Communiqué pour diffusion immédiate

La Maison du Festival Rio Tinto Alcan présente La vie est déjà ailleurs

Pierre Gauvreau et Janine Carreau

Montréal, le mercredi 18 février 2015 — Dans le cadre de la 16e édition de MONTRÉAL EN LUMIÈRE, la Maison du Festival Rio Tinto Alcan est fière de présenter, à sa Galerie, La vie est déjà ailleurs, une exposition de Pierre Gauvreau et Janine Carreau, du 19 février au 24 mai prochains. On pourra y découvrir surtout des œuvres inédites, du peintre, auteur, réalisateur et cosignataire de Refus global qui nous a quittés en 2011, ainsi que les œuvres les plus récentes de Janine Carreau, dont le Journal quotidien de 2014, son 11e, à vie, œuvres promises à Pierre, au moment du départ. Une sérigraphie de leur « cadavre exquis », Trente ans plus tard mon amour, sera lancée pour l’occasion. Un vernissage ouvrira le bal ce soir à 17 h 30 pour les journalistes, en présence de l’artiste et commissaire et l’expo, Janine Carreau. Entrée libre.

Janine Carreau, commissaire de l’exposition :

Trente ans plus tard mon amour!, Cadavre exquis, 2006 © Janine Carreau et succession Pierre Gauvreau/SODRAC 2015. Photo : Daniel Roussel

Pierre Gauvreau l’un des 16 signataires du manifeste Refus global en 1948 a réussi son premier tableau non figuratif en 1944. Du jeune réalisateur pionnier de séries sur film, à l’auteur mature des vingt années de la trilogie Le temps d’une paix, Cormoran, Le volcan tranquille, Gauvreau a toujours cru qu’il faut à tout prix, créer notre propre imaginaire télévisuel. Parallèlement dans le silence de son atelier, il incarne la vision intuitive de Paul-Émile Borduas : Pierre, le peintre-né. La peinture révolutionnaire la plus sereine qui soit. Quelque 200 expositions plus tard, on constate qu’on ignore toujours de grands pans de son oeuvre. Une évidence lors de : PIERRE GAUVREAU J’espérais vous voir ici au Musée de la civilisation, à Québec, d’octobre 2013 à septembre 2014. Sa vie : 1922-2011 / Son oeuvre : 1941-2011

Janine Carreau travaille en peinture, photographie et collage. Elle a plusieurs commissariats d’expositions à son actif, le plus récent au Musée de la civilisation. Entre 1980 et 2014, elle crée 11 Journaux quotidiens annuels. On peut voir ici le plus récent qui accompagne les …beaux tableaux promis à Pierre, à l’heure du départ. Les petits cartons des Journaux l’ont menée à créer un nouveau concept du jeu surréaliste des cadavres exquis, jeu qui exige déjà que chaque participant ignore le contenu du travail de l’autre jusqu’à la fin. L’historien Ray Ellenwood le nomme la manière de L‘École de Montréal. Pierre y prît goût un jour et pour toujours ce qui donna au jeu un envol improbable. Pierre a dit J’ai bâti ma vie avec Janine, il y a une espèce d’osmose entre nous deux, nos vies se conjuguent.

Nuit blanche avec Pierre Gauvreau

Le samedi 28 février, dans le cadre de la Nuit blanche de MONTRÉAL EN LUMIÈRE, on pourra aussi en apprendre davantage sur Pierre Gauvreau grâce au documentaire Gauvreau ou l’obligation de la liberté de Charles Binamé (Vivavision, 2001, 60 min), qui sera projeté en continu à la Salle Stevie-Wonder qui jouxte la Galerie. Pierre Gauvreau, créateur incontournable, réalisateur, auteur et peintre, livre dans ce document une pensée vivante, en filiation intime avec Borduas et les automatistes.

La Galerie de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan

Située au deuxième étage de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan, la Galerie — un organisme sans but lucratif —, donne une vitrine aux œuvres originales de la collection du Festival International de Jazz de Montréal, des œuvres que le grand public a rarement eu l’occasion d’admirer. Elles sont signées Jean‑Paul Riopelle, Marcel Barbeau, Corno, Armand Vaillancourt, Francis X. Pavy, Zïlon, Lhasa de Sela, Miles Davis, Tony Bennett, Frédéric Back, Miyuki Tanobe, Diane Dufresne, Richard Séguin, Serge Lemoyne, Robert LaPalme, Alfred Pellan et Yves Archambault, affichiste du Festival depuis plus de 25 ans. Les sérigraphies d’interprétation de ces œuvres, signées, numérotées et à tirage limité, sont aussi mises à l’honneur, et disponibles en exclusivité à la Galerie tout au long de l’année.

La Galerie présente également des expositions d’envergure d’artistes de renommée internationale. En été, elle s’installe en plein cœur des festivités. De plus, elle s’avère un précieux soutien au Festival International de Jazz de Montréal, un organisme sans but lucratif, puisque les éventuels surplus de la Galerie sont consacrés au financement des activités gratuites de l’événement.

La visite se poursuit avec l’Expo Bell des Légendes du Festival et la Médiathèque Jazz/La Presse+… toujours gratuitement !

À côté de la Galerie, on peut découvrir l’Expo Bell des Légendes du Festival, un petit musée où se trouvent des instruments, vêtements de scène, trophées et objets personnels des plus grands noms du jazz qui ont coloré plus de 30 ans d’histoire du Festival et contribué à sa renommée internationale : des costumes de scène de Miles Davis ou d’Ella Fitzgerald aux guitares de Jeff Beck et Ben Harper, en passant par le légendaire chapeau de Leonard Cohen. Juste au-dessus, au troisième étage, on retrouve la Médiathèque Jazz/La Presse+, dont la collection unique, la plus importante au monde dans son domaine, regorge de trésors du jazz, incluant les inestimables archives du regretté journaliste Len Dobbin : des milliers et des milliers de magazines, de photos, et de CD de jazz, des enregistrements vidéo de concerts du Festival, un millier d’heures d’archives vidéo… Tout ça est accessible gratuitement, à l’année.

 

Horaire spécial MONTRÉAL EN LUMIÈRE

Lundi : fermé

Mardi et mercredi : 11 h 30 à 18 h

Jeudi, vendredi et samedi : 11 h 30 à 22 h

(samedi 28 février, Nuit blanche, jusqu’à 3 h)

Dimanche – 11 h 30 à 17 h (relâche le 1er mars)

Heures normales d’ouverture

Lundi : fermé

Mardi et mercredi : 11 h 30 à 18 h

Jeudi et vendredi : 11 h 30 à 21 h

Samedi : 11 h 30 à 18 h

Dimanche : 11 h 30 à 17 h

 

La vie est déjà ailleurs Pierre Gauvreau et Janine Carreau
Du 19 février au 24 mai 2015

Galerie de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan
305, rue Sainte-Catherine Ouest, 2e étage — 514 288-8882 — galerieloungetd.montrealjazzfest.com

Entrée libre

— 30 —

Les commentaires sont fermés.