Communiqué pour diffusion immédiate

Les FrancoFolies du bonheur !

Bilan de la 25édition des FrancoFolies de Montréal

Montréal, le samedi 22 juin 2013 — Car le bonheur a en effet semblé être le dénominateur commun de toutes les conversations et les commentaires du public, des artistes, des journalistes et des gens de l’industrie ! Comme disent nos cousins français, « tout le monde avait la banane » ! Soir après soir, ce fut un réel un plaisir d’admirer les sourires sur toutes les lèvres dans ces foules sans précédent, de tous âges et de toutes origines.

Il faut dire que les 10 jours de folies de cette magnifique édition anniversaire des FrancoFolies de Montréal ont offert un véritable panorama de la musique de la francophonie, d’hier comme d’aujourd’hui, aussi pleine de classiques que de nouveautés, aux accents les plus divers et les plus rassembleurs. Aussi bien en salle que sur le site extérieur gratuit dans le Quartier des spectacles, cette 25e édition de l’événement, fièrement présenté par Bell en collaboration avec Ford du Canada, a été à la fois un superbe rappel d’un quart de siècle d’éditions francofolles, un témoin de ce qui se fait de mieux actuellement sur la planète francophone et un excitant indicateur des nouvelles voies qu’emprunte notre musique, le tout harmonieusement rassemblé en un seul événement ouvert à tous les publics. Et ils en ont manifestement profité comme jamais auparavant !

Bien qu’il n’y ait pas eu de comptage de foule cette année, si on se fie à l’achalandage considérable qu’on a facilement pu constater de visu et à l’augmentation sans précédent des ventes sur le site cette année, il est raisonnable de croire qu’après la prestation de Roch Voisine ce soir — que MétéoMédia annonce sans pluie —, les FrancoFolies dépasseront pour la première fois la barre symbolique du million de visites !

Quant aux recettes de billetterie, elles auront aussi battu des records (exception faite du 20e anniversaire qui bénéficiait de trois soirées de Mutantès à guichets fermés). Parmi les cadeaux de cet anniversaire merveilleux, soulignons les spectacles affichant complet de Cœur de pirate, IAM, Keny Arkana, Bernard Adamus, Louis‑Jean Cormier, Loco Locass, Le Chant de Sainte Carmen de la Main, Albin de la Simone ou Les sœurs Boulay.

Les Francos se soldent donc non seulement par un budget équilibré d’une dizaine de millions de dollars, mais aussi avec un surplus d’une centaine de milliers qui permettra enfin de commencer à résorber leur déficit accumulé de 1,1 million de dollars. Avec toutes ces bonnes nouvelles, on peut dire que les FrancoFolies de Montréal, avec toute la fougue de leurs 25 étés, ont connu cette année un véritable tournant et qu’elles entrent dorénavant dans la ligue majeure des plus grands festivals de musique internationaux. Et avec l’arrivée de Bell à leurs côtés comme commanditaire principal et présentateur, qui se joint à Ford du Canada et d’autres précieux partenaires pour nous aider à offrir des centaines de spectacles gratuitement, les FrancoFolies de Montréal vont bon train et envisagent l’avenir avec confiance et sérénité.

Mission accomplie !

Les FrancoFolies de Montréal ont toujours eu comme objectifs de faire la promotion et la diffusion de la musique d’expression française, d’être une rampe de lancement pour les jeunes artistes et de stimuler la circulation des artistes de toute la francophonie. Etsi les Francos ont toujours eu cette mission en tête, elles ont fait particulièrement fort en cette 25e édition, et de bien des façons, par exemple en nous permettant de croiser « en prime » un nombre record d’artistes invités dans différents spectacles, comme les Gilles Vigneault, Alain Souchon, Laurent Voulzy, Oliver Jones, Luc De Larochellière, Mario Pelchat, Diane Tell, Isabelle Boulay, Michel Rivard, Pierre Lapointe, Laurence Jalbert, pour ne nommer qu’eux.

