Communiqué pour diffusion immédiate

Allocution d’ouverture de Jacques-André Dupont, président-directeur général

Montréal, le vendredi 9 juin 2017Bienvenue à cette ouverture officielle de la 29e édition des Francos ! C’est toujours un grand moment pour nous que celui de donner le coup d’envoi à la plus grande fête de la musique francophone au monde, un moment que nous vivons chaque année dans un esprit festif.

Pour l’occasion, il convient de souligner le travail extraordinaire accompli par cet événement : un travail au niveau touristique, notamment, puisque des dizaines de milliers de touristes, dont 75 % sont de l’extérieur du Québec, viendront sous peu prendre nos rues d’assaut pour célébrer notre culture francophone. D’autre part, nous nous apprêtons à accueillir, comme chaque année, de nombreux journalistes étrangers qui, en retour, communiqueront à leurs millions de lecteurs la beauté de notre métropole, sa diversité, son vivre-ensemble et sa vitalité culturelle.

Ce travail se déploie également au niveau économique, puisque créer autant de retombées pour les hôteliers ainsi que le Quartier des spectacles, ses propriétaires riverains et ses commerçants, est en soi un bel exploit. Et tout cela, grâce à la tenue d’un événement principalement gratuit au cœur de notre ville !

Mais avant tout, rappelons que les Francos sont aussi un magnifique party ! Pendant onze jours, 200 spectacles, des centaines de milliers de festivaliers et tellement, tellement de plaisir. Du côté des artistes, c’est un rendez-vous annuel très apprécié. De nombreux artistes de la relève font leur premier gros spectacle aux Francos, et de nombreux artistes célèbres s’y lancent de beaux défis musicaux qu’ils ne pourraient pas se lancer ailleurs. C’est aux Francos que de nombreux jeunes découvrent chaque année de nouveaux artistes, et que les différentes communautés culturelles peuvent se familiariser avec notre musique. Elles sont LE lieu de rencontre par excellence entre le public et la musique francophone.

Grâce aux Rendez-vous Pros, c’est aussi aux Francos que se créent des passerelles essentielles entre l’Europe, l’Afrique, le Canada français et le Québec. En cela, les Francos sont un maillon décisif pour le développement des carrières et la reconnaissance des artistes d’ici à l’étranger. Ce sont les Francos qui ont révélé au monde le talent scénique d’Ariane Moffatt, qui ont offert à Pierre Lapointe les moyens de créer des événements uniques et magistraux, qui ont littéralement lancé les carrières des Philippe Brach, Cœur de pirate, Koriass, Pierre Kwenders et tant d’autres. Les Francos génèrent chaque année des millions de dollars en visibilité pour la musique francophone et ses artistes, tant pour les plus connus que pour les artistes de la relève.

Cette année, l’heure est aux réjouissances entourant les 375 ans de notre belle métropole ainsi que les 150 ans du Canada et nous sommes très heureux que les Francos fassent partis de ces belles célébrations.

En revanche, il faut souligner le fait que 2017 fut l’une des années les plus éprouvantes pour nos artistes, puisque notre industrie a été secouée par les faillites de HMV et de DEP, un des plus grands distributeurs indépendants de disque de chez nous. L’industrie est en crise constante depuis quelques années, mais les FrancoFolies se tiennent debout, du mieux qu’elles peuvent, pour poursuivre leur mission. Avec l’ADISQ et quelques autres festivals, elles figurent parmi les derniers remparts de notre industrie et de nos artistes. Pour nous permettre de poursuivre ce travail et dans une optique de développement durable, les FrancoFolies en appellent au ministère de la Culture, à travers la SODEC, ainsi qu’au ministère du Patrimoine, pour concevoir une stratégie visant à solidifier l’avenir de la scène culturelle francophone et des artistes qui font sa richesse.

Merci

Pour conclure, nous tenons à remercier chaleureusement le gouvernement du Québec — le ministère du Tourisme, le Secrétariat à la région métropolitaine et la SODEC — et le gouvernement du Canada — Développement économique du Canada et le ministère du Patrimoine canadien. Merci aussi à la Ville de Montréal, à la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal, à Tourisme Montréal, à MUSICACTION, à la Fondation SOCAN, à la SOCAN et à la SACEM, ainsi qu’à nos précieux partenaires privés : Bell, commanditaire principal et présentateur, Ford du Canada, coprésentateur de l’événement, Loto-Québec, Coors Light, la Société des alcools du Québec, Hydro-Québec, Desjardins, Société Radio-Canada, SiriusXM, de même que nos fournisseurs officiels. Merci également à tous nos partenaires médias.

Vive Montréal et vive les Francos !

Jacques-André Dupont

francofolies.com

— 30 —