Communiqué pour diffusion immédiate

Karim Ouellet remporte le volet québécois du Prix Félix-Leclerc de la chanson 2013

Montréal, le jeudi 13 juin 2013Karim Ouellet se voit remettre aujourd’hui, dans le cadre des 25es FrancoFolies de Montréal, le Prix Félix-Leclerc de la chanson 2013, volet québécois. La remise de prix aura lieu en deux temps : lors d’une conférence de presse à 14 h à la Salle Stevie Wonder de la Maison du Festival (305, rue Sainte-Catherine Ouest) et lors du spectacle d’ouverture Les chants d’amour de Félix à 20 h, à la Salle Wilfrid-Pelletier.

Créé en 1996 par la Fondation Félix-Leclerc en collaboration avec Les FrancoFolies de Montréal, le Prix Félix-Leclerc de la chanson vise à stimuler la création chez les jeunes auteurs-compositeurs-interprètes et à encourager la production et la diffusion de la chanson francophone. Pour la 18e édition du Prix, les FrancoFolies de Montréal s’associent pour une 4e année consécutive avec Les Francofolies de La Rochelle. Ce partenariat entre les deux rives de l’Atlantique permet de soutenir le développement d’artistes québécois et français dont la carrière est en plein essor, tout en contribuant à maintenir des liens privilégiés entre ceux-ci. Le lauréat français du prix Félix-Leclerc sera annoncé le 13 juillet prochain, lors de la 28e édition des Francofolies de La Rochelle, qui se déroulera du 12 au 16 juillet 2013.

Karim Ouellet

Originaire de Dakar, Karim Ouellet vit sa jeunesse entre le Canada, le Sénégal, la France, le Rwanda et la Tunisie. Après s’être posé au Québec en 2002, il découvre le hip-hop à l’école secondaire et continue de se perfectionner à la guitare. En 2007, le musicien participe aux Francofolies de La Rochelle et à la Francoville 2008, à Bordeaux. Proche collaborateur du groupe hip-hop CEA et du collectif Movèzerbe, l’artiste polyvalent touche à toutes les étapes de la création d’une chanson, de la composition à la réalisation en passant par les arrangements. Finaliste lors du Festival de la Chanson de Granby 2009 et des Francouvertes 2011, il lance Plume en 2011, un premier album qui marie rock, reggae, folk et électro, entre autres genres, et qui lui vaut le prix de l’Album pop de l’année lors du GAMIQ 2011. En novembre 2012, il récidive avec son 2e album, Fox, puis signe en mars 2013 avec Warner France et est sacré Révélation Chanson Radio-Canada 2012-2013. Après avoir fait salle comble à L’Astral cet hiver, Karim Ouellet propose cette année aux Francos une prestation le 16 juin à 19 h au Club Soda (Première partie : Féfé) et un DJ set le 17 juin à minuit au bar éphémère des Francos, Le Shag.

Le jury

Le jury québécois regroupant journalistes et représentants de l’industrie musicale et mis sur pied par Les FrancoFolies de Montréal a arrêté son choix en tenant compte des critères suivants : originalité et qualité des textes et de la musique ; pertinence de la démarche créative, maîtrise de la scène et qualité d’interprétation ; potentiel de développement d’une carrière sur les plans national et international ; contribution au renouvellement de la chanson francophone. Un jury français, choisi par les Francofolies de La Rochelle, fera de même lors de la tenue de l’événement français, à la mi-juillet. Le jury québécois est composé cette année de Philippe Papineau (Le Devoir), Émilie Côté (La Presse), Nicolas Tittley (Musique Plus/Musimax), Pierre Landry (CBC) et André Péloquin (Voir).

Un prix qui ouvre des portes

Chacun des lauréats reçoit une bourse de 2500 $ de la Fondation Félix-Leclerc et une œuvre sculptée sur bois représentant l’emblème de la Fondation. Ils seront aussi invités à prendre part, en 2014, aux FrancoFolies de Montréal (lauréat français) et aux Francofolies de La Rochelle (lauréat québécois). De plus, l’artiste québécois gagnant obtient une bourse de 2500 $ du Groupe Éditorial Musinfo, l’éditeur québécois d’une partie du catalogue de Félix Leclerc, un stage au Chantier des Francos en amont à son passage à La Rochelle et, nouveauté de cette année, une bourse de 10 000 $ de CKOI Montréal comprenant 5000 $ en argent et 5000 $ en soutien à la tournée internationale. De son côté, le récipiendaire français reçoit une bourse de 2500 $ des Éditions Raoul Breton, éditeur français de Félix Leclerc.

Le talent récompensé

Chaque année, le Prix Félix‑Leclerc de la chanson permet à deux lauréats, l’un du Québec et l’autre de France, de se faire connaître outre-Atlantique. Rappelons que pour être admissibles, les candidats doivent avoir un répertoire majoritairement composé de pièces originales et francophones et avoir au moins un disque à leur actif.

Karim Ouellet succède à Marie-Pierre Arthur (2012), Bernard Adamus (2011), Damien Robitaille (2010), Alexandre Désilets (2009), Catherine Major (2008), Thomas Hellman (2007), Karkwa (2006), Vincent Vallières (2005), Pierre Lapointe (2004), Yann Perreau (2003), Stefie Shock (2002), Loco Locass (2001), Daniel Boucher (2000), Mara Tremblay (1999), Lili Fatale (1998), Sylvie Paquette (1997) et Marie‑Jo Thério (1996).

Quant au futur gagnant du volet français du prix Félix-Leclerc 2013, il succèdera à Ben Mazué (2012), L (2011), Robin Leduc (2010), Alexis HK (2009), Imbert Imbert (2008), MeLL (2007), Agnès Bihl (2006), Nicolas Jules (2005), Amélie-les-crayons (2004), Fred (2003), Bertrand Louis (2002), Miro (2001), Mickey 3D (2000), Rachel Des Bois (1999), M (1998), Clarika (1997) et Pascal Mathieu (1996).

Outre Karim Ouellet, neuf autres artistes et groupes québécois auront eux aussi retenu l’attention lors de cette 18e édition du Prix Félix-Leclerc de la chanson : Chantal Archambault, Fanny Bloom, Les sœurs Boulay, Forêt, David Giguère, Koriass, Salomé Leclerc, Peter Peter et Ingrid St-Pierre.

Les FrancoFolies de Montréal tiennent à remercier chacun des participants, tous les membres du jury de même que Nathalie Leclerc de la Fondation Félix-Leclerc, les Francofolies de La Rochelle, les Éditions Raoul Breton et le Groupe Éditorial Musinfo inc.

Ben Mazué se produira le samedi 15 juin à 19 h au Pub Rickard’s (série Les Soirées chaudes Rickard’s) et le dimanche 16 juin à 20 h sur la scène Loto-Québec, dans le cadre de la série Les Espoirs Loto-Québec. Quant à la lauréate québécoise 2012, Marie-Pierre Arthur, elle sera de L’Événement d’ouverture Ford le 13 juin et montera sur la scène des Francofolies de La Rochelle le lundi 15 juillet.

— 30 —

Les commentaires sont fermés.