Des moments marquants

Aux Francos, la difficulté n’est pas de trouver des moments marquants, mais de les limiter ! Chaque jour réserve son lot de découvertes excitantes, de retours aux sources, d’airs à adopter et à aimer. Pour notre équipe de programmation, voici ceux qui se sont particulièrement démarqués :

Alain Simard, président et fondateur des FrancoFolies de Montréal :

« Les Chants d’amour de Félix… quelle ouverture superbe ! Toute la poésie et la chaleur humaine de Félix Leclerc se sont retrouvées sur scène, sous la direction de Dominic Champagne. Avant même de débuter, on y a vu Karim Ouellet se voir remettre le Prix Félix-Leclerc des mains de Nathalie Leclerc, puis le très beau court métrage MacPherson, de Martine Chartrand, qui a nécessité des milliers de peintures sur verre ! Louis‑Jean Cormier, Jean-Pierre Ferland, Michel Rivard, Richard Séguin, Salomé Leclerc, Marie‑Josée Lord ont été magiques, ainsi que Gilles Vigneault, bien sûr, chaudement et longtemps ovationné.

« L’Événement spécial Bell 25 ans, 25 artistes, 25 chansons… Quel moment choisir ? Ils étaient tous mémorables ! Vincent Vallières, seul à la guitare au beau milieu de la foule, qui l’a fait chanter à l’unisson. L’ambiance générale était tellement survoltée, on a même assisté à une spectaculaire séance de body surfing simultanée de plusieurs artistes renommés : c’était beau de voir les Karim Ouellet, Daniel Boucher, Pierre Lapointe, Ariane Moffatt, Vincent Vallières, Mara Tremblay, Yann Perreau ou Dumas se laisser porter en même temps par ces milliers de mains ! Et la finale était un véritable feu d’artifice : après les prestations enflammées de Marjo et Éric Lapointe, toutes ces voix réunies ont fait chanter à la foule “On a mis quelqu’un au monde, il faudrait peut-être l’écouter…” » d’Harmonium !

 « Tous ces événements de la place des Festivals qui ont fait lever les foules : Dumas, Kevin Parent, Daniel Lavoie, Radio Radio, ou Zachary Richard. Grand moment d’émotion en finale du spectacle enlevant de ce dernier, alors que son petit-fils de 13 ans, Émile, s’amenait au rappel avec son harmonica pour une grande primeur : ils ont joué ensemble J’aime la vie, la chanson-titre du prochain album de Zachary, album qu’il a entièrement écrit avec son grand-père. Il venait directement de France pour l’occasion !

« Le Chant de Sainte Carmen de la Main, c’est une fantastique pièce de théâtre musicale spécialement créée avec le TNM dans le cadre des festivités de nos 25 ans par René Richard Cyr et Daniel Bélanger ! Comment ne pas en être fier ? Et l’enthousiasme touche tout le monde, comme l’attestent les 45 000 billets vendus en si peu de temps, ce qui en fait un des rares spectacles qui recevra un billet d’or cette année ! À découvrir au plus vite si ce n’est déjà fait ! Une tournée est annoncée à travers le Québec et le CD avec la fantastique musique de Daniel Bélanger est maintenant disponible.

« Charlebois ? N’ayons pas peur des mots, c’était un spectacle his-to-ri-que ! Quelle énergie ! Qui dirait qu’il aura 69 ans dans quelques jours ? Il a non seulement confirmé en grande pompe son statut de légende, mais nous a offert des collaborations du tonnerre. Je pense à Alain Lefèvre et Diane Dufresne — magnifique ! —, l’incroyable Foule sentimentale en trio avec Alain Souchon et Laurent Voulzy, ou encore sa magnifique interprétation de la plus que jamais immortelle Le Phoque en Alaska pour présenter Michel Rivard. Des moments de magie. C’est vraiment une grande chance que le spectacle ait été enregistré pour la télé pour la postérité !

« L’Hommage à Claude Léveillée promet d’être tout aussi historique avec les présences attendues de Charlebois et Ferland notamment… Oliver Jones y fera aussi un duo au piano avec le jeune prodige Daniel Clarke Bouchard (13 ans !), clin d’œil aux immortels duos de Claude et André Gagnon, qui aujourd’hui ne monte plus sur scène… Et on ferme une jolie boucle symbolique quand on repense que cet hommage aura lieu dans la salle même où Claude Léveillée a marqué l’histoire en étant le 1er Québécois à se produire à la Place des Arts… On peut s’attendre à toute une finale pour cette édition !

