Communiqué pour diffusion immédiate

Bleu Blanc Rouge de Serge Lemoyne et Crossroads d’Yves Archambault

Ouverture de la Galerie Lounge TD à l’Espace culturel George-Émile-Lapalme

Montréal, le jeudi 28 juin 2013 — Le Festival International de Jazz de Montréal est heureux de célébrer aujourd’hui l’ouverture de la Galerie Lounge TD, qui s’installe pour une 3e année, pendant la durée du Festival, dans la Salle d’exposition de l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts. Pour sa 34e édition, le Festival a l’immense privilège de présenter à la Galerie une œuvre créée par Serge Lemoyne. Intitulée Bleu Blanc Rouge, l’œuvre sera reproduite en sérigraphies à tirage limité, numérotées et signées, et disponibles pour la vente. La Galerie exposera également Crossroads, l’œuvre créée pour l’édition de cette année par l’artiste en résidence du Festival, Yves Archambault, qui proposera par ailleurs d’autres œuvres originales. Enfin, le Festival a le plaisir d’annoncer qu’il renouvelle sa collaboration avec Diane Dufresne, dont on pourra apprécier la sérigraphie L’Effet papillon, après le succès remporté par Les Triplettes de Montréal il y a deux ans. La Galerie Lounge TD sera ouverte au public pendant toute la durée du Festival, du 28 juin au 7 juillet 2013.

Serge Lemoyne

La vision de l’art du légendaire artiste Serge Lemoyne (1941-1998) se démarque par une persévérance et une intégrité remarquables, que ne pouvaient ébranler aucun mouvement établi, aucune forme convenue. Esprit à la fois libre et engagé, Serge Lemoyne avait pour volonté de déboulonner les mythes de la création et de faire tomber les murs entre le milieu restreint des arts et le grand public. Son travail, davantage intuitif que rationnel, touche autant à la peinture et à la sculpture, qu’à l’art public et aux happenings.

Sa « Période bleu-blanc-rouge », certainement une des plus connues de l’artiste et dont est tirée l’œuvre Bleu Blanc Rouge nouvellement acquise par le Festival, constitue un exemple évocateur de la volonté de rapprochement qu’avait Lemoyne entre l’art et les gens. Grand amateur de hockey, Serge Lemoyne s’était à cette époque — les années 1970 — engagé à peindre en ne se servant exclusivement que des couleurs du Canadien de Montréal. Comme il le disait lui-même : « [J’ai] conduit les intellectuels au Forum et amené les amateurs de hockey à s’intéresser à l’art ! »

Ayant récemment fait l’objet d’une importante exposition rétrospective à l’Espace Création Loto-Québec, les œuvres de Serge Lemoyne font désormais partie des plus grandes collections publiques et privées du Canada.

Yves Archambault

Affichiste et illustrateur, Yves Archambault crée depuis 26 ans les affiches du Festival. C’est lui qui, en 1992, adonné vie au chat bleu « Ste-Cat », devenu depuis le fidèle compagnon et porte-bonheur de l’événement. Chaque année, ses affiches sont interprétées et reproduites en sérigraphies signées et numérotées, et font le bonheur des festivaliers collectionneurs. Cette année, l’artiste nous offre Crossroads, une œuvre originale inspirée de l’affiche officielle conçue spécialement pour la sérigraphie et qui vient s’ajouter à toutes celles qui ont déjà marqué l’histoire du Festival, comme Vingt-ans, Le griot, Le messager, Duo lunaire, Vénus et Chronos.

Des œuvres exclusives d’une grande valeur

C’est en 1996 que la GalerieLounge TD a vu le jour. Depuis, elle n’a cessé d’enrichir sa collection en acquérant, année après année, les œuvres picturales de plusieurs grands peintres et de musiciens ayant fait de la peinture leur deuxième champ créatif et dont des sérigraphies à tirage limité tirées de ces œuvres sont offertes aux festivaliers : Marcel Barbeau (Django Blue), Alfred Pellan (Le Chat Roi), Miles Davis (Trumpet Player), Lhasa (La musique fait ceci/Music Does This), Frédéric Back (Rhapsody in Blue), Tony Bennett (Louis Armstrong), Jean-Paul Riopelle (Jazz), Miyuki Tanobe (Le festival de jazz de Montréal 1996), Zïlon (Spirit), et, bien entendu, des sérigraphies signées et des œuvres originales d’Yves Archambault, affichiste en résidence au Festival.

La Galerie déménage

Du 28 juin au 7 juillet, la Galerie Lounge TD, située au 2e étage de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan, déménage pour laisser place à la salle de presse. Cette année encore, on la retrouvera dans la Salle d’exposition de l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts. Il sera comme toujours possible d’y faire l’acquisition d’une œuvre d’art qui pourra s’avérer, au fil du temps, un excellent investissement. De plus, c’est aussi un précieux soutien au Festival puisque les éventuels surplus de la Galerie seront consacrés au financement des activités gratuites de l’événement.

— 30 —

Les commentaires sont fermés.