Communiqué pour diffusion immédiate

Une nouvelle série d’artistes bigarrés annoncée !

40édition du Festival International de Jazz de Montréal

Blue Rodeo, Leslie Odom Jr., Dominique Fils-Aimé, Stacey Kent, Chucho Valdés et plusieurs autres

Montréal, le lundi 25 mars 2019 — Le Festival International de Jazz de Montréal, présenté par Groupe Banque TD en collaboration avec Rio Tinto, mettra un peu de soleil dans votre journée avec cette troisième vague de noms à la programmation de sa 40édition, qui aura lieu du 27 juin au 6 juillet 2019. Les billets pour ces concertsdes plus variésseront mis en vente le vendredi 29 mars à 10h (prévente exclusive pour les abonnés de l’infolettre jeudi le 28 mars, de 10 h à 22 h).

Photo 1Blue Rodeo. Première partie : Elisapie— 28 juin, 19h30, Salle Wilfrid-Pelletier, Place des Arts —  Depuis sa création, Blue Rodeo a tracé son propre sillon dans le terreau de la musique canadienne, vendant plus de quatre millions d’albums au cours des 35 dernières années. Son plus récent, 1000 Arms,marque un retour vers les harmonies chantées en duo ou sous forme d’appel et réponse. Et même si ses deux leaders, Jim Cuddy et Greg Keelor, ont vu partir et venir plusieurs musiciens au sein de la formation, celle-ci n’a jamais perdu sa cohésion. Un incontournable du country rock canadien. En première partie : l’intense et touchante Elisapie, ambassadrice de la culture inuite, qui ramène les poétiques pièces de son dernier opus – The Ballad of the Runaway Girl – à la Place des Arts.

Série Événements spéciaux TD

Stacy Kent Symphonique30 juin, 19h, Maison symphonique, Place des Arts Photo 2 Le projet orchestral de la chanteuse américaine, I Know I Dream, mêle classiques de la bossa nova, chanson française, standards du « Great American Songbook », mais aussi des compositions originales écrites par son mari, le saxophoniste Jim Tomlinson. Aux textes, de grandes pointures : Kazuo Ishiguro (prix Nobel de littérature en 2017), le poète Antonio Ladeira et le parolier de Nashville Cliff Goldmacher. Sa voix sensuelle, limpide et fluide, aux couleurs swing et aux teintes jazzy, entraîne les spectateurs dans une douce rêverie dont ils ne veulent plus émerger. Pour ce spectacle unique, la chanteuse sera accompagnée pour la première fois d’un orchestre symphonique.

Série Le Festival à la Maison symphonique Delta Air Lines

Brad Mehldau Quintet featuring Ambrose Akimusire, Joel Frahm, Joe Sanders &Photo 3 Leon Parker — 27 juin, 19h, Maison symphonique, Place des Arts — En vue de quelques dates soigneusement choisies cet été, Brad Mehldau a monté un quintette spécial mettant en vedette quelques-uns de ses instrumentistes préférés : le trompettiste Ambrose Akinmusire, le saxophoniste Joel Frahm, le bassiste Joe Sanders et le batteur Leon Parker. Un grand ensemble unique en son genre, formé de leaders, qui présente un nouveau territoire d’expression pour le pianiste virtuose.

Série Le Festival à la Maison symphonique Delta Air Lines 

Photo 4Leslie Odom Jr. | Dominique Fils-Aimé— 6 juillet, 20h, Théâtre Maisonneuve, Place des Arts — Artiste aux multiples chapeaux, Leslie Odom Jr s’est fait remarquer à Broadway grâce à son rôle d’Aaron Burr dans la comédie musicale acclamée Hamilton, pour lequel il a remporté un Tony Award. On l’a aussi vu au grand écran (Murder on the Orient Express) et au petit (Smash, CSI: Miami, Persons of Interest). Quant à son premier album éponyme, il a atteint la première position du palmarès Billboard Jazz, un succès réitéré avec son deuxième, Simply Christmas. 

                                                                              Un an après une brillante prestation au Festival, Dominique Fils-Aimé nous interprétera desPhoto 5 pièces tirées de Stay Tuned!, le deuxième album de sa trilogie, sorti le 22 février 2019. Stay Tuned! est un appel, ainsi qu’un rappel à la révolution. Voulant se détacher des standards de compositions traditionnelles, Dominique nous présente une œuvre axée sur des formes musicales libérées.

