Communiqué pour diffusion immédiate

13e Nuit blanche à Montréal

Une Nuit rouge de plaisir !

Montréal, le lundi 29 février 2016 — La 13e édition de la Nuit blanche à Montréal, présentée dans le cadre de la 17e édition de MONTRÉAL EN LUMIÈRE, a tiré sa révérence au petit matin du dimanche 28 février et s’est révélée à la hauteur de sa réputation : tout simplement magique ! Imaginée cette année sous le thème du Rouge, la Nuit blanche a embrasé 3 quartiers et 2 pôles de la ville, du Stade olympique à Côte-des-Neiges, de Villeray au Vieux-Montréal, semant son grain de folie à travers plus de 200 activités proposées. La température clémente et la bonne humeur générale ont régné tout au long de cette Nuit aussi douce que festive qui a réuni quelque 350 000 noctambules, confirmant une fois de plus qu’il s’agit de l’événement qui attire le plus de monde à Montréal en une seule journée ! Et les festivités de MONTRÉAL EN LUMIÈRE se poursuivent jusqu’au 5 mars, puisque le site extérieur reste ouvert pendant la semaine de relâche.

Quelques images pour revivre cette Nuit magique… :

Douce Nuit, folle Nuit…

Chiffres de fréquentation à l’appui, on se réjouit de constater à quel point les visiteurs ont été nombreux partout sur l’île, prenant l’habitude de sortir du centre-ville et d’explorer d’autres quartiers. La Nuit blanche permet de savourer la richesse culturelle de toute la métropole !

En effet, on a vu des activités bien remplies un peu partout, notamment aux Forges de Montréal, au Centre Phi, à l’Atrium le 1000, au Théâtre d’Aujourd’hui pour le cabaret CreativeMornings et à la Cinémathèque pour la soirée de clôture des RVCQ. Parmi les beaux succès de cette édition de la Nuit blanche, citons la soirée Zoofest polaire organisée par La Vitrine, qui a vu défiler quelque 4700 noctambules, Montreal Loves Dilla à L’Astral ou encore les 3000 visiteurs accueillis à l’Hôtel de Ville.

À la Place des Arts, environ 30 000 visiteurs ont déambulé dans une ambiance chaleureuse sur le thème de l’afrobeat. De nombreux noctambules ont ri aux éclats lors de l’activité La nuit est (encore) blanche, tandis que le site extérieur de MEL était bien rempli et bouillonnant, autant pour le Elvis Gratton Picture Show que pour la suite !

Pas moins de 30 000 personnes ont également déferlé au Quartier latin, notamment pour participer aux jeux géants de Montréal joue sur la rue Saint-Denis, aux activités de Crayski, ainsi qu’aux activités présentées à l’UQAM. La création Aura, signée par des étudiants en médias interactifs et déployée sur la Place Pasteur, a ravi et émerveillé les foules, présentant un paysage lumineux surréel qui invitait à la déambulation, à la découverte et à l’étonnement.

Les activités liées à l’art contemporain n’ont pas été en reste, avec environ 5000 personnes réunies dans une belle ambiance dans les corridors et les galeries du Belgo, donnant lieu à de beaux moments de rencontre, d’échanges et de découvertes. Un peu plus de 75 000 passants se sont retrouvés du côté des installations d’Art souterrain, réparties à travers 13 édifices. Le Musée d’art contemporain a quant à lui compté 6500 entrées de visiteurs curieux guidés par des médiateurs vêtus de rouge pour l’occasion.

Le pôle Ligne bleue, qui s’intégrait à la programmation pour la 3e année, a également connu une fréquentation importante qui confirme sa raison d’être. La TOHU a vu défiler 3500 visiteurs pour la 2e édition de son Freak Show déjanté et coloré, tandis qu’à l’Oratoire Saint-Joseph, plus de 2000 personnes sont venus entendre les 7 chorales invitées.

De plus, environ 10 000 visites ont été enregistrées au Parc olympique, dont la moitié sur l’Esplanade Financière Sun Life.

« Est-ce qu’il y a quelque chose de plus cool, à Montréal, que la Nuit blanche ? Pas sûr. »

—    François Cardinal

‘’The biggest challenge is choosing where to go.’’

—    Regis St-Louis, Lonely Planet (USA)

‘’The city’s wildest winter night of the year.’’

Eugene Kim, My Modern Met (USA)

« S’il est humainement possible de ne faire qu’une dizaine d’activités sur les 200 proposées pour minimalement en profiter, on peut se consoler en pensant à cette ambiance lumineuse et égayante qui a recouvert Montréal toute la nuit et dans laquelle on s’est baignés. »

—    Éliane Brisebois, Le Devoir

Merci à nos partenaires

Les organisateurs de la Nuit blanche à Montréal tiennent à remercier les trois paliers gouvernementaux pour leur appui constant : le gouvernement du Canada — Développement économique Canada et Patrimoine canadien —, le gouvernement du Québec — le ministère du Tourisme, le Secrétariat à la région métropolitaine, le ministère de la Culture et des Communications et la SODEC —, ainsi que la Ville de Montréal, l’Arrondissement Ville-Marie, Tourisme Montréal, le Conseil des arts de Montréal, le Partenariat du Quartier des spectacles et la Société des célébrations du 375e anniversaire de la Montréal. Merci aux 150 partenaires — théâtres, salles de spectacle, musées, centres d’art — qui appuient la Nuit blanche à Montréal et qui travaillent pour organiser l’événement et gérer un flot inhabituel de noctambules. Merci également à la STM, fidèle et indispensable collaboratrice de ce grand rassemblement unique à Montréal, dont les navettes gratuites ont été achalandées avec de l’animation faite par les Étoiles du métro, dans une ambiance sympathique de plaisir généralisé.

La 14e édition de Nuit blanche à Montréal aura lieu le samedi 4 mars 2017.

— 30 —

Les commentaires sont fermés.