Communiqué pour diffusion immédiate

Alain Lefèvre et l’OSM en supplémentaire !

L’héritage de Gershwin à la Maison symphonique

Après que les billets se soient envolés pour le concert d’ouverture, le Festival International de Jazz de Montréal, présenté par TD en collaboration avec Rio Tinto Alcan, annonce une représentation additionnelle du concert L’héritage de Gershwin du grand pianiste-compositeur québécois Alain Lefèvre, accompagné de l’Orchestre symphonique de Montréal, le 27 juin à 19 h à la Maison symphonique de Montréal. Les billets seront mis en vente dès demain midi.

Non seulement ces deux grandes soirées (l’artiste offrira également une représentation la veille, en ouverture de l’événement) souligneront-t-elles les 35 ans du Festival, mais elles célèbreront aussi la 80e saison de l’OSM et les 90 ans de la création de Rhapsody in Blue de George Gershwin, première œuvre à faire entrer le jazz dans les salles de concert du monde entier.

Cet événement s’annonce marquant tant dans l’histoire du Festival que dans la carrière d’Alain Lefèvre qui s’est entouré pour l’occasion de vieux amis et de complices de toujours. D’abord deux incontournables figures du jazz à Montréal, le contrebassiste Michel Donato et le batteur Paul Brochu, retrouveront Lefèvre pour jouer les œuvres qu’ils ont déjà enregistrées ensemble : Philip Black Blue, Cool Cole, Ville Émard la Belle et la pièce Dis-moi tout.

Ensuite, Jean-François Rivest sera à la tête de l’Orchestre symphonique de Montréal pour lancer la soirée avec la première des trois œuvres de Gershwin au programme, la torride Cuban Overture.

Alain Lefèvre sera bien sûr le soliste dans la célébrissime Rhapsody in Blue qui conclura en apothéose la première partie. La soirée atteindra l’incandescence avec l’époustouflant Concerto en Fa, dernier hommage à cet immense compositeur, dont ce concert fêtera l’héritage de la manière la plus éclatante.

Les Symphonic Dances tirées de la comédie musicale West Side Story, la plus célèbre des œuvres du plus jazzy des chefs d’orchestre, le flamboyant compositeur Leonard Bernstein, complètera ce panaché jazz-classique.

Ce n’est pas la première fois que le Festival rend hommage à George Gershwin auquel il consacrait notamment en 1998 une magnifique sérigraphie signée par Frédéric Bach, qui l’avait intitulée Rhapsody in Blue.

Enfin, le Festival International de Jazz de Montréal veut ici reconnaître le talent et l’engagement d’Alain Lefèvre qui ramènera le 10 décembre prochain André Mathieu au Carnegie Hall de New York, marquant le 70e anniversaire de la dernière apparition du jeune Mathieu dans cette salle mythique.

Il est à noter qu’il s’agira des seuls concerts d’Alain Lefèvre à Montréal cette année.

Billets en vente dès demain midi

Les billets pour ces concerts seront en vente à compter du jeudi 5 décembre, midi :

  • Maison symphonique de Montréal et Place des Arts (175, rue Sainte-Catherine Ouest) laplacedesarts.com ou 514 842-2112

Le Festival de Jazz en (chèque) cadeau !

Quand on aime la musique, on en veut toujours et toujours plus ! Heureusement, les nouveaux chèques-cadeaux du Festival sont là pour combler tous les besoins et les goûts des amateurs de bonne musique. D’une valeur de 25 $, ils sont utilisables à l’achat de billets de concerts présentés par le Festival International de Jazz de Montréal et la série Jazz à l’année, dans les boutiques officielles du Festival ou encore à la Galerie Lounge TD et au Bistro Le Balmoral, tous deux situés dans la Maison du Festival Rio Tinto Alcan.

Pour tout savoir avant tout le monde, on peut s’inscrire à l’Infolettre Spectra et recevoir toute l’information concernant les primeurs du Festival International de Jazz de Montréal. Pour plus de renseignements, il faut joindre la Ligne Info-Jazz La Presse+ au 514 871-881 ou sans frais au 1 85JAZZFEST, ou encore visiter le montrealjazzfest.com.

— 30 —

Les commentaires sont fermés.