Montréal : 175, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514 842-2112, 1 866 842‑2112 ou placedesarts.com
  • Monument-National : 1182, boul. Saint-Laurent ; 514 871-2224 ; 1 866 844-2172 ; admission.com ou 1 855 790-1245 — monumentnational.com
  • Club Soda : 1225, boul Saint-Laurent ; 514 286-1010 ou clubsoda.ca
  • Gesù : 1200, rue De Bleury ; 514 861-4036 ; admission.com ou 1 855 790-1245 — legesu.com

Pour tout savoir avant tout le monde, on peut s’inscrire gratuitement à l’Infolettre Spectra (infolettrespectra.ca) et recevoir toute l’information concernant le Festival International de Jazz de Montréal. Pour plus de renseignements, on peut joindre la Ligne Info-Jazz La Presse+ au 514 871-1881, sans frais au 1 85JAZZFEST ou visiter montrealjazzfest.com.

La prochaine édition du Festival International de Jazz de Montréal aura lieu du 29 juin au 9 juillet 2016.

— 30 —

Les commentaires sont fermés.