« Finalement, allez voir ce soir notre dernier cadeau aux francofous : La Grande soirée de clôture Bell avec Roch Voisine, c’est quelque chose ! Et qui de mieux que lui pour clore l’événement, lui dont la chanson Hélène a été le tube mondial de la francophonie au moment même de la naissance des Francos ?

Laurent Saulnier, vice-président à la programmation et à la production,

a tenu à saluer la prestation d’Ariane Moffatt à L’Événement d’ouverture Ford, qui a « modifié son show exprès pour les Francos et qui termine sa tournée ici avec nous… ». Impossible de ne pas triper devant le spectacle de Bombino : « une première moitié acoustique tout simplement époustouflante, suivie d’une 2e partie électrique tout aussi réussie. » Et on a assisté à l’ « effet Francos » : « un nombre impressionnant de chanteurs et musiciens présents dans la foule — Dumas, Rivard y étaient… — et on avait tous la bouche ouverte d’admiration ! » Le groupe Fauve a quant à lui fait un premier passage extrêmement remarqué, véritable « buzz français qui se propage comme une traînée de poudre ici. » Le spectacle de Forêt et d’Albin de la Simone — complet, bien sûr — a aussi été un des moments forts de cette édition : « c’est rare d’assister à la naissance d’un groupe aussi essentiel que Forêt », souligne-t-il, tout en louant « le courage de la douceur d’Albin ». Enfin, Lynda Thalie a aussi livré un spectacle remarquable lors de la Grande fête multiculturelle Hydro‑Québec : « voilà quelqu’un qui a tellement travaillé fort… dommage qu’il ait plu ! »

Finalement, Caroline Johnson, directrice à la programmation,

a adoré les 3 présences féminines du premier vendredi, « 3 styles complètement différents, mais 3 femmes qui en ont dedans : Keny Arkana, Emel Mathlouthi et Zaho, animées de la même d’énergie de feu. Trois bad ass women chacune à sa façon ! » Elle a succombé aux rythmes de Féfé, qui « nous a fait danser de droite à gauche et qui a conquis la foule en 5 secondes ! » Autre belle soirée en compagnie de Lisa LeBlanc, qui a révélé son plein potentiel ce soir-là : « Elle était entourée de pleins d’invités, des moins et des plus connus. Même son prof de musique y était ! » Quant à Louis-Jean Cormier, il était chez lui au Métropolis : « les gens l’aiment d’amour. Il a commencé son spectacle dans sa loge, projeté sur un écran sur la scène. Il y a juste lui pour faire ça ! » Mais la palme de la soirée survoltée revient sans doute à IAM : « J’avais rarement vu le Métropolis en feu comme ça : une ambiance de fou ! Ça faisait trop longtemps qu’on ne les avait pas vus ! »

Coup de théâtre : CKOI double la mise !
Deux artistes remportent chacun une bourse de 25 000 $ !

Les artistes de cette édition anniversaire des Francos avaient déjà de quoi se réjouir : l’un d’eux allait remporter un prix spécial de 25 000 $ offert par CKOI 96.9 comme cadeau à l’occasion du 25e anniversaire des FrancoFolies de Montréal et pour encourager la relève… Eh bien voilà que leur joie s’est vue sérieusement amplifiée puisque le jury, constitué des programmateurs des Francos, a été submergé par tant de talent et n’a pas pu se résoudre à choisir un seul artiste : bonne joueuse, CKOI a accepté de doubler sa mise, ce sont donc deux grands gagnants, Hôtel Morphée et Koriass, qui se sont partagé l’exceptionnel montant de 50 000 $ ! Merci CKOI !