Série Les Grands concerts Rio Tinto

Photo 6Chucho Valdés, Jazz Batá. Première partie : Edmar Castaneda trio— 28 juin, 19h, Maison symphonique, Place des Arts — L’une des personnalités les plus influentes du jazz afro-cubain, le pianiste, compositeur et arrangeur Chucho Valdés a d’abord marqué les esprits avec Irakere, premier groupe cubain à décrocher un Grammy. À 77 ans, il demeure toujours aussi actif, ayant entrepris l’an dernier la tournée Trance et lancé Jazz Batá 2, un album mettant en vedette un trio de pianistes accompagnés de batá, ces tambours à sablier à tête double utilisés dans les rituels de la Santería.

Série Le Festival à la Maison symphonique Delta Air Lines

Photo 7Programme double : Ravi Coltrane Quartet | Antonio Sanchez & Migration 30 juin, 20h, Théâtre Maisonneuve, Place des Arts — Au cours de sa carrière prolifique, le saxophoniste, chef d’orchestre et compositeur Ravi Coltrane a travaillé non seulement comme musicien accompagnateur, mais il a aussi enregistré des albums remarquables et fondé un important label indépendant, RKM. Sa mère, Alice Coltrane, a exercé une influence considérable sur Ravi et vice versa ; c’est d’ailleurs lui qui a encouragé Alice à retourner au studio après une longue absence. Ravi a produit et joué sur le puissant film Translinear Light d’Alice Coltrane, sorti en 2004. On le retrouve au Festival après 2 ans d’absence !

Sur son plus récent album, Lines in the Sand,Photo 8 le batteur et compositeur d’origine mexicaine Antonio Sanchez explore l’injustice et l’horreur vécues par les immigrants du Sud, refoulés aux frontières des États-Unis par les politiques belliqueuses du président Trump, utilisant même des enregistrements provenant de raids policiers. L’auteur de la splendide bande sonore du film Birdman poursuit son approche cinématographique de la musique, canalisant sa colère pour créer des pièces texturées et évocatrices, comme autant de réponses à la tourmente américaine.

Série Les Grands concerts Rio Tinto

Photo 9

Strumbellas. Première partie : Elliot Maginot— 27 juin, 20h30, MTELUS — La formation torontoise a le vent dans les voiles depuis le succès international du titre Spirits, qui lui a valu le Juno de Chanson de l’année, devançant Drake, The Weeknd et Shawn Mendes. Son quatrième opus, Rattlesnake, paru cette année, témoigne de l’évolution du sextuor et amène leur folk à un autre niveau, beaucoup plus enjoué et rapide, résolument optimiste, bien que toujours centré sur la guitare acoustique. En première partie : Elliot Maginot présente les pièces de son deuxième opus, Comrades, un album résolument plus pop avec des sonorités rappelant Phil Collins, The War On Drugs et Peter Gabriel.

Série Les Rythmes

Jacob Collier. Première partie : Madison McFerrin— 2 juillet, 21h, Club Soda —     C’estPhoto 10 grâce à une série de vidéos virales sur YouTube que le prodige Jacob Collier devient une star et, par la même occasion, qu’il attire l’attention de Quincy Jones. En 2016, Collier sort l’album In My Room, sur lequel il chante et joue de plusieurs instruments. Cet album, qu’il a enregistré dans sa chambre, l’amène éventuellement à collaborer avec Herbie Hancock et Hans Zimmer. Le 1erjanvier 2018, Collier débute la création de l’audacieux Djesse, un cycle de quatre albums composés entièrement en 2018, auxquels ont contribué plusieurs de ses sources d’inspiration. Dans ces albums, Jacob Collier adopte l’idée de la mondialisation, la chante et la vit littéralement à travers des chansons qui se battent pour quelque chose – la musique et sa force rassembleuse.

