Communiqué pour diffusion immédiate

Rufus Wainwright – L’opéra Prima Donna et plus

Mise en vente dès aujourd’hui à midi

Montréal, le jeudi 11 février 2016 — Les organisateurs du Festival International de Jazz de Montréal sont heureux d’annoncer que la 37e édition de l’événement, présentée par TD en collaboration avec Rio Tinto du 29 juin au 9 juillet 2016, accueillera Rufus Wainwright avec grand orchestre : l’opéra Prima Donna et ses grandes chansons, deux soirées symphoniques visuelles.

Chaque concert est divisé en deux parties : dans un premier temps, Rufus Wainwright dévoilera en première montréalaise une nouvelle création basée sur son opéra Prima Donna avec les chanteurs Antonio Figueroa, Kathryn Guthrie et Lyne Fortin, ainsi qu’un orchestre dirigé par Jayce Ogren, sur fond d’un nouveau film réalisé par Francesco Vezzoli.

Dans une deuxième partie, l’artiste offrira une interprétation orchestrale de ses plus grands succès. Les billets pour ces deux représentations, qui auront lieu les 2 et 3 juillet à 19 h 30 à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts dans le cadre de la série Les Événements spéciaux TD, seront mis en vente aujourd’hui à midi.   

Huit ans après avoir composé son œuvre la plus ambitieuse en carrière, l’artiste chéri des Montréalais, mélomane averti et féru d’opéra depuis son plus jeune âge, aura enfin l’immense bonheur de présenter son premier opéra à Montréal — un bonheur partagé bien entendu ! Un rendez-vous attendu de longue date dans la ville qui l’a vu grandir et évoluer, de ses premiers pas sur la scène à la carrière internationale qu’on lui connaît. Rappelons qu’après avoir initialement été commandée par le New York Metropolitan Opera, l’œuvre avait été refusée car le livret était en français, avant d’être montée pour la première fois à Manchester en 2009. C’est donc sur la scène de la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts que la rencontre aura lieu : en primeur montréalaise au Festival International de Jazz de Montréal, où l’artiste n’en est pas à son premier coup d’éclat, à commencer par son époustouflant concert d’ouverture sur la place des Festivals en 2012 ou encore ses trois concerts solos présentés à guichets fermés au TNM en 2014. 

Loué pour l’authenticité des émotions véhiculées et l’intelligence de la palette musicale, Prima Donna a été reçu comme une magnifique célébration de l’opéra romantique dans toute sa splendeur : « un véritable festin pour les sens » avec la « somptuosité héritée d’une autre époque », selon ICI Musique; une « déclaration d’amour à l’opéra » selon The Times, une œuvre « palpitante » selon Manchester Evening News et « désarmante de beauté » selon The New York Times. Ajoutons que l’opus a été immortalisé l’an dernier sous la prestigieuse étiquette Deutsche Grammophon, avant de connaître un véritable succès des ventes.

Et pour donner vie à l’œuvre, cet artiste habitué à faire les choses en grand offre un concert symphonique visuel, formule hors du commun au croisement des chemins entre œuvre lyrique, expérience visuelle et pop symphonique. Bref, un spectacle complet à la hauteur de toutes les attentes qui se déclinera en deux parties : 

Première partie : Prima Donna, dirigé par Jayce Ogren, avec Lyne Fortin, Antonio Figueroa et Kathryn Guthrie

La première partie de 60 minutes se présente comme une rencontre entre art lyrique et arts visuels. Opéra en deux actes, Prima Donna raconte l’histoire d’une cantatrice, Régine Saint-Laurent, inspirée de la soprano Maria Callas, s’ouvrant sur les thèmes du doute, de la vieillesse et de l’art. Il sera présenté dans une version abrégée par un orchestre dirigé par le chef d’orchestre américain Jayce Ogren, étoile montante de la musique classique, avec trois solistes d’envergure : la soprano québécoise de renommée internationale Lyne Fortin, le non moins réputé ténor québécois Antonio Figueroa et l’éblouissante soprano américaine Kathryn Guthrie. Le tout sera doublé d’une trame cinématographie contemporaine signée par l’artiste et réalisateur italien Francesco Vezzoli, avec Cindy Sherman incarnant Maria Callas.

Deuxième partie : Rufus Wainwright symphonique

La deuxième partie du concert, quant à elle, fera à place à Rufus Wainwright au piano accompagné de l’orchestre pour interpréter ses plus grands succès comme April Fools, Little Sister, Cigarettes and Chocolate Milk ou encore Oh What a World. 

Billets en vente dès midi

  • Place des Arts : 175, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514 842-2112, 1 866 842‑2112 ou placedesarts.com 

La prochaine édition du Festival International de Jazz de Montréal aura lieu du 29 juin au 9 juillet 2016.

— 30 —

Les commentaires sont fermés.