3e édition des Rendez-vous Pros des Francos

Les Rendez-vous Pros des Francos présentés en collaboration avec Musicaction, la SOCAN, la SACEM et la SODEC ont été créés dans le but de contribuer encore plus à la bonne santé de notre musique en tissant des liens entre l’industrie musicale d’Europe et du Québec. Pour cette 3e année, 200 professionnels accrédités et une quinzaine de délégués invités ont assisté aux rencontres éclair, aux ateliers, aux prestations de poulains de la SACEM, de Spectra Musique, de Simone Records, d’Abuzive Muzik et d’Audiogram et, bien entendu, aux apéros ! Des activités ont aussi eu lieu en partenariat avec l’ADISQ et l’Association des professionnels de l’édition musicale (APEM), qui a profité de l’occasion pour remettre le tout premier Prix Christopher-J.-Reed, accordé annuellement à une personne engagée dans sa communauté professionnelle, à Daniel Lafrance, directeur général d’Editorial Avenue. Et les RV Pros, c’est du concret : demandez à Alexis HK, qui était de la première édition et qui a maintenant un gérant au Québec et vient souvent nous voir. Ou à Lisa LeBlanc ou Marie-Pierre Arthur : leur présence aux RV Pros en 2012 a contribué au développement de leur carrière en Europe où les attendaient quelques contrats ! Et cette année, on sait déjà que Dare to Care a signé Fauve, de même que Spectra Musique avec Albin de la Simone, et que Patrice Michaud ira aux Francofolies de Spa.

Une nouvelle Étoile montante Ford dévoilée ce soir

La 2e édition du concours L’Étoile montante Ford a été un franc succès ! Après avoir réuni des centaines de participants lors des 5 auditions et 25 candidats aux demi-finales, le concours couronne aujourd’hui ses 2 gagnants lors de la finale qui aura lieu sur la scène Ford à 20 h, avec les 4 finalistes Annie Gaudreau-Roy, Simon Lacas, Marie‑Alexe Morin et Geneviève Racette. Le grand gagnant, choisi par les juges, remportera un prix de 5000 $ offert par Ford, alors que le coup de cœur du public repartira avec 1250 $ offert par CKOI 96.9. Les 3 demi-finalistes empochent également 1250 $ de la part de CKOI. En tout, près de 250 000 votes sur internet et des milliers de commentaires Facebook ont témoigné de l’engouement du public pour ce concours inauguré l’année dernière par Les FrancoFolies de Montréal en collaboration avec Ford du Canada. On remet ça l’année prochaine !

La Foire des Francos : une fête… reportée l’année prochaine

La première Foire des Francos annulée en raison de la pluie… Pourtant, quelle belle initiative ! Ça se voulait un petit évènement festif et rassembleur de l’industrie musicale sur l’esplanade de la Place des Arts, un peu dans l’esprit des fameux marchés aux puces de la province, avec comme seul but le plaisir d’échanger dans une ambiance décontractée. Des représentants de toutes les sphères de l’industrie y étaient attendus, maisons de disques, gérants, agents, magasins d’instruments de musique, de disques et de vinyles, brocanteurs, créateurs de t-shirts, de sérigraphies ou de macarons et bien sûr artistes, mais, malgré l’enthousiasme de ceux qui devaient y participer, la météo en a décidé autrement. Pas grave, on se reprend l’an prochain avec déjà de nouvelles idées !

Le tour du monde des Francos

À l’occasion de leur 25e anniversaire, les Francos ont connu une couverture internationale exceptionnelle. Plus d’une soixantaine de journalistes étrangers et près de 40 médias ont répondu à l’appel, parmi lesquels on peut noter de la grande visite de France : l’émission de télévision matinale la plus écoutée en France, Télématin, diffusée sur France 2, et Escale Estivale, une des émissions de radio les plus importantes en France, sur les ondes de France Inter. Toujours du côté français, citons également Le Nouvel Observateur, RTL, Télérama, Les Inrockuptibles, Europe 1 (On connaît la musique), Télérama Radio, Ouest France, France 2 (Hebdo Musique Mag), Télérama.fr, Agence France Presse, Le Mouv’ (Francosonik), Le Monde, RFI (Musique du monde), La Croix, Le Point.fr, Radio France, France 1ère, Longueurs d’Ondes, Sud Ouest, RFI Musique, Platine Magazine, HitWest, Charente Libre, Pure Channel, Europa Latina, FrancoMag, ZikCard et Francofans. On a aussi parlé des Francos dans le reste du Canada (Via Destinations, TFO (BRBR), MSN.ca, Fashion Style Mag), en Belgique (Le Soir, Equinoxe FM), à Chypre (Radio Astra), en Chine (RTHK radio 3), au Pérou (Orbita Popular), au Royaume-Uni (The Travelling Editor) et en Australie (Bitten by the Travel Bug).


