Communiqué pour diffusion immédiate

De nouveaux concerts à Jazz à l’année

George Thorogood and the Destroyers,
The Souljazz Orchestra et Habib Koité & Bamada

Montréal, le jeudi 12 septembre 2013 — Le Festival International de Jazz de Montréal est heureux d’annoncer, dans le cadre de la série Jazz à l’année présentée par TD, les concerts de George Thorogood and the Destroyers, de l’ensemble The Souljazz Orchestra et de Habib Koité & Bamada. Billets en vente dès midi.

George Thorogood and the Destroyers 17 mai, 20 h, Métropolis — Chouchou du Métropolis, qu’il remplit à chacune de ses visites au Festival comme à Jazz à l’année, George Thorogood se ramène avec ses bons vieux Destroyers pour offrir une autre leçon de blues-rock influencé par le son du Chicago des années 50. Ses fans peuvent l’affirmer, l’iconique chanteur-guitariste à l’origine de l’immortelle Bad to the Bone n’a pas son pareil pour mettre le feu aux planches ! Au programme de cette soirée qui promet, un tout nouvel album marquant les 40 ans d’existence de la formation !

The Souljazz Orchestra 22 novembre, 20 h, L’Astral — Cet orchestre haut en couleur amalgame jazz, funk, afro, latin et soul avec dextérité et enthousiasme. Sa proposition musicale hyper cool l’a amené à partager la scène avec Femi Kuti, Erik Truffaz et Etta James. De retour en salle après s’être illustrée en plein air au Festival à l’été 2012, la formation originaire d’Ottawa présentera, dans le cadre de Mundial Montréal, les solides compos de son plus récent CD, Solidarity, qui lui a valu une nomination aux JUNO pour l’Album world de l’année 2013.

Habib Koité & Bamada, 15 février, 20 h, L’Astral — Griot globe-trotter et superstar malienne, Habib Koité aborde les différentes directions de la musique traditionnelle mandingue avec une tournure franchement blues et moderne. Virtuose incontesté de la guitare, il a été comparé à Jimi Hendrix et Stevie Ray Vaughan par la dame du country-blues Bonnie Raitt, avec qui il a chanté en duo. Figure marquante de la musique du monde contemporaine, il revient flanqué de son fidèle groupe Bamada après s’être distingué aux côtés du bluesman Eric Bibb à l’hiver 2013.

Billets en vente dès midi

On pourra se les procurer à la billetterie du Métropolis (59, rue Sainte-Catherine Est) et de L’Astral (305, rue Sainte-Catherine Ouest), par le biais de ticketmaster.ca et admission.com, ou en composant le 1 855 790-1245.

Pour plus de renseignements, on peut joindre la Ligne Info-Jazz La Presse+ au 514 871-1881, sans frais au 1 85JAZZFEST ou visiter montrealjazzfest.com.

Pour tout savoir avant tout le monde, on peut s’inscrire gratuitement à l’Infolettre Spectra et recevoir toute l’information concernant les primeurs, les dernières nouvelles, les préventes exclusives et les rabais du Festival International de Jazz de Montréal et de la série Jazz à l’année. Il suffit de se rendre à infolettrespectra.ca.

Il reste également des billets pour ces concerts :
(billets déjà en vente, description à montrealjazzfest.com)

Patricia Kaas, Kaas chante Piaf, 17 septembre, 20 h, Théâtre Maisonneuve / Kat Edmonson, 20 septembre, 20 h, L’Astral / Joe Louis Walker, 27 septembre, 20 h, L’Astral / Jorge Drexler, 4 octobre, 20 h, Métropolis / Woodkid, 17 octobre, 20 h, Métropolis / Hugh Laurie, 21 octobre, 19 h 30, Maison symphonique de Montréal / Quartango, 24 octobre, 20 h, L’Astral / Cyndi Lauper (première partie : Hunter Valentine), 26 octobre, 20 h, Métropolis / Michael Kaeshammer, 1er novembre, 20 h, L’Astral / Bonnie Raitt (première partie : Marc Cohn), 14 novembre, 20 h, Théâtre St-Denis 1 / Trixie Whitley, 23 novembre, 20 h, L’Astral / Rokia Traoré, 28 novembre, 20 h, Club Soda / Márcio Faraco, 13 mars, 20 h, L’Astral et Jean-Michel Pilc et Kenny Werner Piano Duo, 15 mars, 20 h, L’Astral.

Organisme sans but lucratif, le Festival International de Jazz de Montréal poursuit, pour une 14année consécutive, sa mission de diffusion et de développement du jazz et de ses musiques cousines, en réinvestissant ses éventuels surplus dans la présentation de concerts spéciaux de sa série Jazz à l’année. Avec l’appui de partenaires publics, plus précisément de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) et du ministère du Patrimoine canadien, il peut ainsi offrir au public montréalais et à ses visiteurs la possibilité de vivre au rythme du jazz toute l’année durant. Le Festival tient également à souligner l’appui de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan, l’hôte officiel de la série Jazz à l’année, ainsi que celui de Bell et du Hyatt Regency Montréal, respectivement partenaire et hôtel officiel de la série.

Les commentaires sont fermés.