Série Les Couleurs SAQ

Photo 11Alex Henry Foster. Première partie : Sheenah Ko — 5 juillet, 21h, Club Soda — Alex Henry Foster est un musicien canadien, auteur-compositeur, chanteur et producteur, plus connu en tant que leader du groupe de post-rock/noise Your Favorite Enemies. Fervent défenseur des droits humains, Foster a été un porte-parole très actif dans la dernière décennie, dénonçant le racisme, la prolifération des gangs de rue – dans lesquels il a passé son adolescence, la résurgence du populisme et de l’extrémisme identitaire, entre autres choses. Le 9 novembre 2018, Foster sort son premier album solo, un essai de poésie intime, à propos de la paix, de la foi et de l’espoir au travers du deuil, de la dépression et de la détresse. En première partie : la musique atmosphérique et chargée d’émotion de Sheenah Ko, également connue en tant que claviériste au sein du groupe The Besnard Lakes.

Série Les Couleurs SAQ

Yungblud — 6 juillet, 21h, Club Soda — Depuis ses débuts, Yungblud insuffle une sortePhoto 12 de vitalité turbulente à l’univers musical du rock. Aussi connu sous le nom de Dominic Harrison, Yungblud passe une bonne partie de l’année 2018 sur la route, diffusant son message d’anticonformisme à un public en pleine croissance, grâce à son énergie puissante et son charisme incontrôlable. En juillet 2018, son premier album, 21st Century Liability, permet à Yungblud de canaliser son énergie pleine d’indignation dans des chansons à la fois provocantes et contagieuses. Déjà au travail sur son deuxième album, Yungblud s’inspire d’histoires que les fans lui ont racontées sur la route. Il souhaite que sa musique soit une conversation – une façon de se rassembler et de construire une forte communauté.

Série Les Couleurs SAQ

Photo 13Marianne Trudel et Karen Young, Portraits : Chansons de Joni Mitchell— 29 juin, 18h, L’Astral — Surtout connue comme chanteuse de jazz, Karen Young est aussi une musicienne surdouée. Dotée d’une grande sensibilité, elle a exploré toutes les formes de musique. N’ayant jamais refusé un défi musical, elle a chanté dans plus de 20 langues et sur plus de 40 albums. Marianne Trudel est pianiste, compositrice, improvisatrice et arrangeuse, véritable dynamo de la scène musicale instrumentale au pays, active ici comme à l’étranger. Ces deux artistes exceptionnelles s’unissent pour revisiter le répertoire de Joni Mitchell – qui a d’ailleurs eu 75 ans – de manière originale et profondément émouvante.

Série TD Jazz d’ici La Presse+ en collaboration avec ICI Musique

Tamino — 2 juillet, 22h, L’Astral — Véritable révélation de la nouvelle scène flamande,Photo 14 Tamino subjugue dès ses débuts avec Habibi, un EP qui dévoile une voix bouleversante et un univers d’une riche profondeur. Le jeune auteur-compositeur-interprète d’origine égyptienne récolte depuis les éloges partout sur son passage. Pour son premier disque, Amir, il s’est fait accompagner d’un collectif de musiciens provenant pour la plupart du Moyen-Orient, dont certains ont le statut de réfugiés en Belgique. « Un romantisme énigmatique souligné de frises orientales », résumeront Les Inrocks.

Série Le Club Heineken en collaboration avec Stingray

Photo 15

                                           PJ Morton — 5 juillet, 22h, L’Astral —  PJ Morton est l’homme le plus occupé du R & B. En plus de performer aux côtés de Maroon 5 et de collaboré avec des artistes comme Stevie Wonder, Solange et Erykah Badu, sa carrière solo prend son envol lorsque ses albums Gumbo et Gumbo Unplugged récoltent plusieurs nominations aux Grammys ces deux dernières années. En 2018, PJ fait une apparition remarquée au Tiny Deskde NPR. En novembre 2018, Morton sortait une petite merveille juste à temps pour les Fêtes, Christmas With PJ Morton.

Série Le Club Heineken en collaboration avec Stingray

Prévente exclusive aux abonnés de l’Infolettre Spectra jeudi le 28 mars de 10 h à 22h

  • Place des Arts: 175, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514 842-2112, 1 866 842-2112 ou placedesarts.com
  • L’Astral, Maison du Festival: 305, rue Sainte-Catherine Ouest ; 1 855 790-1245 ou ticketmaster.ca
  • Club Soda: 1225, boul. Saint-Laurent ; 514 286-1010 ou clubsoda.ca
  • MTELUS: 59, rue Sainte-Catherine Est ; 1 855 790-1245 ou ticketmaster.ca

La 40eédition du Festival International de Jazz de Montréal se déroulera du 27 juin au 6 juillet 2019.

montrealjazzfest.com

– 30 –