Les Francos sur les ondes

Les Francos ont aussi fait des leurs sur les ondes : la magnifique soirée Robert Charlebois : 50 ans ! à la Salle Wilfrid-Pelletier a été enregistrée par Radio-Canada alors que le spectacle extérieur Le Rendez-vous Loto-Québec avec Radio Radio et les invités Mama Rosin, Kim Ho, Pierre Kwenders et Damien Robitaille a été capté par Espace musique et sera diffusé ultérieurement. Pénélope McQuade est venue faire un tour virtuel lors de 2 grands spectacles extérieurs gratuits les 17 et 19 juin, en direct dans le cadre de son émission à Radio-Canada. Plusieurs radios ont aussi élu domicile temporairement sur notre site pour diffuser en direct la bonne parole franco, comme BOOM FM, CISM, CKOI, ou encore la Première Chaîne (Bouillant de culture) et Espace musique (Chants libres à Monique).

Des Francos technos

Le FrancoFolies.com213 355 visites et 875 637 pages vues !poursuit sa lancée sur le web et les multiples plateformes. Cette année, pour souligner le 25anniversaire, nous avons créé le volet « Historique des Francos » avec photos et descriptions de quelques-uns des nombreux spectacles mémorables. On y retrouve également les programmes complets et les affiches des 24 éditions précédentes. Toujours offerte gratuitement en collaboration avec Bell, l’application mobile des Francos a été téléchargée par près de 27 000 festivaliers, ce qui l’a placée dans le Top 10 catégorie Musique sur l’App Store. Encore cette année, la page Facebook des Francos a récolté des milliers de marques d’affection tandis que le mot-clic « #25efrancos » s’est répandu comme une traînée de poudre sur Twitter et Instagram, utilisés par les festivaliers et de nombreux artistes, maisons de disques et médias. Durant le festival, nos photographes officiels ont garni l’album du site web d’un millier de nouveaux clichés. Enfin, plus de 80 capsules vidéo — consultées 55 000 fois sur FrancosMontreal.TV et YouTube ! — ont été produites par les Francos et ses partenaires, dont les très populaires « Concerts à emporter ».

Un gros FrancoMerci !

Tout d’abord, nous voulons bien évidemment exprimer notre profonde reconnaissance envers notre nouveau commanditaire officiel et présentateur, Bell, ainsi que Ford du Canada, coprésentateur de l’événement et partenaire depuis 14 ans. Nous tenons ensuite à remercier sincèrement tous nos partenaires publics et privés, qui ont aussi contribué à offrir cette remarquable 25e édition de la plus grande fête musicale de la francophonie. Un grand merci au gouvernement du QuébecTourisme Québec, le Secrétariat à la région métropolitaine, le ministère de la Culture et des Communications, la SODEC et le Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes. Merci également au gouvernement du Canada — Développement économique du Canada et le ministère du Patrimoine canadien. Merci aussi à la Ville de Montréal, à Tourisme Montréal, à MUSICACTION, à la Fondation SOCAN, à la SOCAN, à la SACEM, au Fond pour la création musicale, à l’Association France-Québec, au Gala de musique Tewekan au Festival international de la chanson de Granby, au Festival Vue sur la Relève, aux Francouvertes, à la Fondation Félix-Leclerc, à l’Opération Détours de l’Adami, à la SACEF, aux Francofolies de Spa et aux Francofolies de La Rochelle.

Un immense merci à nos précieux commanditaires officiels, Loto-Québec, Molson Dry, la Société des alcools du Québec, Hydro-Québec, SiriusXM, La Presse+, Air Transat, de même que nos fournisseurs officiels, Hyatt Regency Montréal (hôtel officiel des Francos), Naya, complexe Desjardins, Pepsi-Cola, Élixirs, Häagen-Dazs, Jura et Fromages CDA inc. Sans oublier nos partenaires médias : Société Radio-Canada, MusiquePlus, MusiMax, ARTV, CKOI 96,9 FM, 98,5 FM, Radio Circulation, Rouge FM, BOOM FM, CIBL 101,5, Radio-Montréal, CISM 89,3 FM, Première Chaîne radio de Radio-Canada (95,1 FM Montréal), Espace musique (100,7 FM Montréal), Espace.mu et NIGHTLIFE.CA.

C’est un rendez-vous l’année prochaine, du 13 juin au 21 juin 2014, pour la 26e édition des FrancoFolies de Montréal !

— 30 —

Les commentaires sont fermés.